Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Gossip Girl - 3x4 : Dan De Fleurette

Résumé

C'est le premier jour d'école pour Jenny à Constance Billard, ce qui veut dire qu'il faut qu'elle se fasse une place en tant que la nouvelle Queen Bee. Mais Blair veut la mettre en avant quand elle a besoin de retourner à Constance. Lily retourne chez elle pour découvrir que quelque chose est différent maintenant.

3x4 : Dan De Fleurette © 2009 The CW Network, LLC

. Gossip Girl remet de l’ordre dans son bordel et la fin du tunnel semble enfin arriver… pour combien de temps?

L’arrivée de Hilary Duff dans la série laissait craindre le pire. Et le pire ne s’est pas produit. La faute à Dan, qui continue à jouer l’anti-star parfaite. Hilary est Olivia Burke, star de cinéma mondialement connue. Pour Dan, qui ne la connaît pas, elle est Kate. Tout ça fait très Hanna Montana sur le papier. À l’image, la fraîcheur des interprètes sauve l’ensemble. Dan veut de la normalité, ça tombe bien Olivia aussi. Mais comment vivre une vie normale quand on est sous les feux des projecteurs? Cet arc est séduisant, renforcé qui plus est par Vanessa et Nat (il joue encore dans la série lui?) en soutien de luxe.

Du côté de Constance, la révolution est en marche. Jenny rentre en classe, et elle ne veut pas de la couronne. Elle veut la démocratie. Mais quand on a été asservi pendant des années, difficile de se libérer du joug de la dictature. Et Queen B reprend du service. Car Blair n’arrive pas à s’intégrer. NYU, ce n’est pas son monde. Même les « Masters of Universe » ne sont pas ce qu’ils devraient être (très bonne scène). Alors Blair revient aux fondamentaux, et si NYU ne veut pas être à ses pieds, et bien tant pis pour eux. Mais plus que de révolution, c’est d’une évolution dont Blair a besoin, et la jalousie aidant, elle finit par comprendre (aidée par Chuck et ses manigances) que pour redevenir reine, il va lui falloir repartir de la base, laissant la place à une Jenny, Queen J en devenir.

Séréna, dont la mère vient de revenir, est peu mise en valeur depuis le début de saison (catastrophique?). Elle fait un retour fracassant, s’affirmant face à Lily pour être ce qu’elle est. Pas de Brown pour Séréna donc, mais un emploi d’attaché de presse qui lui promet bien des (més)aventures. À noter les anecdotiques et sporadiques apparitions de Rufus qui continue de jouer le faire-valoir.

Un mot sur les absents de cette semaine, et notamment Georgina qui va sûrement dynamiter la relation Vanessa/Scott et Nat qui continuent de jouer au figurant de luxe.

Pour résumer, un épisode qui revient aux sources du show, un retour salvateur, bien loin en tout cas des parodies de début de saison. On retrouve les personnages dans des situations drôles, sans être ridicules, et on en vient à espérer que le reste de la saison suive le pas. Qui a dit que l’arrivée de Hilary Duff tuerait le show? Au contraire, un second souffle semble apparaître, reste à voir si ça n’est pas qu’un courant d’air.

0/10

Bilan

Gossip Girl remet de l’ordre dans son bordel et la fin du tunnel semble enfin arriver… pour combien de temps?

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler