Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Black-ish - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © 2015 - ABC

Série de la chaine ABC qui va bientôt entamer sa deuxième saison, Black-ish est une comédie familiale classique par de nombreux aspects, qui se centre autour de la question raciale. On y suit, à travers le regard et la voix du père, une famille noire qui a réussi professionnellement et qui s'interroge régulièrement sur ses origines.

La comédie est classique parce qu'elle présente une famille nucléaire unie et heureuse, dans une banlieue riche américaine. Elle s'accompagne toutefois d'une petite réflexion sur les origines afro-américaines de la famille, et de la place que ces racines devraient prendre dans leur vie.
Black-ish reste une sitcom basique. La réflexion existe bel et bien, mais de façon légère, et ne dépasse pas la sphère de la famille, ce qui n'est pas une mauvaise idée.

Les débuts de la série ne promettaient pourtant pas grand chose, Andre Johnson étant un personnage trop poussif et énervant pour être attachant et l'humour, à base de situations surréalistes, ne fonctionnant que moyennement.
Mais une fois les temps de la présentation passés, les personnages ont réussi à devenir attachants, même Andre !
La personnalité d'Andre n'a pas été transformée, il est un adulte au caractère souvent enfantin qui n'hésite jamais à aller jusqu'au bout de ses idées ou de ses lubies, toujours saugrenues. Ce qui change, c'est le reste de la famille, qui vient le compléter.
Rainbow, la mère de famille, n'est absolument pas le faire-valoir de son mari. Si on peut parfois la voir comme la figure plus "calme", sa personnalité est très bien développée à travers la saison. Attachante et loufoque, elle est même probablement la révélation de la saison, grâce à son interprète Tracee Ellis Ross.

Au niveau de l'intrigue, on reste sur des événements très traditionnels pour une sitcom. Les parents sont accompagnés de leurs quatre enfants aux personnalités différentes, qui sont à des stades différents de leur évolution, et qui font donc face à des problèmes différents. Même les petits derniers, qui sont jumeaux, évoluent différemment. On voit toute cette petite famille traverser la saison de sitcom classique à travers les épisodes spéciaux (Noël, Halloween, la St Valentin, Martin Luther King Day) et les arcs narratifs que l'on retrouve partout ailleurs (à ce titre, la plupart des personnes ayant vu plus de trois sitcoms auraient pu écrire le scénario de l'épisode de la St. Valentin !).

On l'a compris, Black-ish n'est pas révolutionnaire, mais elle reste très agréable à regarder. Son point de vue très personnel sur l'évolution de leur famille, afro-américaine, réussit parfois à être fin, sans jamais oublier d'être drôle, comme lorsqu'ils ne peuvent pas comprendre que Junior soit républicain, ou qu'ils réalisent que le cliché qui veut que tous les noirs se connaissent entre eux est vrai.

Pour la suite, qu'est-ce que Black-ish aura à nous offrir ? Probablement la même chose que cette saison, mais si ils le font aussi bien, et que l'on continue à suivre l'évolution des Johnsons, ce sera plus que suffisant.

8/10

Bilan

Black-ish est une sitcom classique, qui offre un point de vue intéressant sur le respect des origines et de la culture de ses personnages. Pas forcément très inventive, elle reste toutefois drôle et intelligente dans son ensemble.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 08/09/2015 à 13h03

    Au contraire de toi, j'ai trouvé cette série assez médiocre et pas franchement intelligente.
    Il y a beaucoup de clichés stupides et elle passe complètement à côté de son sujet.
    Il n'y a guère que 2-3 gags potables par épisode et la distribution est une calamité. L'acteur principal a des mimiques insupportables et sa voix aiguë est une véritable agression auditive. Très largement surcotée comme série.

Ajouter un commentaire







 Spoiler