Critiques

Seriesaddict.fr  par | 22

13 Reasons Why - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © Netflix - 2017

Attention : vous devez avoir vu la saison avant de lire cette critique.

Dernière sensation Netflix en date, le teen drama 13 Reasons Why agite le monde du petit écran depuis sa sortie il y a deux mois à peine. Retour sur cette première saison à succès qui fait couler beaucoup d’encre... à tort ou à raison ?

Du papier à l’écran

La série est adaptée du roman éponyme de Jay Asher publié en 2007. Dix ans plus tard, 13 Reasons Why débarque sur Netflix avec une première saison de treize épisodes développée par Brian Yorkey. Entre temps, un projet d’adaptation cinématographique avec Selena Gomez dans le rôle principal a pris l’eau au profit de l’adaptation télévisée. La jeune actrice ne quitte néanmoins pas le navire puisqu’elle s’active en coulisses du show en tant que productrice exécutive.

La polémique

Très vite après sa sortie, la série est happée par une polémique internationale. En cause, ses thèmes d’actualité brûlants - harcèlement scolaire, viol et suicide - dont l’écho public dérange. Il en fallait peu pour que le show se retrouve face à une violente levée de boucliers : certaines écoles ont interdit toute référence à celui-ci alors que nombre d’associations et d’experts sont même allés jusqu’à l’accuser de glorifier le suicide. Malgré les messages positifs félicitant la série de briser les tabous, Netflix a réagit en ajoutant des avertissements au début de chaque épisode. Insuffisant pour les détracteurs.

Alors non, 13 Reasons Why n’encourage pas explicitement les jeunes à commettre l’irréparable et rien de tel n’a encore été signalé pour le moment. La série possède le mérite de s’attaquer frontalement à des problématiques d’actualité récurrentes auxquelles font face les jeunes. La vraie solution serait de régler ces problèmes à la racine et de ne pas vouloir les étouffer. De tout temps, les teen drama se sont plus ou moins fait l’écho de ces thématiques, de Skins et ses suicides mis en scène sans ambiguïté à la fusillade de One Tree Hill - rappelant le drame de Columbine - commise par un lycéen victime de harcèlement.

13 raisons pour lesquelles j’ai détesté la série

C’est à partir de maintenant que je me mets à dos une bonne partie d’entre vous. Le verdict est sans appel pour moi : cette première saison est un ratage presque total. Je précise que je ne traiterai pas de l’adaptation puisque je n’ai pas lu le livre.

Les cassettes, le mystère, les rebondissements. J’ai été emballé par le pilot plutôt prometteur sur le fond. Malheureusement, la promesse s’envole et la narration s’enlise rapidement. Les scénarios stériles faillent à donner de l’ampleur au pitch de départ pourtant solide. Bizarrement, la série passe totalement à côté de thèmes comme la dépression ou l’homosexualité alors qu’il y avait matière à exploiter. Les épisodes sans saveur s’enchaînent et diluent progressivement l’intérêt affichant bien vite un tracé plat. Bien que neuf différents scénaristes se relaient, cette première saison se démarque négativement par un formatage désagréable qui donne l’impression que tout ou presque se ressemble.

Ce sentiment est accentué par une réalisation classique et banale. Là encore, sept réalisateurs se partagent la caméra pour un rendu tout aussi formaté et sans saveur. La mise en scène ordinaire peine à nous entraîner dans les flots de l’intrigue. La gestion des flashbacks et le mélange du passé et du présent sont parfois chaotiques et rarement efficaces. Le parti pris artistique d’une image aux couleurs froides et le recours à des ambiances sombres ou de nuit ne parviennent que très peu à illustrer la gravité de l’histoire.

Difficile de faire sans les clichés pour un teen drama mais 13 Reasons Why semble ne pas se soucier de sortir du lot. Le casting de jeunes inconnus est étriqué dans les costumes de leurs personnages stéréotypés au possible. Seule Katherine Langford parvient à donner une âme et un peu d’humanité à l’héroïne Hannah Baker. Tous les autres offrent une prestation robotique et froide à l’instar d’une Kate Walsh inexistante à chacune de ses apparitions. Même Dylan Minnette, qui incarne plutôt bien le jeune Clay Jensen, frise l’insupportable de temps en temps.

L’environnement de l’intrigue est lui aussi victime du développement impersonnel de l’univers par Brian Yorkey. Le lycée, endroit important où tout lie et se délie, paraît fade voire même effacé. Les autres lieux, à l’image du cinéma ou du café, subissent le même sort.

