Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Fear The Walking Dead - 3x15 : Things Bad Begun, 3x16 : Sleigh Ride

Résumé

Au cœur de toutes les convoitises, le barrage de Tijuana est sous la menace imminente d’une attaque du gang de motards qui tient le bazar.

3x15 : Things Bad Begun, 3x16 : Sleigh Ride © AMC - 2017

Attention : vous devez avoir vu les épisodes avant de lire cette critique.

Fear The Walking Dead débute tranquillement sa conclusion en nous rappelant la position de nos héros dont le groupe s’était éparpillé à l’issue d’El Matadero. Le premier coup de pression arrive au bout de quelques minutes quand Alicia et sa nouvelle amie survivante se font percuter de plein fouet par un groupe d’hommes armés. On laisse passer la facilité avec laquelle les deux jeunes femmes se débarrassent de cette menace pour aller directement à l’essentiel : cet imprévu va dévier leur chemin et les ramener tout droit vers le bazar.

Et ce n’est pas un hasard puisque c’est là-même que le dénouement de cette troisième saison prend sa source. Et c’est à ce moment là aussi que Things Bad Begun fait monter l’intrigue en pression. De retour en catastrophe au barrage, Nick et Troy informent le reste du groupe du pire : le gang de motards qui tient le bazar prévoit une attaque d’envergure pour s’emparer du barrage. Malgré les différences de point de vue, tout le monde se met d’accord sur une solution radicale en cas de défaite : faire sauter le barrage. Au tiers de l’épisode, nous voilà à peu près avec toutes les cartes en main et une certaine idée de comment se terminera cette histoire.

Avant les grandes manœuvres, Things Bad Begun prend le temps du dialogue entre ses personnages. Si le scénario de Jami O’Brien se perd dans les bla bla, c’est quelque peu dommage puisqu’ils sont intéressants sur la forme et participent activement à la caractérisation de nos héros. Une bonne partie de ces scènes auraient eu leur place précédemment dans El Matadero par exemple. Je pense notamment à l’interrogatoire de Nick par un Daniel rattrapé par ses démons.

Je suis par ailleurs déçu du traitement réservé à Troy. Si Daniel Sharman était parfait dans la folie de son personnage, il est ici noyé dans un rôle presque enfantin quand il aborde avec Madison la famille dont il a toujours rêvé. Je comprends peu ce revirement qui l’a fait passer d’un loup sanguinaire à un doux agneau. Sa mort, inattendue, vient nourrir la psychologie du personnage de Madison. Ce violent coup de marteau sous les yeux d’un Nick aussi troublé que pétrifié offre une belle scène qui plante les graines d’une discorde profonde que l’on verra dans l’épisode suivant.

Au bazar, Alicia se retrouve piégée par John, le chef des surveillants. Elle se voit forcée d’aider Eddy, un médecin qui doit opérer son supérieur d’une tumeur qui comprime sa colonne vertébrale. J’ai plutôt apprécié cette introduction originale d’un nouveau némésis dans la série et Ray McKinnon (Sons of Anarchy) ainsi que les autres personnages du gang apportent une nouveauté bienvenue à l’écran après une saison avec les mêmes têtes. À noter que la série se débarrasse de Diana aussi vite qu’elle l’a introduite. J’aurai aimé en savoir plus sur son sort au bazar ou même la voir évoluer sur le barrage avec le reste des personnages.

On apprend rapidement que Strand n’est pas étranger à cette attaque. On l’avait précédemment vu se rapprocher des hommes de John, on comprend désormais pourquoi. Décidé à se débarrasser de la « Reine de l’Eau » en tuant pour la première fois, l’intervention de Daniel évite le pire mais ce dernier est blessé au visage. Hélas, le point de retour vient d’être franchi. Things Bad Begun passe le relai à Sleigh Ride avec le débarquement musclé et rythmé du gang de motard. On nous laisse avec ces dernières images d’un Strand qui malgré tout, ment sur le sort de Lola et Daniel ainsi que celui de Madison et Nick qu’il aide à se cacher.

Pour ses premières minutes, Sleigh Ride prend le contre-pied et nous propose une scène de rêve/fantasme. L’épisode exploite en fait une phrase précédemment prononcée par Madison qui se rappelait de ces jours de Noël parfaits. Ici, on retrouve tous les personnages –ou presque- de cette saison pour un repas de fête qui vire rapidement au morbide et au bain de sang. Je ne vous cache pas que je suis friand de ce genre de procédés narratifs puisque sous leur symbolisme et mise en scène subjectifs se cachent des informations précieuses et des messages profonds sur les intrigues en cours. C’est l’occasion de revoir brièvement Jake, Jeremiah ou encore Luciana. Concernant Madison, je suis content que cette fin de saison lâche son côté leader pour aborder réellement cette mère de famille affectée par la perte de son mari puis l’évolution de ses enfants. Alors qu’ils sont enfermés, son échange avec Nick est révélateur d’un mal être profond entre les fantômes du passé et les agissements forcés de chacun à l’heure de l’apocalypse.

