Critiques

Seriesaddict.fr  par | 8

Prison Break - Bilan saison 5

Bilan saison 5 © 2017 - FOX

En 2005, le monde découvrait la série Prison Break et les personnages aujourd'hui cultes de Michael Scofield et Lincoln Burrows ainsi que sa galerie de protagonistes secondaires haut en couleur, sans oublier le célèbre pénitencier de Fox River, lieu où se déroulait l'action de la première saison. Après quatre années et quatre saisons - dont je sais qu'elles n'ont pas toutes fait l'unanimité mais que personnellement j'ai toutes appréciées - Prison Break est malgré tout rentré dans le patrimoine audiovisuel et a su toucher le cœur de millions de personnes. En 2009, Michael Scofield planifiait donc sa dernière grande évasion pour sauver sa compagne, Sarah Tancredi, mais en y laissant la vie. Une conclusion inévitable mais satisfaisante. Et alors que tout le monde croyait le chapitre Prison Break clos, la chaîne américaine Fox a pris la décision en 2016 de signer un revival avec comme coup de théâtre : Michael Scofield n'est pas mort et est retenu dans une prison au Yémen depuis plusieurs années, après avoir été trahi par un certain Poséidon, lequel est tombé amoureux de Sarah, avec qui il est désormais marié. Un point de départ pas très original mais après tout, les qualités scénaristiques d'une série ne se réduisent pas à une idée de base. Seulement voilà...

Prison Break : Une résurrection ratée

Pour cette cinquième saison, une majeure partie de l'intrigue se déroulait au Yémen, un pays en proie à la guerre et à la montée de DAESH. Un excellent moyen pour les créateurs de la série donc, de coller à l'actualité et de proposer aux téléspectateurs une intrigue avec des enjeux proches de la réalité. Première erreur. Outre le fait que les événements récents et la présence de DAESH partout dans le monde omnibulent la conscience des gens, ajoutez à cela l'acharnement des médias à nous rappeler sans cesse les menaces que l’extrémisme islamiste représente, créant une certaine lassitude, la série perd son essence primaire. Prison Break n'est pas censée être une série politique (il y a Homeland pour ça), qui doit prendre position, selon moi, d'autant qu'elle le fait très mal. En effet, les premiers épisodes enchaînent les séquences cliché et caricaturales des gentils américains, forts et brutaux (incarnés ici par Lincoln Burrow) contre les méchants djihadistes, des séquences engendrant parfois quelques malaises et énervement. La crise que l'Humanité traverse aujourd'hui n'est pas qu'une simple représentation manichéenne où il n'y aurait que le bien et le mal, comme certains essaient de nous le faire croire. D'ailleurs, la série le montre à de rares occasions à travers le personnage de Poséidon et de ses plans, mais on ne survole que le propos et les sujets sensibles, sans jamais les confronter en profondeur. Car quitte à se prendre pour Homeland, autant le faire avec crédibilité parce que le problème ici c'est que ce n'est jamais subtile, comme je l'expliquais quelques lignes plus haut.
En elle-même, cette nouvelle saison n'apporte strictement rien aux précédentes, et même les personnages comme Sucre, Benjamin Franklin ou encore T-Bag (sur lequel je reviendrais à plus tard) semblent être ramenés " à la vie " pour jouer sur la nostalgie des fans. Quant à la nouvelle bande de Scofield, elle manque cruellement de charisme comparée à celle des quatre premières saisons et de Fox River, où chacun avait son rôle à jouer, des capacités à mettre en valeur, une histoire et un développement personnel construit, permettant de se sentir investi dramartugiquement pour chacun d'entre eux. Ici, la platitude des interprètes et l'incapacité des scénaristes à donner vie aux personnages de Whip, Ja et Sid est un des autres aspects de l'échec de la saison 5. On ne ressent aucun affect pour eux, et leurs histoires personnelles sont d'une grande banalité.

Un des aspects qui avait fait le succès de Prison Break, tenait aussi des tatouages que portait Michael Scolfield et qui contenaient à la fois les plans de la prison de Fox River, mais également un plan une fois évadé. La saison 2 était d'ailleurs concentrée sur le décryptage de ces tatouages par l'agent Mahone du FBI, qui avait bien compris qu'il s'agissait d'une structure complexe contenant des informations susceptibles d'arrêter Scofield et les autres détenus. Une confrontation dont l'intelligence à la fois de ce dernier et de Scofield avait été mis à rude épreuve, entraînant un suspens insoutenable. Pour recréer cette ambiance, les scénaristes ont alors une nouvelle fois recouvert quelques parties du corps de Wenthworth Miller, où devait être tatoué cette fois-ci un plan contre Poséidon, afin de le faire tomber. Mais là encore, la façon de procéder était maladroite, comme quoi, copier des idées et les remettre au goût du jour des années après n'est pas une si bonne chose. Car on ne retrouve ni l'intensité de la saison 2, ni même le caractère acharné des personnages dans leur duel.