A tous les niveaux, 13 Reasons Why n’impose en aucun cas une identité propre. Les personnages, les intrigues secondaires et les décors sont tous interchangeables et ne présentent pas une once d’originalité.

Une fin de saison mieux maîtrisée

Bien évidemment, tout n’est pas à jeter. La saison semble reprendre des couleurs à l’aube de son finale. Globalement, j’ai mieux apprécié les trois derniers épisodes notamment grâce à leur représentation sans détour du viol de Jessica et d’Hannah. Alors qu’on tournait autour du pot jusque là, le teen drama prend le risque d’aller plus loin. Pari osé mais réussi puisqu’il offre de la profondeur à l’histoire.

J’ai l’impression que la série prend toute son ampleur à ce moment là et parvient à trouver un juste milieu. Bien que ce ne soit pas non plus extraordinaire, le traitement de ces difficiles moments est correct tout comme le suicide d’Hannah : complètement explicite, anxiogène et dérangeant, le passage tant attendu est glaçant. Reste qu’il manque tout de même ce petit quelque chose qui aurait permis de décupler le pouvoir dramatique de cette scène.

A côté, la caractérisation de certains personnages comme Justin et Jessica est plus minutieuse. Leur background est un peu plus exploré et l’empathie à leur égard plus conséquente, ce dont manque cruellement le show qui présente jusque là des personnages lisses.

La saison 2 en chantier

Face au succès populaire, Netflix a décidé de renouveler la série pour une seconde saison et a en déjà dévoilé quelques secrets. Personnellement, j’y suis plutôt opposé. Les tous derniers moments de la saison gâchent tout le drama et la gravité difficilement construits durant les trois derniers épisodes. La fin est ratée de part sa volonté d’être ouverte, Netflix gardant presque systématiquement l’option d’une seconde saison quand une série est développée.

Décision dommageable puisque 13 Reasons Why aurait mérité un autre traitement : une unique saison plus ramassée avec une fin plus fermée. Best-seller adapté à la va-vite à coups de gros chèques ou accident créatif ? Une chose est sûre, cette deuxième saison regorgera de défis pour 13 Reasons Why qui n’a que deux choix : viser le haut du tableau des teen drama en proposant un univers plus personnel et original ou sombrer un peu plus dans la médiocrité.

2/10

Bilan

Teen drama à l’écriture insipide et à la mise en scène stérile qui pulvérisent le potentiel de l’intrigue originelle. 13 Reasons Why manque d’un univers plus identifiable et original. En deux mots : sans âme.

22 Commentaires

  • TedMosby
    Le 15/05/2017 à 20h38

    C'est pour essayer de faire le buzz cette critique? Ou alors on a pas du voir la même série, moi qui ai plus de 40 ans je la trouve très mature et intelligente justement pour un teen drama. Tu n'as pas aimé visiblement mais une critique se doit d'être objective non?

  • Sarahgabrielleb
    Le 15/05/2017 à 21h09

    Je suis bien d'accord avec le commentaire precedent. J'ai trouvé cette serie vraiment differente et derangeante de verité. Et j'ai trouvé les acteurs plutot bons, en particulier pour une serie pour ado. Elle a le merite de faire parler de tout ces soucis. J'attends la saison 2.

  • Yazid
    Le 15/05/2017 à 21h17

    Suite à ton commentaire TedMosby, je précise les choses suivantes :
    - je n'ai pas voulu faire le buzz avec cette critique. J'ai déjà donné des très bonnes notes et des très mauvaises sur mes autres critiques.
    - chacun perçoit la série différemment bien évidemment et je tente toujours de faire un compromis entre review (objectif) et critique (plus subjectif)
    - je ne pense pas manquer d'objectivité. J'essaye d'argumenter un maximum ma critique n'est pas entièrement négative puisque je précise clairement ce que j'ai aussi apprécié (dont un paragraphe presque totalement positif)

    Tout ça pour dire que je n'ai pas exagéré dans mes avis. C'est une des critiques qui m'a demandé le plus de temps parce que je n'ai pas voulu écrire un pamphlet dessus et nuancer certaines de mes premières impressions.

