Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Once Upon a Time (2011) - 7x6 : Wake Up Call

Résumé

Le voile commence à se lever sur l'origine de la nouvelle malédiction, alors que Roni cherche à savoir si la photographie qu'elle a retrouvé d'elle en compagnie d'Henry lorsqu'il était enfant est véridique. De son côté, Crochet cherche à retrouver la trace d'Eloïse Gardener, sa fille disparue...

7x6 : Wake Up Call © ABC - 2017

De surprises en surprises, en respectant son matériau d'origine, la septième saison de Once Upon a Time (2011) se révèle. Alors que l'épisode précédent manquait d'intérêt dans la construction de l'intrigue principale de la saison, voici que le mystère sur la malédiction pesant sur Hyperion Heights se dévoile quelque peu, en même temps que les nouveaux personnages se densifient avec conviction. De toute façon, un épisode se focalisant sur Roni/Regina ne pouvait être qu'une réussite, d'autant plus que Lana Parrilla interprète un rôle plus fragile que d'habitude.

Alors que cette septième mouture du show d'Horowitz et Kitsis pêchait par manque d'antagonisme convaincant jusque-là, cet épisode hisse l'un des personnages secondaires, Ivy/Javotte au statut de menace principale. Adelaide Kane, bien plus convaincante dans le rôle d'une jeune femme machiavélique que celle qui interprète sa mère, Gabrielle Anwar, risque de devenir l'une des menaces les plus importantes du show jusqu'ici. Même si les flashbacks n'oublient pas de préciser les raisons l'ayant menée jusqu'à son côté obscur, gageons qu'elle devrait poursuivre son combat avec détermination. Exception faite de Cruella, aucun méchant de l'univers du show n'aura tenu ses promesses jusqu'à la fin. La grande méchante n'est donc pas celle que l'on pensait, par un subtil twist bien expliqué par le flashback, alors que Regina entrevoit enfin la vérité sur sa condition.

Même si le contenu des flashbacks est un peu répétitif (plusieurs entrevues au pied d'une tour délabrée), son propos n'est pas dénué d'intérêt pour l'intrigue présente. Regina enseigne donc la magie et sa maîtrise à Javotte, dans l'espoir de lui éviter les erreurs commises par le passé. Mais sans s'en rendre compte, elle participe à la recrudescence des désirs vengeurs de son élève, qui ne tarde d'ailleurs pas à dépasser le maître dans la résolution de l'intrigue. Cette storyline, qui n'est pas sans rappeler le passé liant Rumple et Regina dans une relation d'apprentissage néfaste, est agréable puisqu'elle dévoile les véritables enjeux de la saison.

La quête de Crochet, de son côté, est moins convaincante parce qu'elle n'a pas assez de présence à l'écran pour se justifier, mais le prochain épisode devrait donner du sens aux quelques scènes octroyées dans cet épisode. Chaque personnage suit sa propre quête dans une dynamique appréciable, sans que les enjeux d'hier soient oubliés. Reste à savoir quelle menace pèse désormais sur les personnages, alors que la malédiction ne doit pas être déjouée, sous peine de voir l'un des personnages mourir vu la réaction de Regina : serait-ce Henry ? Les comparaisons avec la première saison n'ont donc plus lieu d'être et la saison s'est enfin émancipée de son modèle. Les personnages n'ont pas tardé à retrouver la mémoire, mais ils doivent désormais déjouer les plans machiavéliques avec subtilité.

Plus que jamais, la série assume son appartenance à l'univers féerique des studios Disney en accumulant les clins d'oeil bien sentis à la firme aux grandes oreilles. Qu'il s'agisse de la boîte à goûter estampillé Tron d'Henry ou la pizzeria Bella Note dans laquelle Regina emmène son fils pour qu'il se rapproche de Jacinda, tout est bien dosé avec intelligence. Même les effets spéciaux sont de bonne facture, alors il serait dommage de s'en priver ! En se concentrant sur le quartier d'Hyperion Heights, les réalisateurs profitent d'un décor rafraîchissant qui leur inspire de belles séquences, à l'image du rendez-vous d'Henry et Jacinda devant une fresque de street art.

En somme, un bon épisode, dans la bonne lignée de cette saison qui utilise intelligemment ses nouveaux personnages tout en développant consciemment les rescapés du reboot. Avec le double-épisode de la semaine prochaine, cette nouvelle saison devrait définitivement prendre son envol. Finalement, cette saison en fait peut-être moins sur le plan merveilleux mais elle se construit avec patience et intelligence sans les grandiloquences aberrantes de certaines saisons précédentes.

8/10

Bilan

D'une pierre deux coups, l'épisode de cette semaine dévoile de nombreux pans mystérieux de la saison tout en complexifiant les personnages en jeu. Un bon épisode, assez riche et dynamique comme nous aimerions en voir plus souvent !

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

7 votes

Contenu relatif

Once Upon a Time (2011)
Note de la série :
9.1/10