Concernant le season finale, il est à l'image de la saison 5, une succession d'incohérences scénaristiques. Et si j'ai souhaité parler de l'épisode 9 en particulier, c'est parce qu'en terme d'écriture, on touche le fond. Si le manque d'originalité peut être pardonnable, le manque d'imagination, lui, ne l'est pas, j'en veux pour preuve les intentions forcées du début de saison et l'insistance avec laquelle il fallait absolument que T-Bag ait une nouvelle main. Alors qu'on s'attendait à ce que la main robotique reçue par notre cher pédophile en série cache un plan, une arme ou quelque chose de ce genre, strictement rien n'a été produit de ce côté-là. Dommage !

On passera également sur le fait qu'on fasse sortir un violeur de prison après seulement 5-6 ans passés en prison (dont l'accumulation de deux évasions - Fox River 2 fois dont une dans la série Criminals Mind - auraient dû augmenter sa peine), mais on ne peut excuser son sort dans le season finale alors qu'une belle histoire père/fils se profilait à l'horizon. En effet, d'un point de vue émotionnel, les retrouvailles organisées Michael Scofiel étaient assez poignante - seul point positif de cette saison 5 - mais il a fallu que les scénaristes trouvent le moyen de faire passer le personnage interprété par Wentworth Miller pour le dernier des c*******. En effet, pourquoi ne pas avoir demander au directeur de la CIA de délivrer T-BAG de prison en confiant que ce dernier avait participé au démantèlement du Vide-21 ? Tout ça pour avoir un cliffhanger pourri dans lequel on le voit dans la même cellule que Poséidon ? Et pourquoi avoir tué ce pauvre Whip ? Pourquoi c'est Scofield qui aurait le droit à son happy end ? Décevant !

4/10

Bilan

Une saison pour rien. Un revival jouant sur la nostalgie, mais dont l'intrigue poussée pour ramener des personnages à la vie se fait sentir. Les scénaristes de la série avaient été tellement brillants sur les quatre premières saisons, qu'on se demande comment ils ont pu accoucher d'une production si médiocre. Une énorme déception !

8 Commentaires

  • aureloooo
    Le 19/06/2017 à 16h48

    je suis d'accord j'ai d'ailleurs pas encore regardé les 2 derniers épisodes tellement que ça a du mal à passer. De plus au Yémen on parle anglais couramment, a chaque coin de rue !
    bon ça va je ne suis pas tellement déçue je ne m'attendais pas à ce que cela soit très bon

  • kim34000
    Le 20/06/2017 à 14h40

    tu devrais te reconvertir aux critiques Disneys car tu n'as rien d'une sériephile rien dans la tête comment passer à côté du Génie de Scofield pour cerner Poseidon ... chaque détails a compté depuis le 1er épisode !! vraiment déçu de votre critique pourrie !

  • Loïc Marie
    Le 20/06/2017 à 15h08

    Du calme Kim. Modéres tes propos veux tu. Que tu ne sois pas d'accord avec ma critique ok, mais de là à dire que j'ai rien dans le crâne faut pas exagérer lol.
    Ma critique est construite et argumentée, je n'ai donc rien à me reprocher. Cependant, une critique est subjective, chacun ressent une serie à sa façon.
    Merci de ta compréhension.

  • Abdoul
    Le 21/06/2017 à 19h04

    L'écriture et la prose de cette critique est aussi mauvaise que cette cinquième saison en revanche.

  • Loïc Marie
    Le 21/06/2017 à 20h49

    Bah rejoins l'équipe et montre nous tes talents d'écriture ;)

  • Lloris
    Le 22/06/2017 à 17h47

    "Les scénaristes de la série avaient été tellement brillants sur les quatre premières saisons, qu'on se demande comment ils ont pu accoucher d'une production si médiocre. Une énorme déception " : Pour dire cela il faut vraiment pas suivre la série sérieusement, comment peut t'on dire que c'est médiocre. On est constamment dans l'intrigue, la saison est prenante ! Alors oui le season finale et peut être raté, saison trop courte et peu de scène entre Mickael et son fils ou avec Sarah. Mais clairement le scénario et superbe, on est dans la saison et on est pris. La saison n'est pas raté seulement les véritable fans on suivit la saison comparer au saison précédente.

    De plus tu nous dis que sur les 4 première saison les scénariste avait était brillant, pourtant la saison 4 est bien la plus mauvaise, trop longue et trop brouillon. Je respecte ton avis mais je ne le partage absolument pas.

  • Loïc Marie
    Le 22/06/2017 à 20h25

    Et tu as tout à fait le droit d'avoir trouvé ça prenant. Moi j'ai trouvé que c'était très brouillon et maladroit. Tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série y étaient mais mal mis en place ici.
    Et le format n'aide pas.
    Le côté prison est répétitif et j'aurais aimé voir quelque chose de plus astucieux pour qu'ils en sortent. Comme pour les tatouages qui étaient un personnage à part entière dans les premiers saisons. Là, ça tombe à plat je trouve.

    La 4 est une de mes préférés comme quoi :)

  • Arf...
    Le 22/06/2017 à 23h16

    La saison étant en cours de diffusion, il aurait vraiment été bon d'avertir le lecteur des spoilers contenus dans votre article. Je me suis arrêté à la fin du premier paragraphe mais le mal était déjà fait.
    Faire le bilan de la saison (comme l'annonçait le titre de l'article) n'impliquait pas nécessairement de gâcher le plaisir du lecteur-téléspectateur...

Ajouter un commentaire







 Spoiler