    Merci de l'avoir lue et de l'avoir commentée, à bientôt ! :)

  • Dorald
    Le 16/05/2017 à 10h19

    Personnellement je suis passé au travers du (buzz) livre. Lorsque j’ai vu le pitch de la série je n’ai pas été emballé. J’ai 47 ans, un fils pré-ado, le thème ne me "parlait » pas. Je l’ai regardé suite à une critique positive d’un journaliste qu j’apprécie.
    J’ai de suite été accroché, embarqué. Je n’aurais que du bien à dire de cette série. J’ai été particulièrelent touché par les acteurs, que ce soit Katherine Langford et Dylan Minnette.
    Le seul « reproche », et ou je rejoins la critique, c’est la fin, même si là encore c’est un ressenti, donc très subjectif, j’aurais préféré une vraie fin.

  • Keyroh234
    Le 16/05/2017 à 10h32

    2 / 10... Bien moins que des séries comme Arrow et Cie...

    Sérieusement, c'est pas une critique, c'est un brûlot.

    Si la série est sans âme, je crois que l'auteur de la critique est doté d'un QE (Quotien Emotionnel) proche de l'huître mazoutée !

    Une série comme Légion s'est fait étrillée ici par son audace et maintenant on trucide une série comme 13 reasons why pour son côté lisse et simpliste alors même que c'est la grande force de la série, réussir un ancrage dans une réalité tout ce qu'il y a de plus banal.

    Je commence à m'interroger sur l'amateurisme des critiques sur ce site, il faudrait vraiment quelqu'un qui ait à coeur d'insuffler une ligne éditoriale cohérente, parce que là, c'est vraiment le grand écart à tendance grand n'importe quoi.

  • Yazid
    Le 16/05/2017 à 12h19

    Keyroh234 : ne pas être d'accord est une chose, me traiter de la sorte est un peu limite. En faisait une rapide recherche, je suis tombé sur des critiques très positives mais aussi des très négatives comme la mienne.

    Je mets un point d'honneur à nuancer mes avis afin qu'ils ne soient pas extrêmes. Ceux-ci sont argumentés et font toujours la part des choses entre review (analyse) et critique (jugement personnel comme le définit le dictionnaire).

    Concernant la ligne éditoriale : je n'imagine pas une seconde les critiques professionnels modifier leur travail pour plaire au lectorat ou à leur direction. Encore une fois, chacun vit le programme différemment et le fait qu'une série plaise au plus grand nombre ne veut pas forcément dire qu'elle est exceptionnelle.

    Enfin, je t'invite toi aussi à rejoindre l'équipe de critiques bénévoles et à donner ton avis sur les programmes.

  • Charlotte
    Le 16/05/2017 à 12h35

    Nous donnons la possibilité à plusieurs critiques de donner leur avis sur des séries en particulier et nous ne pouvons pas homogénéiser les notes sur les critiques d'une série à l'autre parce qu'aucune série ne se ressemble. C'est notre choix éditoriale.

    Concernant la critique de Yazid, elle est claire et argumentée, il ne faut pas s'arrêter qu'à la note. Je suis plutôt d'accord avec son analyse par ailleurs. Et même si ce n'était pas le cas, il s'agit de sa critique, que nous supportons complètement.

  • MiniS
    Le 16/05/2017 à 13h21

    Je trouve ça assez courageux d'écrire une mauvaise critique et donner ce genre avis sur une série devenue assez populaire. C'est normal qu'une série ne plaise pas à tout le monde. Cependant, non, tu ne peux pas dire que tu ne manques pas d'objectivité, surtout quand tes arguments ne tiennent pas la route et que ton bilan finale reflète juste ton incapacité à comprendre la série.
    Je pense que le danger d'écrire des bilans de saisons repose sur le fait que c'est un avis globale et forcément quand on accroche moins à une série, tout les défauts qu'on lui trouve ressortent encore plus. Une série comme 13 Reasons Why mérite une critique par épisode même si sa diffusion se fait d'un coup. Tu avais fait cela pour Girls, pourquoi pas l'avoir refait ?

