Critiques

Seriesaddict.fr  par | 9

Legends of Tomorrow - 1x1 : Pilot (1), 1x2 : Pilot (2)

Résumé

Quand les héros seuls ne suffisent plus… le monde a besoin de légendes. Après avoir vu le futur, celui qu’il va tenter désespérément d’empêcher, le voyageur temporel Rip Hunter assemble un groupe disparate de héros et de vilains pour affronter une menace irrésistible – une menace qui met non seulement la planète en danger, mais aussi le temps lui-même.

1x1 : Pilot (1), 1x2 : Pilot (2) © 2016 - The CW

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Alors que le DC Cinemtic Universe n'a pas débuté au cinéma, côté télévision, l'univers se décline de façon exponentielle avec Arrow, The Flash, Supergirl (très prochainement), Vixen (série animée), rien n'arrête les producteurs, Greg Berlanti et Andrew Kreisberg, à l'origine de cette folie. Leur dernière production en date, Legends of Tomorrow, une série réunissant les protagonistes secondaires de l'univers DC Comics (Atom, White Canary, Firestorm, Hawkgirl, Hawkman, Captain Cold et HeatWave) dans une véritable aventure spatio-temporelle, dont nous allons juger l'épisode pilot en deux parties. Legends of Tomorrow a t-elle réussi son pari ? Réponse !

Malgré un casting composé d'acteurs de secondes zones incarnant des héros subsidiaires/secondaires, Legends of Tomorrow surprend dès les premières minutes et, après deux épisodes, force est de constater que la série fonctionne plutôt bien, du moins, pour l'instant. Si certains comédiens manquent de charisme - ce qui peut parfois impacter sur leur jeu d'acteur - ces derniers s'en tirent honorablement. L'écriture assez intelligente, leur permettant de s'amuser ou d'émouvoir de façon crédible, créée également une belle dynamique entre chaque personnage, qu'on en oublie leurs performances - Wentworth Miller étant clairement au dessus du lot.

La mise en scène des séquences d'action quant à elle, est totalement folle mais jouissive à regarder. Même si ces scènes ne durent pas très longtemps (budget oblige) et que le montage est un peu bâclé, elles n'en restent pas moins divertissantes, les spécificités de chaque héros étant réellement bien mise en lumière. C'est d'ailleurs un des points forts de la série ainsi que le temps de parole/écran, respectés afin qu'aucun personnage ne se sente délaissé. On connait la difficulté pour un réalisateur d'avoir huit protagonistes principaux à mettre en scène et je dois dire qu'ici, le boulot est exemplaire.

Une critique sans évoquer le méchant ne serait pas une critique alors parlons de Vandal Savage. Lors du crossover Arrow/The Flash où il était apparu, j'avais émis des réserves quant à lui donner le rôle d'adversaire dans Legends of Tomorrow. En effet, le crossover avait montré une piètre image de Savage, vaincu en seulement deux épisodes et sans provoquer le moindre dégâts physiques à nos héros, qui venaient de faire face à un être immortel, rappelons-le. Legends of Yesterday et Legends of Today n'avaient pas su introduire correctement ce personnage hors du commun, traversant les siècles, ni lui offrir une véritable force, la menace qu'il était censé incarner n'avait provoqué aucun impact émotionnel sur le téléspectateur. Tourné en ridicule par les scénaristes, le frisson et le suspens que cet être aurait dû apporter aux épisodes étaient inexistants. Ici, Savage ressemble au méchant crapuleux que l'on attendait : un homme froid, cynique, sanguinaire, affrontant ses rivales de front et qui a d'autres objectifs que de tuer Hawkgirl et Hawkman. S'imposant comme un Maître d'Armes dictatorial, Vandal réussi à insuffler peur et crainte et devrait désormais être un adversaire plus coriace, maintenant qu'il connait la mission de Hunter et son équipe.

Legends of Tomorrow a quelques petits défauts scénaristiques, qui empêchent parfois de prendre la série aux sérieux, on retombe alors dans les vieux travers du cahier des charges de la CW. Deux exemples :
- Si le Capitaine Lance Hunter rencontre le jeune Martin Stein en 1975, ce dernier, à l'âge adulte, devrait, lorsqu'ils se recroisent en 2016 à Central City, le reconnaître.
- A la fin de l'épisode 2, Hunter dit qu'il ne peut plus voyager dans le temps au risque d'aggraver les blessures de Kendra hors, quelques minutes plus tard, le vaisseau s'élance dans l'espace et le temps.

Ce ne sont que des détails bien sûr mais ce genre d'erreurs pourraient être évité avec une relecture profonde. La cohérence dans ce genre de scénario temporel est essentielle pour maintenir une authentique dramaturgie.

Rendez-vous dans 14 semaines pour un bilan de saison !

Note de l'épisode 1x1

7/10

Note de l'épisode 1x2

7/10

Bilan

Moins cheap et moins ado dans son format que les autres productions de la CW, Legends of Tomorrow est une vraie surprise tant sur le plan scénaristique que de la mise en scène, très ambitieuse malgré un découpage scénique pas toujours maîtrisé. La série a cependant d'énormes qualités sur lesquelles elle peut compter et des acteurs qui, contre toute attente, tiennent la barre du vaisseau de façon incroyable. La dynamique de groupe est ce qui permettra très certainement aux Légendes de sortir vainqueurs de cette première saison !