En parallèle, la prise de pouvoir de John se fait dans un calme relatif après l’attaque. Intelligent, clairvoyant et méthodique, sa sérénité apparente fait tout de même froid dans le dos. L’épisode révèle également son plan à plus grande échelle, à savoir une véritable route commerciale entre les raffineries du Taxes et le présent lieu de l’action. Fear The Walking Dead vient-elle d’annoncer une potentielle intrigue pour sa quatrième saison ?

Sleigh Ride entame alors sa dernière demi-heure pour un climax qui verra tous les protagonistes se croiser au sommet du barrage. Tout commence par l’évasion ratée de Nick et Madison par Strand. Peinée par la mort d’Efrain et folle de rage, Lola se lance dans une mission suicide qui l’amènera à sa perte. Démasqués, nos héros semblent eux aussi condamnés au pire avant que Nick ne subtilise le détonateur et ne renverse la situation à son avantage. Les longues minutes de tractation imposent une atmosphère tendue. Alicia, Strand et Madison s’échappent sur l’eau tandis que Daniel fait un retour inattendu. Il fait irruption au sommet du barrage, lui aussi prêt à en découdre tandis que, au loin, Walker et Crazy Dog apportent un soutien de taille grâce à leur fusil de précision. La narration globale parvient à être dynamique sans verser dans la frénésie et en conservant avant tout l’urgence de la situation qui reste toujours délicate.

Conscient du pouvoir que le barrage fournit, Nick déclenche l’explosion. Les effets spéciaux numériques sont plutôt réussis et participent à correctement retransmettre l’ampleur de la situation. Le remous de l’eau met néanmoins l’embarcation Madison, Alicia et Strand en péril. On n'en saura pas plus sur le sort de ces deux derniers, ni sur celui de Nick et Daniel tandis que Walker et Crazy Dog partent finalement pour de bon. John et son gang semblent également s’échapper de justesse pour revenir la saison prochaine. Pour les dernières minutes de cet épisode, et de la saison, Fear The Walking Dead fait le choix de la poésie avec ces images de Madison, pourchassée par les morts de cette saison et tirée sous terre. Travis fait une apparition éclair et la sauve in extremis. Avec ce magnifique plan, Sleigh Ride fusionne le rêve et la réalité et nous montre Madison, plus bas dans la vallée, sortir de l’eau alors que des survivants se précipitent pour profiter de celle-ci.

J’ai trouvé cette fin un peu brute et encore trop ouverte malgré tout alors que ce double-épisode allait plutôt dans la direction d’une conclusion totale de l’arc narratif de cette troisième saison. Pour moi, ce final avait un goût de Terminator : The Sarah Connor Chronicles avec sa musique, son environnement, le choix du fantasme/rêve, et la dynamique commune entre les personnages. Les deux séries partagent finalement beaucoup et les intrigues de ce final m’ont régulièrement rappelé TSCC.

Globalement, je salue le travail d’Andrew Bernstein qui propose un season finale de qualité. Sa prise de risque, notamment avec la partie fantasmée du dernier épisode, prouve que la série sait s’affranchir de ses racines et proposer une vision originale des événements. Les scénaristes ont également fait un vrai travail d’écriture sur la psychologie des personnages. Les échanges sont de qualité et ont été décisifs pour l’action en cours, évitant la plupart du temps de simplement remplir les trous. On apprécie qu’aucune phrase ou aucune intention n’ait été choisie au hasard, participant à la construction soignée de ce final et permettant à Things Bad Begun et Sleigh Ride de faire un tout solide et homogène.

Note de l'épisode 3x15

7/10

Note de l'épisode 3x16

9/10

Bilan

Season finale de qualité qui se démarque par une intrigue maîtrisée et quelques pointes d’audace bienvenues. Il clôt efficacement cette troisième saison - bien que laissant volontairement des zones d'ombres - tout en ayant introduit quelques bases de la prochaine.

1 Commentaire

  • Lexaa
    Le 04/11/2017 à 15h04

    Merci pour la critique ! Bon bah finalement j'aurais été d'accord avec toi sur pas mal d'épisode ^^
    mon seul regret concerne l'arc d'Alicia, je trouve un peu invraisemblable la manière dont elle arrive au barrage. Par contre j'aime beaucoup le personnage de John qui donne des frissons mais pas dans le bon sens ! Je pense qu'on reverra Diana (j'espère) dans la prochaine saison.
    Pour Troy...je suis mitigée. C'est un twist qui est vraiment bien fait et techniquement c'est mérité. Contrairement à beaucoup sur la toile, je ne pense que les scénaristes ont assassiné le meilleur perso de la saison. Troy a apporté beaucoup mais son arc tournait en rond. Il fallait passer à autre chose.
    Sacré cliffhanger quand même ! A mon avis il y aura moins de mort que ce qu'on pourrait penser mais on verra...
    a l'année prochaine !!!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 3x15

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

12 votes

Notez l'épisode 3x16

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

13 votes

Contenu relatif

Fear The Walking Dead
Note de la série :
7.6/10