    Aussi, j'aimerai bien comprendre ce que tu as voulu dire par scénarios "stériles" ? Après avoir bien préciser que tu trouvais les "thèmes d'actualité (de la série) brûlants dont l'écho public dérange" ? Rien qu'au début tu te contredis et je ne te comprends pas.
    Ce n'est pas parce-que le pitch de départ est sordide qu'il faut du drama x100 à tout les épisodes, ce qui fait la force de la série c'est la montée en puissance petit à petit des problèmes d'Hannah et des autres personnages de la série dont la dépression est un point centrale malgré le fait que tu sois passé à côté. Je retiens une phrase du personnage dans l'un des derniers épisodes qui parle très bien de ce qu'est la dépression : "ça ne se voit pas forcément". La série a choisis une approche subtile et intelligente, après il faut en reconnaître les signes ou il faut l'avoir vécu peut-être. Pour l'homosexualité, le sujet est traité aussi plusieurs fois, mais si ce n'est pas traité comme un problème et qu'on ne tombe pas dans le stéréotype du gamin maltraité à cause de sa sexualité alors le sujet n'est pas traité correctement ? L'autre grande force de la série c'est la diversité de ses personnages qu'il n'y pas voir peu dans les autres séries. Certes, ils ne sont pas tous aussi bien écrits qu'Hannah mais chacun à son propre caractère et ses propres soucis qui sont traités en fonds. Même si on ne les aime pas il faut au moins le reconnaître ! Tout comme l'identité propre de la série. Dire qu'elle en a pas est assez sévère quand on passe tout les épisodes à peu près dans les mêmes lieux dans cette petite ville justement pour l'encrer encore mieux dans la vie.

    Et puis je peux comprendre que la réalisation ne t'ai pas plu mais de dire qu'elle est banale et classique tout en justifiant qu'il existe certains codes de couleurs et des flash-black, que certains scènes t'ont glacer le sang, c'est assez bizarre. J'ai l'impression que tu te contredis encore. Bref, j'aurais d'autre critique à faire mais je vais m'arrêter là. C'est normal que la série ne touche pas tout le monde et je reconnais qu'elle a certains défauts (le milieu de la saison est un peu plus lent par ex.) mais je n'ai pas l'impression que tu as voulu vraiment comprendre la série et ses sujets traités.

  • Loic Marie
    Le 16/05/2017 à 13h40

    Keyroh : On parle de moi et de ma critique je me dois donc d'intervenir lol. Au départ, je ne voulais pas, mais je ne peux pas laisser dire que mon travail est celui d'un amateur. En tant que journaliste de profession, ça me fait trop mal au cœur (rire). Je pense faire un excellent travail sur mes critiques. Je détaille tout, appuie avec des exemples, prend le temps de développer mes idées sans rien oublier, ce qui manque peut-être à la critique de Yazid sans vouloir l'offenser. Je pense que sa critique aurait pu être plus étoffée ce qui aurait évité peut-être autant de polémique ici. C'est peut être pour ça que ma critique sur Légion est emplit de commentaires plus mesurés lol.
    Quoi qu'il en soit je prendrai sa défense sur un point. Une critique est un avis personnel donc ne le lyncher pas pour ça. Il a amplement le droit de d'avoir cette avis et le partager avec vous et un acte de liberté :)
    Débattez intelligemment sur le fond et ne le traitez pas lui et le reste de l'équipe d'amateur. Chacun ecrit comme il pense :)

  • Yazid
    Le 16/05/2017 à 13h46

    MiniS je réponds à tes questions :
    - pourquoi un bilan ? Choix tout à fait personnel, et au final vu que j'ai trouvé que tout se ressemblait sur la forme, des critiques à chaque épisode auraient été un peu redondante (sur la forme de la série uniquement bien sûr)
    - scénarios stériles : j'entends par là l'écriture elle-même de l'action, et non les thèmes abordés. Je trouve que l'écriture n'est pas assez fine et qu'elle a recours a beaucoup trop de grosses ficelles. J'ai tout de même apprécié les rebondissements dans l'intrigue générale
    - homosexualité : le sujet revient plusieurs fois en effet. Je critique plutôt le fait que ça arrive à l'écran sans réellement être traité. C'est là, sans être là. Ce peut être dû à une coupe dans le montage pour cause de de longueurs ou juste posé là sans intérêt primordial pour l'intrigue
    - codes couleurs/flashbacks : je ne les remets pas en cause, je précise simplement qu'ils sont rarement efficaces et peinent à donner une vraie identité visuelle

    Je te rassure, je ne casse pas la série par simple plaisir. J'ai apprécié l'histoire en général mais pas sa mise en scène ni son traitement dans les détails.

  • Yazid
    Le 16/05/2017 à 17h02

    Loic : en effet j'aurai pu détailler et donner plus d'exemple mais je le fais peu pour les bilans qui sont déjà très long comme ça pour moi. Je le fais volontiers pour des critiques d'épisodes bien sûr. Je ne prends pas mal cette mini-polémique, il faut juste que nos lecteurs comprennent qu'en effet une critique (comme sa définition l'indique) est subjective. Je renvoi vers mes précédents commentaires où je réponds déjà aux questions de certains d'entre vous.

