Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Once Upon a Time (2011) - 7x3 : The Garden of Forking Paths

Résumé

Peu à peu, le voile se lève sur les motivations machiavéliques de Lady Tremaine/Victoria, alors que Jacinda/Cendrillon tente par tous les moyens de sauver le jardin communautaire des projets urbains de sa belle-mère. De leurs côtés, Henry, Roni et Rogers entreprennent de sauver le quartier d'Hyperion Heights de l'emprise de Victoria Belfrey.

7x3 : The Garden of Forking Paths © ABC - 2017

Dès lors que les scénaristes décident d'aller de l'avant, les espoirs d'antan resurgissent. Ce troisième épisode est exactement ce que l'on pouvait attendre d'un reboot, avec ce qu'il faut de mystères et de rebondissements. Même si l'ensemble est perfectible, nous avons enfin, et c'est assez rare pour le souligner, un épisode cohérent et stable dans Once Upon a Time (2011), après des années d'incohérences nécessaires à l'établissement d'une intrigue gigantesque. En se concentrant sur une poignée de personnages, tout en développant les nouveaux venus, cet épisode permet de mieux comprendre l'intérêt de cette nouvelle pierre à l'édifice. Finalement, la septième saison pourrait s'avérer intéressante et essentielle pour le développement conclusif de certains personnages de la première heure. Entièrement pardonnée, Regina peut désormais venir en aide aux autres, et s'assumer pleinement dans son rôle d'héroïne.

Le trio de héros, formé la semaine dernière à l'issue d'un deuxième épisode dispensable, se plonge dans sa mission avec efficacité dès cet épisode. Henry, Ronnie et le nouveau Crochet entreprennent donc de sauver le quartier d'Hyperion Heights de l'emprise de Victoria, comme avaient pu le faire d'autres personnages en première saison pour contrer la main-mise de Regina sur Storybrooke. L'originalité ne pointe toujours pas son nez, mais l'exécution de cette intrigue dynamise les fils narratifs seulement entraperçus depuis le season premiere. La menace représentée par Victoria/Lady Tremaine a beau ne pas être aussi forte que celle de la Méchante Reine dans les premières saisons, l'apparition d'une sorcière énigmatique en cliffhanger de fin d'épisode promet de futures confrontations de taille. Par ailleurs, l'identité mystérieuse de cette menace dissimulée rajoute du mystère à l'intrigue. Qui est-elle et quelles sont ses motivations ? Pourrait-elle devenir la véritable menace de cette saison ? Nous ne savons pas, en plus, si cette saison sera divisée en deux arcs, comme toutes les saisons du show depuis sa troisième année.

En tout cas, preuve est de constater que les intrigues ne changent guère, de la première saison à la septième, mais les personnages savent s'en amuser. Le personnage de Lucy, ersatz d'Henry en première saison, fait le lien entre sa plongée dans les souterrains d'Hyperion Heights et celle d'Henry dans les tunnels de Storybrooke. Les personnages comparent leurs propres aventures à celles des personnages des premières saisons, grâce à leur connaissance du livre écrit par Henry devenu adulte. Il est évident que le passé ne sera jamais oublié, au regard des trois premiers épisodes, mais il est plus apprécié lorsqu'il sert à complexifier efficacement la nouvelle intrigue en construction. Victoria n'y retrouve pas un quelconque pouvoir magique pour assouvir le quartier, mais le cercueil de sa fille décédée. D'une pierre deux coups, l'épisode renoue avec ses anciens schémas narratifs tout en révélant les intentions de la méchante du moment : le sauvetage d'un être aimé.

L'épisode profite également d'une réalisation plus soignée, moins kitsch que lors de certains épisodes bricolés, de même qu'il convoque des personnages de contes de fées au potentiel réel. Espérons que l'apparition de ces personnages secondaires, tels que Tiana (issue du film La Princesse et la grenouille des studios Disney), se révélera plus utile que celles d'autres personnages héroïques dans les saisons précédentes. On se souvient encore des apparitions très dispensables de Mérida, de Raiponce ou de Mégara (pour n'en citer que quelques-uns) : nous les avions d'ailleurs presque oubliés. Au fil des épisodes, les acteurs deviennent également plus justes dans leurs interprétations, à l'image de Jacinda, campée par une Dania Ramirez plus assurée. Si la saison maintient ce cap, nous tiendrons une jolie résurrection pour la série (qui en sonnera également le glas au regard des audiences désastreuses du show cette année).

En somme, ce troisième épisode permet aux intrigues de cette septième saison de regagner en intérêt. Reste à savoir si cette année la série se la jouera, une fois encore, montagne russe, en alternant les bonnes surprises et les malheureux ennuis. L'épisode de la semaine prochaine annoncera le retour de Belle, et de son éternelle histoire redondante avec Rumple, rien pour nous rassurer, donc. La belle tirera-t-elle enfin sa révérence au cours d'un épisode intelligent ou aurons-nous droit aux éternels rebondissements qui la caractérise depuis son apparition ?

8/10, c'est beaucoup, mais un tel épisode relève presque du miracle au coeur d'une série qui n'a cessé de plonger dans les méandres de l'incohérence au fil des saisons passées.

8/10

Bilan

En embrassant pleinement son ton rafraîchissant, la septième saison du show pourrait se révéler très agréable à suivre. Mystérieux, bien construit et dynamique, cet épisode en ferait presque oublier le départ peu convaincant des épisodes précédents.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

13 votes

Contenu relatif

Once Upon a Time (2011)
Note de la série :
9.1/10