Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Orange Is the New Black - 5x9 : The Tightening

Résumé

Récap : Red met en pause son plan contre Piscatella sous les ordre de Nicky. Suzanne se retrouve attachée à son lit de camps et les négociations entre MCC et Taystee n’avancent pas.

5x9 : The Tightening © 2017 - Netflix

« The Tightening » possède de nombreuses qualités au niveau du scénario, du moment que le spectateur oublie l’arc autour de Piscatella. Les flashbacks sur Red étaient très intéressants tout comme l’évolution du personnage de Lorna. Cet épisode est clairement le pont avec la fin de la saison et annonce surtout le drama avec un grand D.

Pour être honnête, le principe de reprendre tous les codes du genre horreur pour un épisode m’irrite au plus haut point car c’est toujours très mal fait. Autant au niveau de la réalisation que du scénario. J’écrit cela mais il est possible qu’un spectateur puisse apprécier les nombreux clins d’œil au genre : l’équipe de cet épisode reprend de très nombreux codes ou classique des films d’horreurs. Sauf que cela n’apporte ni frisson ni même rire et on se retrouve avec un arc « hommage » au lieu de se concentrer sur le personnage de Piscatella par exemple. Malgré ses qualités, malgré l’acteur, les scénaristes tardent à donner une véritable essence au personnage et cela se voit de plus en plus cette saison. Sans pour autant aller jusqu’aux flashback mais peut-être plus de répliques qui expliqueraient ses motivations.

A ce propos, cet épisode nous offre un peu plus d’information sur le passé de Red et permet d’approfondir ce personnage central de la série. Sa volonté de fer, son besoin de protéger ses amies… Les flashbacks expliquent tout cela en plongeant le spectateur dans une représentation de l’URSS assez réaliste. Par conséquent, j’ai trouvé que cet arc aidait à passer le cap de la caricature du personnage russe et apportait une nouvelle dimension à Red (mise en avant par la dernière réplique).

Il y a de nombreux sous arcs dans cet épisode qui mériteraient soit plus d’attention, telle que l’histoire de Gloria, ou plus d’utilité (Maritza et Flaca). Par contre le choix scénaristique autour de Morello est intéressant car c’est encore une vision différente sur les conséquences de la révolte. Lorna fait le choix d’accepter complètement ce qui pourrait être une nouvelle illusion venue de son imagination : son discours autour de la normalité n’est pas innovant mais il résonne et impose une certaine émotion face à ces personnages constamment torturés par leurs propres démons. Au passage, l’acte raciste commis envers Suzanne permet aussi de montrer la tournure que prend la rébellion. On distingue parfaitement le fait que chaque groupe vit sa propre expérience et ce faisant l’esprit d’unité des premiers épisodes s’efface complètement.

PS : je donnerai plutôt un 7.5/10.

7/10

Bilan

Un épisode charnière qui aurait pu être meilleur mais n’est pas pour autant mauvais. Il annonce par contre beaucoup d’émotions pour la dernière ligne droite.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 26/07/2017 à 13h45

    C'est étrange mais dans cet épisode j'ai aimé ce que tu as détesté et détesté ce que tu as aimé.

    Par exemple, l'arc de Red m'a gonflé, avec des flashbacks inutiles et ennuyeux tant on connaît déjà la personnalité de Red depuis le temps. Idem avec Lorna et ses discours banals, même si ceux-ci résonnent fortement avec la situation délicate d'une Suzanne humiliée.
    Quant aux négociations, ça rame un peu, heureusement que Black Cindy est là pour apporter fraîcheur et humour, et que Caputo sort des toilettes pour aider les prisonnières.

    Pour moi, le gros point positif de cet épisode, c'est justement l'utilisation des codes de l'horreur pour parler de l'infiltration de Piscatella. Cette partie est assez habile, prenante et fait même peur parfois. Si de manière générale, les références aux films d'horreur sont les plus nombreuses (Vendredi 13 notamment), j'apprécie toujours autant les allusions à la pop-culture (le hobbit, Cendrillon, Jack et le haricot magique, etc...).

    Enfin, les petits passages secondaires avec Gloria, Flaca, Boo, Dayanara et sa mère ou bien les tarées blanches et les latinos qui gardent les gardiens sont légers mais sympathiques.

    Bilan: Piscatella 1 Red 0
    6.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

5 votes

Contenu relatif

Orange Is the New Black
Note de la série :
9.2/10