    A la prochaine sur une autre critique :)

  • Guillaume96
    Le 17/05/2017 à 01h33

    Enfin une critique sensée !!! Merci Yazid je commençais à désespérer, et contrairement à la majorité des personnes ici, je pense que ta critique était objective même si il est impossible d'avoir une objectivité parfaite quelque soit les journalistes qu'ils soient réputés ou non.
    La critique de cette série est un piège notamment car elle aborde des thématiques bouleversantes pour n'importe qui.
    Je pense que tu as réussi à traiter la série sur le plan de la qualité visuelle et scénaristique, c'est à dire des critères objectifs. Tu t'es éloigné du côté émotionnel de la série car forcément si on la juge sur le plan émotionnel on pourrait lui mettre 10/10 mais ce ne serait plus une critique objective. Le problème avec cette série, c'est qu'elle aborde des thèmes bouleversants et qu'on fait face à des situations qui brise tous les tabous qu'on forcément subjugué de multiples sentiments forts et qu'on oublie facilement ce qu'on analyse d'habitude tous : la qualité narrative.
    J'ai l'impression que les scénaristes et réalisateurs se sont reposés sur l'émotionnel de série au détriment du reste, ils se sont trop appuyés sur les thématiques de base et se sont servis d'elles pour dérouler un fil narratif plat et prévisible, très peu de rebondissement excepté la cassette sur Clay qui était la meilleure pour moi.
    Tout est lissé et rigide, tout est semblable, chaque cassette se ressemble, même la fin est pour moi dramatique, la façon dont il filme la mort d'Hannah alors que justement l'intérêt aurait été de ne pas voir cette scène pour la rendre plus intense( peut-être en voyant Hannah rentrer dans la salle de bain, ils coupent l'imagent et on entend juste son cri déchirant et le bruit de l'eau débordant de la baignoire)

    Ton analyse pour ma part m'a beaucoup plus notamment en ce qui concerne les flashback, en effet c'est un bordel monstre les plans de transitions entre le présent et le passé sont inexistants, mélangé le présent et le passé sans trouver une façon marquante de faire la transition fait disparaître la tension, cette intensité qui règne au début dans les flashback de Hannah, où on observe tout ce qu'elle fait pour comprendre comment elle est morte est diluée dans le présent, le passé se noie dans le présent ou plutôt le présent se noie dans le passé.

  • Yazid
    Le 17/05/2017 à 12h04

    Guillaume :

    Je rejoins presque totalement ton avis. J'ai bien aimé la cassette de Clay également mais purement sur le plan des relations entre les personnages.

    Concernant la scène du suicide d'Hannah, je parle d'un petit quelque chose qui lui aurait donné plus d'ampleur. Je ne sais pas si ce que tu proposes est la solution ou s'il y avait besoin de plus de ressorts dramatiques mais au moins la scène n'est pas ratée et elle reste plutôt digne de tout le suspens accumulé par les téléspectateurs.

    Merci d'avoir pris le temps de commenter (comme les autres d'ailleurs) et à bientôt !

  • oizhre
    Le 17/05/2017 à 15h27

    Je comprends tout a fait que toutes les séries ne peuvent pas plaire à tout le monde! Je suis de celles qui ont apprécié la série. Je l'ai tellement apprécié, que je suis en train de la regarder pour la 3eme fois. Je ne suis ni critique, ni journaliste donc je vais pas tenter de faire une critique ici, mais je voudrais juste te proposer de revisionner cette série. En connaissant la fin et tous les sujets des cassettes, tu découvrira (peu-être) plus de profondeur aux personnages. Perso, malgré le fait que je me sois plutôt sentie plus "proche" émotionnellement de Clay pendant mon premier visionnage, je dois dire que maintenant, j'empathie (par manque d'autres mots) plus avec Alex, qui est joué superbement je trouve.

