Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Hannibal - 3x13 : The Wrath of the Lamb

Résumé

Reba est détenue par Francis. Ce dernier simule sa mort et tente de contacter Hannibal pour le « changer ». L' « éventreur de Chesapeake » va devoir faire équipe avec Will une dernière fois pour l'arrêter...

3x13 : The Wrath of the Lamb © 2015 - NBC

Attention, la critique contient des spoilers !

« The Wrath of the Lambs », dont le titre n'est pas sans rappeler «  The Silence of the Lambs », livre et film le plus connu de la saga Hannibal Lecter, est donc le final de cette saison 3 et de la série toute entière, puisqu' NBC a malheureusement et prématurément dû mettre fin à sa collaboration avec Bryan Fuller. Un final à la hauteur du show ou pas ? Tel était l'enjeu de ces quarante-cinq dernières minutes...

L'épisode précédent nous laissait avec Reba McClane découvrant la vérité sur Francis « D » Dolharyde de sa propre bouche. La scène d'ouverture de ce treizième épisode est révélatrice de plusieurs choses.
Dolharyde a donc toujours un faible pour la jeune aveugle et ne veut pas laisser son autre personnalité la tuer sauvagement. Il utilise donc un sacré stratagème pour l'épargner tout en se faisant passer pour mort.
Ce personnage aura été intrigant jusqu'au bout. Plus psychopathe que véritable génie du crime, il dispose en réalité d'une intelligence aussi développée que son incroyable force physique. La façon dont il feint son suicide, en prenant bien soin d'indiquer plusieurs fois à Reba l'endroit où est accrochée la clé pour qu'elle puisse s'enfuir de cette maison en feu, est très bien pensée.
Il déclare ensuite à Will qu'il est maintenant plus fort que le Dragon Rouge, qu'il le contrôle, et qu'il veut désormais rencontrer Lecter, pour le « changer ».

C'est assez intéressant de constater la manière dont les trois personnages principaux s'utilisent entre eux. Hannibal a déjà utilisé Francis pour atteindre Will, Francis utilise Will pour atteindre Hannibal, et Will veut utiliser les deux, pour atteindre... les deux. On est donc lentement mais sûrement guidés vers cette scène finale, ce « plan à trois », qu'on voyait venir depuis le début, mais dont on ignore complètement l'issue.
Cette scène de fin est magnifique d'un point de vue esthétique comme scénaristique. Elle représente très bien l'esprit de la série durant ces trois saisons.
On voit là toute la complexité de la relation entre Will et Hannibal, qu'on voit ennemis puis alliés face à un même adversaire, qu'ils battent ensemble dans le sang et la violence mis en valeurs par une réalisation hyper chiadée, avant de s'enlacer et de se jeter, toujours ensemble du haut de cette falaise.
On remarquera d'ailleurs la fin différente de celle écrite par Thomas Harris. Dans le livre et le film, Will tue Francis lorsque celui-ci attaque sa famille. Ici, il le tue lorsqu'il attaque Hannibal, qui est la personne la plus proche de lui, qui le perce le mieux à jour. Cette relation très étroite est aussi la principale différence entre l' œuvre d' Harris et l'adaptation de Fuller, qui a dû travailler sans le personnage de Clarice Sterling, dont il n'avait pas les droits, et qui a donc reversé la proximité qu'Hannibal a avec Sterling, dans le personnage de Will Graham.

Alors évidemment, cette fin ne peut pas plaire à tout le monde. On ne sait pas exactement si les deux sont morts ou ont survécu. Mais la dernière scène post-générique nous donne un élément de réponse puisque l'on voit le Docteur Bedelia Du Maurier manger sa propre jambe, sort qu' Hannibal avait déjà réservé à Abel Gideon.
On ne sait également pas vraiment ce qui arrive aux autres personnages, et je pense là à Jack Crawford, Alana Bloom, Freddie Lounds ou même Reba McClane. Une nouvelle preuve de leur utilité relative à cette saison 3, notamment dans la deuxième partie.
Tout ceci est surtout une preuve que Bryan Fuller n'en a pas fini avec son univers, et que cette saison n'est sans doute pas la dernière apparition de Mads Mikkelsen en Hannibal Lecter. Il avait évoqué la possibilité de continuer sur grand écran, on espère de tout cœur qu'il trouvera preneur, car il reste tellement de choses à dire et à montrer sur l'un des méchants les plus énigmatiques de la littérature et du Septième Art.

9/10

Bilan

Bryan Fuller a cassé ses codes dans cette troisième saison. Fini le procédural et les multiples enquêtes du F.B.I sur des tueurs plus sadiques les uns que les autres. Il y a deux enquêtes dans cette saison. Celle sur « Le Monstre de Florence » et celle sur le « Dragon Rouge ».
Une baisse de l'intérêt policier donc mais des antagonistes plus travaillés et creusés, que ce soit Mason Verger que l'on connaissait déjà, mais surtout Francis Dolharyde. Ils ont obligé les scénaristes à moins se concentrer sur la relation Will Graham/Hannibal, qui ne pouvait plus vraiment avancer après les événements de la saison 2, mais qui connaît donc son apogée lors du final de « The Wrath of The Lambs ».
Côté réalisation, c'est toujours aussi perfectionniste et agréable à regarder. De ce point de vue, Hannibal n'a pas beaucoup d'équivalents, mais je trouve que cet esthétisme a parfois été utilisé à outrance. Certains effets de genre n'étaient pas vraiment utiles. On a eu le sentiment de voir plus de la décoration qu'un réel apport à l'intérêt de la série, comme pouvait l'être le cerf dans les précédentes saisons.
Un final plus digne d'une fin de saison que d'une œuvre toute entière, ce qui entretient la flamme pour les fans, comme moi, qui espèrent que certains producteurs auront du goût et mèneront, avec Bryan Fuller, le voyage d'Hannibal à son terme.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

11 votes

Contenu relatif