9 Commentaires

  • NikkyWinky
    Le 31/01/2016 à 21h49

    Mais.......qui dit qu'ils..... "le vaisseau s'élance dans l'espace et le temps." (ne tirez pas sur le pianiste svp!)

  • Smurfy24
    Le 01/02/2016 à 06h19

    - Si le Capitaine Lance Hunter rencontre le jeune Martin Stein en 1975, ce dernier, à l'âge adulte, devrait, lorsqu'ils se recroisent en 2016 à Central City, le reconnaître.
    - A la fin de l'épisode 2, Hunter dit qu'il ne peut plus voyager dans le temps au risque d'aggraver les blessures de Kendra hors, quelques minutes plus tard, le vaisseau s'élance dans l'espace et le temps.

    - Dans l'ordre des événements, la scène a Central City ce passe "avant" que Hunter ne rencontre le jeune Stein.
    - Le vaisseau s'élance dans "l'espace"mais pas dans le temps, le flash bleu de fin d'épisode est identique a la fin de l'episode 1

  • Loïc Marie
    Le 01/02/2016 à 11h21

    - Mais si Hunter le croise en 1975, en 2016, Stein doit s'en souvenir... C'est l'ordre chronologique du temps, alors après, je suis pas doué en physique et tout le tralalala, ça me donne mal à la tête de penser à ce genre de choses (rires). Et même si on suit ton résonnement, Hunter a changé le futur en parlant au jeune Stein et même le reste de l'épisode entier d'ailleurs donc, il y aura un nouveau futur pour ce Stein ? Donc sa temporalité a changé... Pourtant, cela n'a eu aucune conséquence sur le vieux Stein... Piouf, j'abandonne ^^ !

    - Pour le vaisseau, on demande à Hunter : Alors maintenant on va où ? Hunter à un léger rictus et il s'envole, pour moi c'est clair, c'est un voyage dans le temps mais je peux me tromper...

  • Ju²
    Le 01/02/2016 à 12h20

    Je n'ai pas tout lu, j'ai été stoppé par "acteurs de secondes zones"...

    - Wentworth Miller : plusieurs nominations pour Prison Break, notamment au Golden Globes.

    - Dominic Purcell : a gagné un AACTA Awards pour Prison Break.

    - Brandon Routh : plusieurs nominations et awards pour son rôle dans Superman Returns

    - Arthur Darvill : Doctor Who veteran et un des principaux personnages dans Broadchurch

    - Victor Garber : plus de 35 ans de carrière, plusieurs nominations et plusieurs awards pour ses performances dans notamment Titanic, Alias et Fargo...

    Comment peut-on appeler ça des acteurs de secondes zones ?

  • Loïc Marie
    Le 01/02/2016 à 17h22

    Salut Ju,
    Si tu avais pris le temps de lire jusqu'au bout, tu aurais vu que je fais l'éloge de Miller. Ensuite, acteur de secondes zones, n'est pas forcément un terme péjoratif mais un terme qui désigne plutôt, à mon sens, un acteur peu connu du grand public, le genre d'acteurs sur lesquels ont mises très souvent pour des séries comme celle-ci pour un tas de raisons comme la notoriété (si ils se plantent ça ne changera rien à leur carrière) et l'argent (ils sont peu chers, sauf peut-être Miller de part son succès chez Prison Break).
    De plus, nominations ne veut pas dire bon acteur, Brandon Routh (son Superman n'était pas terrible) et Arthur Darvill, ici en tous cas, ne transcendent pas leur rôle comme il le devrait au contraire de Miller.
    Je suis simplement réaliste sur la nature des acteurs, si tu vas dans la rue et que tu demandes vous connaissez Victor Garber, peu de monde te diras qu'il a joué ici et là, à moins d'avoir regardé sur le net. N'est pas Cumberbatch qui veut ! (rires)
    Mais je comprends que tu sois choqué, c'est mon avis et je l'assume :) No souci !
    Un petit mot sur Purcell, j'aime pas l'étiquette que commence à lui coller la série, celle d'une grosse brute sans cerveau et en plus, ça ne vas pas arranger sa carrière, surtout qu'il l'interprète pas très bien.

  • Ju²
    Le 01/02/2016 à 23h18

    Salut Loïc,

    "De seconde zone" est en effet un terme péjoratif... Tu peux vérifier dans n'importe quel dico...

    Je pourrais comprendre si on parlait d'un blockbuster hollywoodien, mais pour une série TV sur un network comme the CW, ils sont chanceux d'avoir des acteurs expérimenté comme ceux-là... Et ils les payent bien plus que les autres, ils ne sont pas "peu cher"...
    Nominations et awards sont bien des preuves des qualités d'un acteur... Bien plus que nos opinions personnelles...
    Superman Returns a beaucoup de problèmes, mais Brandon Routh n'est fait pas partie, son Superman était très bon, et son Clark Kent excellent...
    Benedict Cumberbatch évolue maintenant dans le monde hollywoodien... C'est un monde totalement appart, si c'est ça ton critère de comparaison, tous les acteurs de séries TV et téléfilm sont alors de "secondes zones"...