  • Kev
    Le 17/05/2017 à 19h17

    Bah je trouve que c'est courageux et je suis même d'accord avec certains points de la critique. Ce n'est pas parce qu'une série aborde des sujets importants et intelligents qu'on doit la mystifier comme beaucoup l'ont fait avec 13 Reasons Why. Les thèmes sont biens mais l'exécution de ces thèmes n'est pas la bonne pour moi. Je suis désolé, mais pour le coup, je ne partage pas l'opinion des autres, j'ai trouvé la série beaucoup trop longue pour ce qu'elle a à raconter, une saison plus courte l'aurait aidé, et à certains moments, j'ai même eu du mal à accrocher car les personnages sont irritants et tellement fade pour certains, que moi en tant que spectateur je manquais cruellement d'empathie envers eux, Clay est le personnage principal de la série et il passe son temps à poser des questions aux autres dont les réponses sont sur les cassettes, il met des semaines à les écouter alors que certains perso ont mis une seule nuit et son meilleur ami Tony ne cesse de répéter d'écouter ces cassettes ... c'est trop long 13 épisodes de ça, de répétition. Et le vrai problème de la série, ce sont les personnages qui n'ont vraiment rien pour eux à l'exception de Justin, de Jessica et Hannah qui sont plus nuancés mais les autres sont d'une platitude énervante et à certains moments j'ai pas pu m'empêcher de dire qu'ils méritaient ce qui leur arrivaient surtout pour Markus, Courtney et Tyler, ces personnages sont dans la m*rde parce qu'ils s'y mettent tout seul ... et c'est dommage pour une série qui s'intéresse à la vie et aux différentes expériences liées lycée que les personnages ne soient pas mieux faits ... Encore une fois, ce n'est que mon opinion, et je trouve la critique Yazid plutôt honnête, la série a de bons thèmes mais l'exécution n'est pas bonne, et pour moi une saison 2, ça ne sert à rien, la fin telle qu'elle est plutôt correcte ... alors faire une suite probablement centré sur le procès, c'est un peu dommage pour moi ... :/

  • llDeborall
    Le 19/05/2017 à 00h15

    Tout d'abord, j'ai commencé par lire le Bilan ainsi que la note de 2/10. Par la suite, j'ai lu les commentaires et me suis dit que l'auteur n'avait probablement rien compris à la série. J'ai quand même fini par lire la critique et je dois dire qu'au final je suis d'accord sur certains point notamment aux sujets des scénarios stériles ainsi que de l'environnement de la série qui manque cruellement d'identité et qui est totalement impersonnel.

    Mais là ou je ne vous rejoint plus, c'est lorsque vous dites que les personnages sont stéréotypés. Pour ma part, je les ai trouvé tout à fait réaliste, chacun d'eux m'a rappelé qlqun que j'ai connu au collège ou au lycée. Et je pense que pour une série aussi intense, il faut de toute façon exagéré certaines caractéristiques afin d'avoir un plus grand impact émotionnel. J'ai également trouvé que les acteurs étaient très bon et Kate Walsh formidable!

    Les thèmes de l'homosexualité et de la dépression ont été apporté de façon subtile, ce qui est à mon sens juste, car les thèmes qui nous intéressent dans sont le harcèlement scolaire et le suicide de Hannah donc on ne peut pas se battre sur tous les fronts.

    Donc pour résumé, lorsque vous dites que la série est "un ratage total" je comprends que cela suscite autant de réaction car ce n'est clairement pas vrai. Cette série m'a beaucoup touchée ayant été moi-même victime de harcèlement scolaire et je pense que beaucoup de téléspectateurs on pu s'identifier à Hannah ou à l'un des personnages. Mais je pense qu'au final c'est ce que vous cherchiez, qu'on parle de vous, et c'est réussi. Parce que dire que 13 Reasons Why est "sans âme" c'est comme dire que l'on est sous les tropiques en Sibérie, ce n'est pas vrai.

  • llDeborall
    Le 19/05/2017 à 00h17

    Par contre, je voudrais aussi rajouter que vous écrivez très bien et que c'est très agréable de vous lire.

