Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

You Me Her - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © 2016 - Audience Network

Jack et Emma sont mariés depuis plusieurs années. Un jour, pour suivre le conseil de son frère, Jack fait appel à une escort pour mettre un peu de piment dans sa vie. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Izzy va prendre plus de place que prévu dans sa vie… et celle de sa femme.

3 points positifs
- You Me Her est très jolie à regarder, la série est visuellement impeccable
- Des scènes sexy comme il faut
- La série propose un autre regard sur l’amour et le sexe

3 points négatifs
- Les personnages sont parfois agaçants
- La série ne fait pas dans la subtilité
- Presque chaque épisode présente les mêmes enjeux

You Me Her est la série de la chaîne Audience Network lancée en mars 2016. Disponible sur Netflix depuis quelques jours, la série a su faire parler d’elle. Et pour cause, elle aborde un sujet souvent considérer comme tabou : l’amour à trois.

You Me Her : le polyamour pour les nuls

Dès le premier épisode, la série You Me Her est très claire sur son intention et elle rentre rapidement dans le vif du sujet. Nous suivons la vie d’un couple marié depuis plusieurs années qui s’ennuie profondément au lit tout en devant gérer le fait qu’il soit le seul à ne pas avoir d’enfant dans un quartier huppé très familial. A partir de ce constat, la série nous emmène dans un tourbillon de changements qui va affecter les vies personnelles mais aussi sociales et professionnelles de Jack et Emma.

Quand Jack rencontre Izzy, une escort, pour la première fois, dans le dos d’Emma sa femme, les premiers regards sont gênants et tendres à la fois. Les deux personnalités sont très différentes, Jack est quelqu’un de rangé et timide quand Izzy est une jeune femme bordélique et franche dans ses actions. Nous sentons bien évidemment que le rapprochement va se faire rapidement entre eux et que les conséquences de cette idylle platonique (au départ) vont vite se révéler. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, Emma, fâchée au premier abord, va se laisser tenter par l’expérience lesbienne puis par un éventuel « trouple ».

Si l’on ne compte pas Big Love (qui parle de la polygamie dans une communauté mormone), You Me Her est sans aucun doute l’une des seules séries à aborder de façon concrète et entière le sujet de l’amour à trois. Plus la saison avance et plus on se rend compte que les trois personnages principaux ressentent de l’amour pour eux-mêmes, une histoire plutôt bien dépeinte à l’écran.
Il faut dire que la série use de stratagèmes pour nous faire comprendre cet amour hors du commun. Les personnages secondaires sont là pour appuyer cette romance tout en incluant les personnes qui pourraient ne pas envisager ce genre de relation. Ainsi, Jack, Emma et Izzy ont chacun un allié qui a son importance. La meilleure amie d’Emma, sceptique au début, l’aide au fur et à mesure Emma à accepter la situation. Le frère de Jack est là pour lui dire que tout est ok. La meilleure amie d’Izzy, enfin, se retrouve dans le rôle d’une coach sur laquelle elle peut s’épancher quand tout va mal.

Très vite, la pression sociale se fait sentir. Le « trouple » n’est pas le type d’amour « normal » dans notre société et cela est vite abordé avec notamment la voisine un peu coincée d’Emma et Jack.
On peut dire que la série aborde tous les questionnements que peut générer une vie amoureuse à trois. Du sexe à l’amour réel en passant par la perception des autres, You Me Her est une véritable série explicative du phénomène.

Une série à l’image très travaillée

S’il y a une chose que la série fait très bien, c’est la gestion de son image. Les plans sont très beaux, les couleurs sont douces et tendances. Chaque scène semble véritablement travaillée. La série est très agréable à regarder pour cela.
A plusieurs reprises, l’image colle à ce que veut dire la série. Par exemple, on sent la solitude d’Emma et Jack dans les scènes les mettant en avant dans leur lit. Alors qu’ils sont tous les deux allongés, nous voyons d’abord Emma en plein écran, puis Jack, de la même manière. En omettant de les mettre en scène tous les deux, alors qu’ils sont côte à côte. Des petits détails pas toujours perceptibles qui sont intéressants à décortiquer pour les fans de l’image !

Par contre, le montage est tout simplement mauvais. Les plans de coupe sont très mal faits, bien souvent d'un plan à l'autre, les personnages ont complètement changé de place. C'est le cas de la scène où Jack mange un sandwich avec son frère sur un banc et à chaque plan, la taille du sandwich de Jack évolue... A un moment, il ne lui reste presque plus rien quand une seconde après, son sandwich est presque complet. Un vrai gros bémol.

Des personnages parfois agaçant qui tentent de s’aimer dans You Me Her

Les amours impossibles sont déjà agaçants quand l’histoire tire en longueur mais ici, c’est un amour à trois extrêmement complexe qui semble interminable. Chaque personnage passe par des phases différentes et ce, à des moments différents, ce qui donne parfois l’impression que rien n’ira jamais bien. Quand Emma est folle amoureuse d’Izzy, c’est Izzy qui veut se détacher avec son petit-ami Andy. Quand Jack est à fond dans l’histoire, c’est Emma qui a les pieds froids et veut faire demi-tour.
Les personnages ont des personnalités très changeantes, qui servent bien évidemment la série sur la longueur, donnant lieu à des situations multiples, mais cela devient vite agaçant pour le téléspectateur.

You Me Her : des épisodes qui tournent en boucle

Ce phénomène découle directement des personnalités des personnages. Pour chaque épisode, You Me Her nous propose la même dynamique. Le début de l’épisode est frustrant pour l’un des personnages, puis différents événements sont inclus avant de terminer sur un dénouement presque positif (prise de conscience, acceptation de la relation…).
Au fil de la saison, la série tourne véritablement en boucle et la lassitude grandit. C’est le gros point noir de la série. Mais quand on sait que la saison 1 ne fait que 10 épisodes et qu’elle tourne déjà en boucle, il est difficile d’imaginer celle-ci aller au-delà de trois saisons.

A savoir : La saison 2 de You Me Her est en diffusion en ce moment et la série a déjà été renouvelée pour une saison 3 !

5/10

Bilan

Une série légère et sexy qui tourne malheureusement trop en boucle. Chaque épisode semble être une copie de l’épisode précédent, arrangé différemment. Les personnages sont agaçants. You Me Her a néanmoins le mérite d’aborder un sujet peu connu, le polyamour.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler