Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Homeland - 5x2 : The Tradition of Hospitality

Résumé

Alors que Carrie accompagne Hans During lors d'un voyage au sein d'un camp de réfugiés syriens, sa sécurité est mise en question. A Berlin, la journaliste qui a publié les documents de la CIA voit la Compagnie réagir.

5x2 : The Tradition of Hospitality © Showtime - 2015

Après un premier épisode qui posait les bases de cette nouvelles saison, ce deuxième chapitre permet d’entrer un peu plus dans l’action, avec trois intrigues différentes, mais qui vont toutes aboutir au même point, ou presque.

Commençons bien évidemment par l’intrigue autour du personnage de Carrie. La série nous a habitué à nous donner à voir une femme à la fois forte et fragile, et c’est à nouveau ce qui se passe ici. L’épisode délaisse très vite Berlin pour nous amener dans un camp de réfugiés à la frontière libano-syrienne. Comme dans les premières saisons lors des scènes en Afghanistan, ou l’année dernière au Pakistan, on peut toujours compter sur l’équipe créative de la série pour nous donner la sensation d’être pleinement à l’endroit où se déroule l’action. Résultat, les scènes dans le camp de réfugiés sont assez réalistes (en tout cas c’est ce qu’il me semble, n’étant jamais allé dans un camp de réfugiés), mais ce sont en revanche les actions qui paraissent un peu téléphonées. Alors qu’une heure avait été accordé à Carrie et à During, les quelques minutes de plus passées dans le camp allaient forcément aboutir à une menace. Cela ne manque pas, et permet à Carrie de montrer qu’elle n’a rien perdu de ses réflexes d’agent de la CIA. Évidemment, l’important se situe à la fin de l’épisode, où l’on apprend que During n’était pas la cible, mais qu’il s’agissait bel et bien d’un attentat commandité pour éliminer Carrie, un attentat que nous supposons avoir été commandité par la CIA, élément que Carrie ignore, pour l'instant.

Cette information est alors à recouper avec la nouvelle mission confiée à Quinn, qui est aussi d’éliminer Carrie. Évidemment, la ficelle est un peu grossière : alors que le personnage, froid comme une lame, exécute ses contrats les uns après les autres sans aucun remord, il est bien évident que cela ne sera pas aussi simple pour lui d’éliminer Carrie, celle à qui il avait avoué ses sentiments à la fin de la saison dernière. Auparavant, et ce même si la série a voulu nous faire douter sur les réelles motivations de cette femme, je pense que personne ne fut dupe. Au bout de cinq saisons, on commence à être habitué aux twists/faux twists des scénaristes (d’autant que la même technique était utilisée pour 24). Il était claire que cette femme était une recruteuse pour l’État Islamique, et que son destin allait être scellé par Quinn. Maintenant, les choses sérieuses commencent, et il sera plus intéressant de voir ce que donnera l’affrontement, au départ larvé puis sans doute ouvert, entre Carrie et Quinn. Je suis prêt à parier qu’il ne faudra pas longtemps pour que Quinn n’émette, vis à vis de Saul et de Dar ADal, quelques doutes quant à la réalisation de sa mission.

Mais le fait que Carrie soit doublement ciblée par la CIA invite à nous poser des questions, et notamment sur le rôle de Saul dans cette histoire. En effet, qui décide de ces fameuses cibles à éliminer ? Saul, avec le discours très dur tenu devant Carrie, pourrait-il aller jusqu’à la vouloir morte ? Évidemment, l’affaire de la fuite et du hacker berlinois sont là pour nous faire poser ces questions, d’autant que même si Carrie n’a pour l’instant rien à voir là-dedans, les apparences semblent trompeuses. Cette intrigue reste pour l’instant sur un terrain juridique, l’avocat de la fondation During étant en outre le compagnon de Carrie. De quoi rendre encore plus ambiguë le rôle de cette dernière. Mais il est clair que le retour de Carrie à Berlin, mais aussi la volonté du jeune hacker de faire fuiter tous les fichiers de l’agence américaines risquent de faire bouger les lignes.

7/10

Bilan

Un épisode qui poursuit le travail introducteur du season premiere, et qui, par la tentative d’assassinat sur Carrie, lance véritablement la saison. L’opposition est destinée à être frontale entre l’ex-agent et la Compagnie, et j’espère que cet antagonisme sera développé de manière fine et non manichéenne.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 23/12/2015 à 11h41

    Légèrement en dessous du season premiere mais très intéressant pour la suite, de par la complexité de ce qui se prépare. J'ai trouvé certains passages ou événements un peu prévisibles mais l'ensemble reste très efficace, bien foutu et bien réalisé. 7.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

9 votes

Contenu relatif