  • Darky
    Le 21/05/2017 à 18h25

    Je ne dirais qu'une seule chose pour résumé ta critique 'à vomir"
    à mon avis tu n'as pas du regarder la série correctement pour écrire ça, parce que j'ai beau relire ta critique plusieurs fois, le seul bilans que j'en retire de ta critique c'est que tu peux changer de passe temps. Parce que oui la série n'est peut être pas parfaite, mais de là à dire sans âme.
    Le passage du suicide tu dis qu'il manque un petit quelque chose, y aurait peut être fallu que l'actrice se taillade vraiment les veines. Car plus dramatique que la scène là, c'est l'acte en dehors d'une fiction. J'ai une amie qui a tenté de suicidé y a quelque année et je l'ai retrouvé avec les veines coupé et je t'assure quand voyant la scène là ca te retourne l'estomac comme je l'ai eu dans le temps.
    Tu n'as pas aimé on l'a compris, mais de là à dire descendre la série comme ça, je ne le comprends pas.
    Pour l'écriture de ta critique je te donnerai 8/10 mais la critique elle même 2/10.
    J'ai déjà apprécié des critiques négatives sur des films ou série que j'ai aimé mais elle était fondées à l'inverse de la tienne qui pour moi est loin d'être objective, ta critique donne plus l'impression que tu veux que les gens réagisses à ta critique, qu'elle fasse parler que de faire un boulot objectif et que les gens réagissent moins.
    Car même si tu n'as pas aimé, que pour toi les acteurs, la narration ne sont pas bons, que les thèmes ne sont pas bien exploités alors que le thème ici est l harcèlement et le suicide. Oui le thème de l’homosexualité est aborder mais pas développer. Mais même si c'est un sujet important de notre société si tu as suivis la série, ce pas la raison de l'harcèlement d'hannah donc pourquoi développer alors que le thème est harcèlement qui à mener au sucide.

  • Fabien
    Le 23/05/2017 à 12h35

    Cher Yazid,

    Petit message de "soutien" en tant que collègue critique. Je n'ai pas vu la série mais je tiens à te dire que pour en avoir parlé avec beaucoup de monde, ton avis sur cette série n'est pas rare. Et cela y compris après en avoir discuté avec plusieurs amis psychiatres et pédopsychiatres dont un spécialiste du harcèlement ou encore de l'anorexie, qui partagent tout à fait ton propos (et vont meme plus loin, mais je n'en rajouterai pas).
    Difficile d'aller contre la doxa, je l'ai bien vu lorsque je faisais les critiques de Game of Thrones, et c'est pour cela que j'ai arrêté.
    Ce que tu avais à faire, à savoir rédiger un texte bien écrit et argumenté, tu l'as fait. Si certains ne peuvent pas le comprendre, on ne peut en effet que les inviter à écrire eux-mêmes, c'est si facile de produire un "commentaire", beaucoup moins de produire un texte.

    A bientôt !

    Fabien

  • Yazid
    Le 26/05/2017 à 10h15

    Merci oizhre, Kev et llDeborall pour vos commentaires et votre avis sur la série.

    Darky : encore une fois, je n'ai pas besoin de chercher le "buzz" dans ma vie. Tu parles de critiques de cinéma, j'en lis régulièrement des assassines où l'auteur ne cherche pas forcément à faire la part des choses. Enfin, la définition d'une critique est bien de "donner un jugement, une appréciation" ce que je fais en apportant tout de même des éléments autres que mon avis personnel. On a tous un avis personnel, il se trouve que le mien est négatif sur cette série. Il sera moyen chez quelqu'un d'autre, et positif chez une autre c'est simplement comme ça que ça marche dans la vie. Merci quand même d'avoir écris ton avis dans les commentaires.

    Fabien : merci pour ton message. C'est le jeu de faire face aux critiques des lecteurs et c'est comme ça dans la vie quotidienne de toutes façons. J'accepte quand c'est constructif et sinon je défends mon travail que j'assume complètement. :) A bientôt !

  • Pardon?
    Le 07/07/2017 à 10h24

    Série non parfaite oui, mais qui ne mérite certainement pas une note de 2/10 ! C'est complétement exagéré
    Surtout quand on voit les autres buses sur ce site qui ont une meilleure note et qui sont commentées...

  • G.
    Le 30/07/2017 à 20h13

    Je cherchais une série à découvrir et je tombe sur cette critique. Dans une société où les ados (et les autres) sont souvent absorbés par leurs smartphones, où le harcèlement à l'école pousse véritablement des jeunes au suicide, je ne vois pas comment toute la saison 1 de la série peut obtenir un 2/10.
    Que l'on aime ou pas, elle a le mérite de poser des questions sur la part de responsabilité, la culpabilité, l'empathie, le courage, ... sur des situations rarement abordées à l'écran et jamais de cette manière à encourager la réflexion plutôt qu'à encourager le voyeurisme.
    Bref, comment se fier aux notes ?
    Peut-on chercher un série selon les notes des internautes plutôt que des critiques ?

Ajouter un commentaire







 Spoiler