Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Once Upon a Time (2011) - 6x17 : Awake

Résumé

A Storbybrooke, la famille Charmant tente de lever la malédiction qui pèse sur le couple de Blanche-Neige. De son côté, plongé au cœur du Pays Imaginaire, Crochet essaye de rejoindre Emma en faisant une rencontre inattendue.

6x17 : Awake © 2017 - ABC

Aurions-nous assisté à un épisode d'une certaine qualité cette semaine ? Depuis l'achèvement des fils narratifs en sur-plus il y a quelques semaines, Once Upon a Time ne cesse de regagner en intérêt, cohérence mise de côté. En se focalisant sur les personnages principaux, qui ont fait le succès de la série à ses débuts, en leur fournissant des intrigues dignes de ce nom, les scénaristes permettent un retour intéressant dans l'univers des contes de fées. Si l'ensemble demeure perfectible, au moins le plaisir du visionnage est de retour !

« Awake » nous propose donc de résoudre le sort de sommeil alterné qui pèse sur le couple Charmant, à l'aide de solutions diverses. Muni de flash-backs au cœur de Storybrooke dans une époque post-malédiction (une première très appréciable qui permet de changer un peu les habitudes du show, trop habitué à inventer de nouvelles intrigues abracadabrantesques dans la Forêt Enchantée), l'on découvre une énième source de magie aux effets puissants : les fleurs emplies de poussières de fées. Si l'idée n'est pas mauvaise, elle manque véritablement de cohérence avec les saisons précédentes : on nous explique donc qu'elles n'apparaissent qu'à l'arrivée d'une menace, pourtant, la série n'a pas manqué de menace depuis la première saison (quid d'Hadès ? Du trio de vilaines en quatrième saison?) Pourtant, qu'importe ce manque de logique, puisque l'épisode est émouvant. J'ai beau dénigrer la série, les personnages me restent attachants et la résolution finale du sort du sommeil est une bonne idée : en convoquant la solidarité et les personnages secondaires inutilisés depuis plusieurs saisons, Once Upon a Time rappelle ses premiers pas sur nos écrans télévisés.

En empêchant une solution trop facile, les scénaristes complexifient enfin le destin des personnages sans abuser de prophéties douteuses et répétées. Les habitants de Storybrooke sont désormais liés, et prêts à affronter la Bataille Finale tant annoncée (avec, peut-être, trop d'évidence). L'on repassera sur le partage du breuvage magique à la fin, dont on a l'impression que le verre est vide alors qu'il est bu par une dizaine de convives (dur d'imaginer qu'une équipe créative entière supervise le tournage de ce type de scène), mais on peut apprécier les nouveaux enjeux imposés par cette scène tragique. Si le couple Charmant peut finalement se retrouver, il partage à présent sa malédiction avec la ville. Les flash-backs rythmant l'épisode permettent aussi de densifier le propos de la série : à ce titre, la remarque de Rumple sur ce qui l'attend « dehors », en parlant du monde autour de Storybrooke, est intéressante (on pense au retour de son fils en deuxième saison, par exemple, qui vivait à New York).

De son côté, l'intrigue si inquiétante de Crochet depuis la révélation de ses actes passés (l'assassinat du père de Charmant), s'achève avec efficacité. Alors qu'il profite de l'aide d'un autre personnage de conte de fées pour quitter le Pays Imaginaire (Lily la Tigresse moyennement interprétée), les liens réalisés avec la troisième saison sont intéressants et densifient le propos de la série (notamment par l'usage de l'ombre de Peter Pan). De plus, les rancoeurs du passé, qui nous promettaient d'énièmes rebondissements dans le cœur des personnages, sont rapidement pardonnées. La fin de la série devrait donc se focaliser sur des arcs narratifs plus propices aux effusions magiques qu'aux effusions sentimentales. Toutefois, les scénaristes emploient encore des facilités narratives pour poser les pions des épisodes futurs : à l'image de l'arme pour combattre la Fée Noire, possédée par Lily la Tigresse. De fait, le voyage de Crochet au Pays Imaginaire n'apparaît plus comme une idée nostalgique mais comme un pont narratif pour apporter de futures idées. Faire de Lily la Tigresse une ancienne fée déchue, l'idée n'est pas inintéressante mais plus utilitaire qu'autre chose puisqu'il est peu probable que l'on ait l'occasion de la revoir.

A présent, l'on peut définitivement se tourner vers l'achèvement des intrigues principales, dont la guerre contre une Fée Noire en retrait cette semaine. Moins inquiétante que prévue, d'autant plus qu'elle perd une bataille en constatant la trahison de son petit-fils, il lui faudra affirmer sa noirceur dans les prochains épisodes pour proposer un défi de taille à nos héros féériques. Ce dix-septième épisode permet donc de renouer notre enthousiasme pour des storylines enfin redevenues palpitantes. Espérons que cette dynamique ascendante se poursuive sous les meilleurs auspices jusqu'au final de la saison (de la série?)

7/10

Bilan

Un épisode dynamique, touchant et recentré sur ses principaux fils narratifs : il était temps. Même si la cohérence n'est pas encore reine à Storybrooke, la fin de saison s'annonce intrigante !

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

13 votes

Contenu relatif

Once Upon a Time (2011)
Note de la série :
9.1/10