Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Girls - 6x6 : Full Disclosure

Résumé

Hannah informe le reste de son entourage de sa grossesse. Marnie essaye de limiter la casse avec Desi alors que celui-ci devient ingérable.

6x6 : Full Disclosure © HBO - 2017

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

Commençons par expédier l’intrigue secondaire de ce sixième épisode qui concerne Desi et Marnie. Cette dernière hérite d’un rôle pas trop mauvais cette fois ci, coincée entre sa mère en pleine crise d’adolescence 30 ans trop tard et son ex-mari devenu ingérable. Plus ou moins correctes, ces quelques scènes remplissent le contrat de venir aérer de temps à autre l’intrigue principale.

Celle-ci concerne Hannah, et comme l’annonce le titre de l’épisode, la jeune femme décide d’informer le reste de son entourage de sa grossesse. L’introduction de Full Disclosure est d’ailleurs une réussite à ce sujet : la plume de Murray Miller associée au jeu de Lena Dunham et d’Allison Williams donne un côté comédie plutôt maitrisé qui n’en fait pas trop. On croit tantôt à une dispute, tantôt à un beau moment de complicité entre les deux jeunes femmes. Un bon point pour Girls qui a régulièrement souffert de son extravagance en poussant le curseur de la comédie un peu trop loin.

Sur ce terrain, le scénario de Miller, avec ses dialogues piquants, est solide. Rien d’exceptionnel dans la réalisation de Jamie Rabbit mais le montage et la mise en scène servent les échanges entre les personnages. J’ai trouvé que le résultat global était très naturel et fluide.

L’exemple le plus parlant est celui du rapide échange avec Adam. Tout est parfait, rien ne manque et rien n’est en trop. La caractérisation des personnages est juste, permettant ainsi une scène efficace et lourde de sens pour l’intrigue en cours. Si Full Disclosure possède une certaine précision dans la comédie, il n’en oublie pas le drama qui a toute sa place et vient ajouter de la profondeur.

La prise de position de Tad Horvath (Peter Scolari), qui soutient sa fille, vient nourrir le thème de la liberté individuelle, traité depuis plusieurs épisodes. La réaction de chaque personnage permet de donner une vision exhaustive des réticences de chacun entre les deux extrêmes que sont l’acceptation par la société et les motivations personnelles de chacun.

C’est le cas de Jessa, qui avale difficilement la pilule après avoir appris la nouvelle un peu au hasard. Après avoir été reniée par Shoshanna, la jeune femme se fait incendier par Hannah. On savait leur amitié mise à mal mais Jessa se retrouve désormais dos au mur. Jemima Kirke et Lena Dunham sont excellentes, l’échange est froid et le drama de qualité. Tout ce que Girls sait faire de mieux dans le registre.

L’ultime scène de l’épisode renforce ce constat. Hannah regarde le film qu’Adam a tourné sur leur relation. Comme précédemment avec Jessa qui assistait au tournage, on sent un certain trouble envahir Hannah. On ne peut qu’imaginer les vagues de sentiments opposés qui se bousculent dans sa tête en voyant ça. Intelligemment, la réplique d’Adam dans le film semble s’adresser à Hannah derrière son écran. Sans paroles et sur l’introduction du titre Honey de Robyn, l’image d’Hannah sans voix est puissante.

Le générique de fin réserve une surprise de taille : la rencontre entre Hannah et Adam, à travers les images du film indépendant de ce dernier. Un clin d’œil sympa qui donne encore plus d’ampleur à cet épisode et à la série en général qui débute son tour d’honneur et enchaîne les références à sa propre mythologie, à travers notamment l’apparition de nombreux personnages secondaires.

9/10

Bilan

Un savant mélange de comédie et de drama pour un épisode complet au jeu d’acteur juste et au scénario piquant. L’intrigue principale de qualité fait oublier les quelques facilités des intrigues secondaires.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

2 votes

Contenu relatif