    C'est cool que tu assumes ton avis, mais je préférerai que tu le justifies et que tu l'étayes davantage...

    Maintenant que j'ai lu toute la critique, je suis d'accord avec toi sur plusieurs points, mais pas sur le fait que cela soit "des acteurs de seconde zone"... Cela veut dire que tu considère le casting comme un point négatif... Personnellement, le casting est une des raisons principale qui me fait regarder la série...

    Pour Purcell, je suis d'accord que Heatwave n'est pas assez complexe, mais cela vient du script et non de sa performance...
    Quand ç'est mal écrit, quelque soit la qualité de l'acteur, cela sonnera faux...
    Il ne faut pas confondre jeu d'acteur et les lignes de dialogues qu'ils ont a interpréter...

  • Loïc Marie
    Le 02/02/2016 à 01h22

    Je peux pas étayer davantage ^^
    Pour moi le casting est un point faible, en effet, mise à part Miller, les acteurs n'ont pas réellement de charisme, ils ne dégagent pas grand chose, comme je l'ai déjà dit, c'est l'écriture qui sauve le show et la dynamique entre les personnages. On peut débattre cent sept ans sur qu'est ce qu'un acteur de seconde zone, mais je ne crois pas que l'expérience fait de grands acteurs, regarde l'acteur qui joue Ron dans Harry Potter, on le voit plus et ce n'est pas un hasard. Il est condamné comme Darvill ou Purcell a resté un acteur de second rang et ils en faut, je suis d'accord. Certains, beaucoup d'acteurs de Game of Thrones explosent aujourd'hui, certes, mais parce qu'ils dégagent un truc, Cumberbatch est un bonne exemple, il explose parce qu'il en impose ! Ce genre de choses on le sent !

    Pour les nominations, je voulais juste dire que la plupart du temps ce sont des journalistes, des académiciens qui votent, donc moi je me méfie de tout ça... Pour moi, ça ne veut rien dire.

    HeatWave peut la jouer plus fine même avec un script moyen, il force trop le trait avec sa voix je trouve.

  • Rololo
    Le 27/02/2016 à 05h41

    C'est un peu le même trip que supergirl, série super flashy pas prise de tête. Pas terrible question scénario, un peu enfantin, mais tout de même pas mal d'humour.
    L'équipe de super-héros est un peu bancale :
    On a 2 mecs qui n'ont aucun pouvoir à part avoir un super pistolet, bof. En plus celui qui a le pistolet à feu est redondant avec le héros qui a des super-pouvoirs à base de feu nucléaire. La pin-up canari blanc, ressemble plutôt à canari j'ai jamais lavé mon costume même après l'avoir trempé dans la boue et la poussière. Vu le look de la série et celui d'autres costumes, il valait nettement mieux lui donner un tenue propre et éclatante qui la rende sexy.

  • Toff63
    Le 26/10/2016 à 14h32

    Le gros problème de la série c'est de regrouper des héros ou superhéros secondaires et pas toujours intéressants. Pour moi, Ray Palmer était bien niais dans Arrow, Hawkgirl et Hawkman ont été assez mal introduits dans Flash et Arrow, Captain Cold et Heatwave n'ont pas de pouvoirs et ne m'ont jamais intéressé dans Flash, il reste alors Black Canary et Atom qui ont du potentiel, le dernier étant le plus prometteur.
    Côté acteurs, Wentworth Miller m'agace profondément, il était bien meilleur dans Prison Break, tout comme Dominic Purcell d'ailleurs. Les autres sont corrects, sans plus, hormis l'excellent Victor Graber.
    Pour parler de ce double-épisode en particulier, il est réussi visuellement (et très respectueux de l'époque visitée) mais assez décevant scénaristiquement. Exploiter les voyages temporels est très risqué et Flash a montré plusieurs fois que Greg Berlanti n'était pas très doué à ce niveau, chose confirmée ici avec des incohérences à la pelle à ce niveau. Pour le reste, les combats sont très courts et pas tous inspirés, celui contre Chronos étant bien raté (à l'inverse de celui à la vente d'armes), les 8 héros n'étant pas capables à eux tous d'en venir à bout et préférant fuir.
    Concernant Vandal Savage, je ne trouve pas que ce soit un super méchant ou bien que l'acteur soit bon. Et la perspective d'avoir ce même méchant toute une saison ne m'enchante pas.
    Enfin, bons points du show, Rip Hunter m'intrigue et il y a beaucoup d'humour.

    Je reste sceptique sur les personnages et les acteurs, plus convaincus par les décors et l'humour. Côté scénario, il y a trop d'incohérences et une introduction trop longue pour des protagonistes que l'on connaît déjà. Les combats sont mitigés. 5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 1x1

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

27 votes

Notez l'épisode 1x2

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

24 votes

Contenu relatif