Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Justified - 6x8 : Dark as a Dungeon, 6x9 : Burned

Résumé

Alors qu'Ava tente de gérer à la fois ses relations avec Raylan et avec Boyd, ce dernier décide de passer à l'action pour voler l'argent d'Avery Marckham. Mais la confiance qu'il accorde à certaines personnes pourrait lui couter cher.

6x8 : Dark as a Dungeon, 6x9 : Burned © 2015 - FX

Justified est en train de réussir, discrètement, comme à son habitude, une dernière saison presque parfaite. Les épisodes s’enchainent de manière tout à fait convaincante, les acteurs sont toujours au top, les dialogues également, et toutes les intrigues parviennent petit à petit à leur fin. Il est clair que le dernier épisode de la série laissera un vide, peut-être pas pour le grand public celui de The Shield ou de Breaking Bad, mais néanmoins c’est bien l’une des séries majeures de ces dix dernières années qui s’en ira dans quelques semaines.

Les épisodes 8 et 9 marquent un tournant dans la saison, et ce pour plusieurs raisons. Tout découle d’abord de la révélation d’Ava à Boyd. La jeune femme se trouve, encore plus qu’au début de la saison, dans un entre-deux extrêmement inconfortable et dangereux. Boyd sait, et Raylan sait qu’il sait. A partir de là, elle doit gérer ce qu’elle peut dire à l’un et cacher à l’autre, et vice versa. Joëlle Carter est vraiment parfaite dans ce rôle, et je crains que le destin d’Ava soit tout de même assez sombre. D’autant plus que le rapprochement entre elle et Raylan fut immédiatement mis à l’écart par le retour, rapide mais très important, de Wynona. Il faudra voir comment tout va se terminer pour la jeune femme, mais cela risque d’être tragique.

Tournant dans la saison également car l’épisode 8 fait disparaître certains personnages alors que le 9 en fait apparaître d’autres. L’épisode 7 nous avait laissé sur la blessure de Walker. Ce dernier décide étonnamment de se réfugier chez Ava, et de passer un pacte avec Boyd. Plus malin, Raylan manigance avec Avery Markham pour le faire tomber. Cet épisode offre typiquement ce dont Justified s’est fait une spécialité : de nombreuses nuances de gris, pour reprendre le titre d'un certain livre en vogue actuellement. Certes le méchant de la saison est Avery Markham, certes, Boyd est l’objectif principal de Raylan, mais cela ne l'empêche pas de « faire affaire » avec l’un et l’autre. La nonchalance apparente du Marshall relève en fait, comme pour Boyd, d’une intelligence supérieure par rapport à ses adversaires. Mon regret est une nouvelle fois la sous-utilisation du personnage de Walker, car Garret Dillahunt avait parfaitement sa place dans la série. Passons sur Seabass, finalement le plus « haïssable » des trois hommes de main de Markham, et sur sa mort que l’on voit venir à des kilomètres. Ces trois personnages, important dans la première moitié de la saison, sont alors remplacés par un nouvelle homme de main, Boon (Jonathan Tucker), tireur d’élite venu du Colorado. Bien entendu, nous n’attendons qu’une chose, que Raylan lui montre ce qu’est un vrai tireur d’élite, mais il est clair que cet homme, un peu fou sur les bords, risque de poser des problèmes. Ce qu’il fait d’ailleurs en menaçant Loretta. Car la jeune fille réapparaît dans l’épisode neuf, pour montrer que malgré sa jeunesse, elle est une adversaire de taille, capable de mettre en respect à la fois Raylan, Boyd et Markham. Son retour dans la série et son rôle dans la vente des terrains du comté d’Harlan vont être capitaux en cette fin de saison.

Il reste encore tellement de choses à mentionner dans ces deux épisodes : dans l’épisode huit, la réflexion de Raylan au sujet de la terre et de son passé se termine par une scène grandiose où apparaît, tel un fantôme, ce pauvre Arlo Givens. Il fallait bien qu’il se montre une fois pour cette ultime saison. Et le passage s’ancre parfaitement dans la réflexion du Marshal. Il veut quitter cette terre, commencer une nouvelle vie avec sa fille. Mais pour cela, il se doit de tout laisser en ordre, c’est à dire mettre fin aux agissements de Boyd, mais aussi laisser en ordre son propre passé. Le coffre de souvenirs et la cabane sont les symboles de l’écart qui a toujours existé entre lui et son père. Il venait y chercher des réponses du comportement et des actes d’Arlo, il n’y aura trouvé qu’un donjon vide, sans rien qui ne puisse l’aider à comprendre – enfin – son père.

Autre moment important, cette fois dans l’épisode 9, la trahison de Wynn Duffy, balance à l’époque de la mort du mari de Katherine et balance encore aujourd’hui. On comprend pourquoi le personnage a réussi à durer jusqu’à maintenant : Duffy est comme un cafard, il survit à presque tout, soit parce qu’il arrive à se faire oublier, soit parce qu’il est vu par tous comme un adversaire qui ne risque pas de faire de l’ombre. Il est en permanence sous-estimé, et c’est sans doute cela qui lui permet de survivre. Il faut également parlé de la mise en place du plan de Zaccaryah ; bien évidemment nous savons que Boyd ne mourra pas dans cette mine, mais lui ne le sait pas, ce qui rend la scène aussi réussie et nous offre l'un des rares moments où Boyd a peur. Notons queWalton Goggins est une nouvelle fois parfait. C’est une autre caractéristique des deux personnages principaux de Justified : Raylan et Boyd ne semblent jamais avoir peur. Pourtant dans la mine, ce fut le tour du Boyd. J’attends de voir comment ou à cause de qui Raylan va se retrouver dans une position de danger similaire. Ce passage est intéressant également car il met à nouveau en danger la relation entre Ava et Boyd. Tout ce qui arrivera à Boyd à partir de maintenant sera, dans son esprit, potentiellement due à la trahison de sa fiancée (le dire avec l’accent).

Note de l'épisode 6x8

9/10

Note de l'épisode 6x9

10/10

Bilan

Ces deux épisodes sont denses, violents, drôles parfois, bref, ils offrent tout ce que Justified fait de mieux. L’épisode 7, avec Ava et Boyd en foret et Raylan et Winona s’occupant de leur fille était un chef d’œuvre. L’épisode 9, avec le passage dans la mine, le rôle de Loretta, la trahison de Wynn Duffy en est un autre, et met en marche la dernière ligne droite qui, si elle est bien gérée, fera entrer la série au Panthéon de cet âge d’or de la télévision.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 6x8

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

4 votes

Notez l'épisode 6x9

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

5 votes

Contenu relatif