Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

The 100 - 4x10 : Die All, Die Merrily

Résumé

Le plan de Clarke a échoué et les Hunger Games commencent... Raven a fait un choix critique alors que Monty est resté en arrière avec celle qu’il aimait

4x10 : Die All, Die Merrily © 2017 - CW

Attention spoiler, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Il ne reste plus que trois épisodes et pour lancer cette dernière course « Die all, die merrily » est tout simplement l’un des meilleurs épisodes de la saison. Efficace dans sa réalisation avec un twist final important sur lequel je reviendrais, cet épisode redonne un souffle à cette saison. Après comme toujours avec The 100, il y a le fond qui propose beaucoup mais dont l’écriture reste à désirer. A l’image de cela, le personnage de Luna est certainement le grand gâchis de cette saison tel que Lincoln avait pu l’être précédemment.

Déjà, les points positifs de cet épisode sont surtout concentrés sur la forme. Dean White (le réalisateur) reprend réellement les codes du combat d’arène. Cela permet un rythme à la fois rapide mais suffisamment lent pour installer une tension qui s’efface quand Octavia ressort vainqueur. Puis la mise en place de twist avec quelques scènes bien placées qui concluent assez brillamment l’épisode. Donc de très belles choses dans la réalisation avec pour seul défaut un rapprochement trop voyant avec Hunger Games. Les livres n’ont pas inventé les codes du combat d’arène mais dans l’imaginaire populaire, c’est le premier nom qui vient à l’esprit. Au-delà du principe, les scénaristes ont aussi repris l’avant combat tout comme les stratégies entre clans. The 100 a toujours pris son inspiration de manière plus ou moins cachée chez les autres, alors faut-il pardonner ou condamner ? Au bout de quatre saison, on peut surtout souligner un certain manque de créativité : les scénaristes nous servent du réchauffé sur mesure depuis le début de saison (je pense notamment aux parallèles avec Mounth Weather).

Octavia Black…le grand avantage de cet épisode est d’avoir donné un sens réel de direction à ce personnage. Je ne reviendrai pas sur l’inutilité de son arc depuis le début de saison mais grâce à « Die all, die merrily », le personnage prend de l’ampleur et offre aussi pour les fans un joli clin d’œil concernant Lincoln. Il est évident pour moi que les scénaristes ont voulu conclure un arc brouillon avec une sortie héroïque (ce fut déjà le cas pour Bellamy). Après cela n’enlève rien à d’une part le jeu de l’actrice qui garde une certaine finesse et d’autre part aux jolis duos offerts dans l’épisode. Je pense en particulier à Indra/Octavia, tellement sous exploité part les scénaristes alors que leurs scènes montrent un potentiel immense pour la série. Si on peut qualifier l’évolution d’Octavia de bâclée, elle permet malgré tout de faire émerger un nouveau leader qui rappelle le duo Clarke/Lexa. En effet, j’ai trouvé que les scénaristes élevaient Octavia comme le mélange parfait entre les deux leaders par sa motivation mais aussi son réalisme.

Clarke Griffin… le twist final mérite un petit paragraphe car il divise les spectateurs (mais aussi les critiques) sur une question : est ce que cette décision se rapproche vraiment du personnage ou les scénaristes ne savent plus quoi faire de lui ? Au premier abord, il est très difficile de croire que Clarke pourrait prendre une telle décision au vu de certaines personnes qu’elle laisse à l’extérieur comme Kane. On se demande d’ailleurs quel est le rôle d’Abby dans cette situation… Ensuite, il y a le kidnapping de Bellamy, qui n’a pas réellement de sens. Tout cela s'ajoute au fait que le personnage déclare en début d’épisode vouloir sauver l’humanité semble argumenter en défaveur des scénaristes. Le prochain épisode va permettre je l’espère d’avoir le point de vue de Clarke sur cette décision. Dans tous les cas, je pense qu’il y a deux possibilités : soit elle a pris sa décision avant que le conclave commence et alors les scénaristes ont vraiment oublié l’essence du personnage, soit l’idée est venue après le refus de Roan. On peut comprendre le tournant défaitiste voire désespéré que prend le personnage dans le deuxième cas. Malgré cela, le doute autour de ses motivations montre aussi que les scénaristes n’ont pas su exprimer correctement l’évolution de ce personnage, à trois épisodes de la fin de la saison.

Pour finir un mot sur Luna qui a subi la loi de The 100, c'est-à-dire de tuer les personnages dont on ne sait plus quoi faire. Le pire est sans doute que l’idée n’est pas mauvaise : le côté nihiliste de Luna après la mort de son clan aurait pu être exploité. Mais les scénaristes la transforment à la place en une tueuse avide de sang… Quel est l’intérêt ? Les quelques répliques censées expliquer son comportement n’ont pas vraiment de sens car Luna devient un juge envers le reste de l’humanité (ce qu’elle reprochait aux skypeople) alors qu’elle aurait pu intervenir lors de l’épisode précédent an tant que natblida. Encore un personnage sous estimé par les scénaristes.

PS : je monte jusqu’à 8 car cet épisode est malgré ses défauts un cran au dessus de ses prédécesseurs.

8/10

Bilan

Le meilleur épisode sans doute avec un twist très intéressant mais aussi des incompréhensions scénaristes dans le fond tellement familières de la série que cela en devient juste ennuyeux.

4 Commentaires

  • llDeborall
    Le 11/05/2017 à 14h47

    C'est vrai que la décision de Clarke n'est pas vraiment cohérente avec son personnage, d'autant plus que Kane et Octavia sont resté à l'extérieur. Aussi, Bellamy ne laissera jamais sa soeur mourrir donc hâte de savoir ce qu'il va faire pour la sauver au prochaine épisode. N'oublions pas aussi, la mort de Roan, qui pour moi, est également un gâchis.

  • negeil
    Le 13/05/2017 à 23h44

    @llDeborall
    L'acteur de Roan joue dans Black Sails et Agents of Shield, il fallait bien qu'ils le tuent. De même pour Lincoln qui joue dans American Gods et Lexa dans Fear The Walking Dead.
    C'est une habitude dans The 100.

  • Lexaa
    Le 01/06/2017 à 18h17

    Merci pour les commentaires !

    negeil : je croyais que Black sails avait été tourné avant The 100 mais peut-être que je me trompe.

  • Toff63
    Le 13/11/2019 à 10h07

    Un Hunger Games à la sauce The 100. Ce qu'on gagne en rythme, on le perd en écriture, l'épisode accumulant les trucs prévisibles et les déceptions sur certains personnages. C'est mieux du côté d'Octavia, mais moins bien à propos de Clarke.
    Bref, très divisé... 5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

12 votes

Contenu relatif