Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The Bold Type - 1x9 : Before Tequila Sunrise

Résumé

Récap : les choses s’accélèrent avec la possibilité d’un nouveau travail pour Jane, du retour d’Adena et de la nouvelle confiance de Sutton.

1x9 : Before Tequila Sunrise © 2017 - Freeform

Sans mentir, j’avais un sourire placardé sur mon visage pendant 40 minutes grâce à cet épisode. Il est proche de la perfection. L’écriture, les actrices et même la réalisation se sont mises au diapason dans le but d’offrir aux spectateurs l’incroyable « Before tequila sunrise ». Je m’emporte un peu parce lorsqu’une équipe produit avec autant de sincérité mais aussi d’humilité ce genre d’épisode, on oublie les petits défauts pour juste passer un bon moment.

Avant de me transformer en fangirl (avec modération), un petit mot sur le seul véritable défaut de « Before tequila sunrise » : Alex. Ce personnage est clairement sous exploité malgré un nombre de scènes élevée. Avec la mise en place du triangle amoureux, j’espère que les scénaristes vont lui offrir un peu plus de place car sa relation avec Sutton mais aussi Jane mériterait plus d’attention. A l’opposé, Ryan prend de l’ampleur et s’immisce dans le groupe d’amis. L’alchimie fonctionne et permet de montrer le personnage sous un nouveau jour (plus plaisant). Il apporte beaucoup d’humour sur lequel je reviendrai.

Parlons à présent de la réalisation qui soutien le scénario grâce à un bon montage, des plans séquence très drôles ainsi qu’une bande son en adéquation avec l’épisode. Deux scènes en particulier pour souligner cet argument : l’ouverture et les scènes de sexe. La première est juste très drôle et surtout dans la continuité de ses prédécesseurs. Je ne l’avais pas citée dans ma dernière critique mais The Bold Type a aussi construit des habitudes scénaristiques qui fonctionnent et rappellent le genre de la comédie pure. Je pense à Brooklyn Nine-Nine par exemple. Ensuite il y a le montage des deux scènes de sexe avec en fond la chanson « Lit the fire » de Raph… Au passage je vous conseille d’aller regarder des réactions sur Youtube, c’est très drôle ! Mais plus sérieusement ce montage permet de voir sur nos écrans deux couples interraciaux faisant l’amour et cela est assez exceptionnel. Il faut le dire et apprécier ce choix scénaristique (même si le couple Sutton/Alex ne va certainement pas durer) car je l’écris souvent la question de la représentation est très importante. J’ai été surprise aussi du côté de Kadena (le nom du ship Adena/Kat) les plans frontaux qui permettent de voir pas mal de… corps. Au niveau de la bande son, la chanson est bien choisie pour les paroles qui soulignent notamment la relation entre les deux femmes. J’ai beaucoup aimé aussi le montage final avec « Bill Murray » de Phantogram qui met en parallèle deux décisions importantes pour les personnages. Deux belles scènes d’émotion aussi.

En parlant d’émotion, j’ai plusieurs fois (à chaque fois) souligné le jeu du cast et son talent. C’est encore le cas lors de cet épisode, sur un autre niveau encore en particulier pour Aisha Dee, Meghann Fahy et Nikohl Boosheri. Cette dernière possède un jeu très naturel et vrai qui a pu prendre toute son ampleur à l’aide du scénario. Concernant Meghann Fahy, elle est définitivement l’une des surprises de cet été. Je pense par exemple à ses scènes comiques (Sutton bourrée est génialissime) mais aussi à la finesse de son jeu : le moment où elle avoue aimer Richard est très beau, on passe en deux secondes du rire à l’émotion. Au sujet de l’humour, cet épisode est sans aucun doute le plus drôle de la saison avec des petits sketchs (le défilé, le quiz, le cahier perdu…) où tous les acteurs se donnent à fond ce qui permet de créer une belle alchimie de groupe. Je serai curieuse de savoir combien de répliques ont été improvisées dans cet arc…

Pour finir, je voudrais m’arrêter sur le scénario qui a réussi à me surprendre une nouvelle fois avec l’arc de Jane. Sarah Watson et Lynn Sternberger n’ont pas pris la voie de la facilité mais comme je l’espérais lors de ma dernière critique, elles ont choisi d’explorer un tout nouveau chapitre pour Jane. Cela promet beaucoup notamment une confrontation Jane/Jacqueline qui déjà durant cet épisode ont eu le droit à une jolie scène pleine de sous-entendus. Il était intéressant pour les protagonistes qu’au final seul le discours de son mentor a permis à Jane de se décider. Il y a aussi le triangle amoureux créé par Sutton et l’arc Kadena…Kat va-t-elle s’envoler pour l’Iran malgré sa promotion ?

10/10

Bilan

Ce n’est pas fini qu’on crie déjà encore ! Avec en bonus une vive critique sur Donald Trump et sa politique.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

12 votes

Contenu relatif

The Bold Type
Note de la série :
8.7/10