Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Girls - 6x7 : The Bounce

Résumé

Elijah se présente à l’audition d’une comédie musicale alors que son ex refait surface dans sa vie. Hannah reçoit un coup de fil de Paul-Louis, le père présumé de l’enfant qu’elle attend.

6x7 : The Bounce © HBO - 2017

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

Elijah se voit dédier un épisode tout entier ou presque, juste avant la fin de la série. La production réalise ici un de ses vœux les plus chers avec Murray Miller à la barre, plume de l’épisode Boys qui se consacrait déjà au casting masculin il y a quatre ans.

Le résultat est malheureusement plus que mitigé, Miller ne parvenant pas à atteindre le même niveau que la semaine dernière pour Full Disclosure. Sa précision dans la comédie semble avoir disparue au profit d’un comique poussif qui peine à remplir les trous du scénario désertique.

La cause est peut-être à chercher du côté de Tami Sagher qui a co-écrit l’épisode. La scénariste nous vient directement de la pure comédie avec Inside Amy Schumer récemment ou encore 30 Rock et Psych. Ses influences ont clairement inspiré l’écriture de The Bounce, peut-être trop d’ailleurs.

J’ai souvent reproché la caractérisation trop typée d’Elijah. Andrew Rannells est bon dans le registre avec un phrasé et une présence particulière à l’écran. Il pâtît néanmoins d’une intrigue moyenne, voire bâclée pour cet épisode centré sur son personnage.

Rien n’est juste pour la majorité de l’épisode qui vole de cliché en cliché : les figurants peinent à remplir l’écran et les directeurs de castings sont grossièrement dessinés et joués. Pire, le très bon Richard Shepard semble laisser échapper sa caméra sur le passage le plus dynamique au potentiel comique fort. A la place, on assiste impuissant à une espèce de sous-High School Musical complètement raté. Seule Latisha Di Venuto brille et donne un coup de fouet rafraîchissant au milieu de tout ce gâchis.

Côté drama, Hannah nous offre quelques bonnes minutes qui font avancer sa storyline. Comme prévu, Paul-Louis se manifeste et fait preuve d’un désintérêt total pour son futur enfant. Bien écrit, l’échange est à la hauteur de ce qu’on attendait pour Hannah jusque là coincée sans nouvelles du père.

La vague de grands retours nous ramène Corey Stoll et ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle. Son personnage Dill, love interest d’Elijah, est toujours aussi fade. Le seul intérêt de sa présence est probablement son désir d’adopter un enfant. Est-ce là une bouteille lancée à la mer ou un dénouement possible pour l’intrigue principale de cette ultime saison ?

À voir donc, alors qu’il ne reste plus que trois épisodes avant la fin. Une chose est sûre, The Bounce se caractérise par son étonnante capacité à être à côté de la plaque alors qu’il avait le potentiel de devenir une bonne comédie-dramatique, dans la continuité de Full Disclosure.

3/10

Bilan

Sortie de route intolérable alors que la fin de la série se profile à l’horizon. A côté de la plaque sur toute la ligne, l’essai d’un épisode résolument comique n’a pas du tout été transformé.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Contenu relatif