Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Star Trek: Discovery - 1x13 : What's Past is Prologue

Résumé

Récap : Lorca n’est pas le Lorca que l’on croyait. Voq est mort. Stamets est de retour mais sans les champignons.

1x13 : What's Past is Prologue © 2018 - CBS

En regardant After Trek, je n’arrêtais pas de penser à quel point l’ambition et l’envie d’une production peut s’évaporer dès que la caméra tourne. Je fais référence à l’arc narratif de Lorca, ce qu’il devait apporter à la série et ce qu’on va retenir du personnage. Personnellement, je pense que les scénaristes ont voulu donner trop dans cette seconde partie de saison et il reste encore deux épisodes. Il y a eu un premier gros raté avec l’arc de Voq donc je ne m’attendais pas à voir cette erreur se répéter avec le grand méchant de la saison. Je comprends sur le papier sur ce que les scénaristes ont voulu faire mais la réalisation était tout simplement bâclée. Au final, le personnage de mirror-Lorca reste superficiel dans sa construction. Jason Isaacs offre une belle performance, je pense notamment à son discours à l’équipe du Discovery, pour autant il y a tellement de potentiel non exploité ! « Tout ça pour ça ! » est la phrase qui résume assez bien mon sentiment. Le scénario est aussi très léger : je parlais la dernière fois de ce nouveau vaisseau et son potentiel mais au final on a l’impression que le coup d’état se déroule en oubliant totalement l’armée impériale. Quel est l’intérêt de la citer, de mettre en avant la puissance du palais pour simplement avoir un combat entre dix personnes ? Ce que j’ai trouvé intéressant dans cet arc est ce qui n’est pas dit. Il reste des questions en suspens sur le sort du véritable Lorca ou le destin de mirror-Michael. Est-elle réellement morte ? Si oui, par quelle main ? Je pense que ces questions vont devenir importantes, en particulier avec le retour de mirror-Georgiou.

Après et malgré ces défauts, l’épisode « clôt » de belle manière l’arc mirror-universe : beaucoup d’action, une belle dynamique entre les personnages mais aussi le montage. La confrontation Lorca/Georgiou dans le couloir était bien filmée, je l’ai trouvé meilleure que la grande scène du trône. Celle-ci était trop saccadée dans le montage à mon goût. Par contre elle met en avant le talent de Michelle Yeoh (sa souplesse…) mais aussi la relation de Lorca et Michael. J’ai trouvé intéressant qu’à la fin de l’épisode, je n’arrivais toujours pas à savoir si Lorca était réellement amoureux de Michael ou si on doit parler d’obsession/manipulation. Je voudrai aussi citer Glen Keenan et son travail sur le mirror-universe. Il a vraiment marqué la saison par son talent au travers de cet arc. En tant que spectateur j’ai aimé la beauté de cet univers et je pense qu’il était important d’imprimer une esthétique unique.

Les principales qualités de cet épisode, au-delà de la réalisation, se résument en quelques scènes. Le scénario crée une belle surprise avec le twist final, je m’attendais à un retour dans le passé et non un bond dans le futur. Je trouve que le choix dangereux car il ouvre tellement de possibilités pour la suite de la série mais en même temps le rythme élevé de cette fin de saison pourrait couper court le potentiel de cet arc narratif. Comme Voq et mirror-Lorca, est-ce que ce nouveau twist va disparaître avant d’être exploité ?

J’ai adoré l’évolution de Saru dans cette fin de saison ! Doug Jones est exceptionnel ! Je pense à son discours bien sûr mais aussi et tout simplement sa présence à l’écran : il a une assurance qui justifie totalement son nouveau rôle. Je pense aussi à son échange avec Michael, on pouvait sentir leur respect et affection mutuelle. Pour le coup, l’évolution de leur relation est l’une des grandes réussites de la série. Pour terminer, le duo Michael/mirror-Georgiou fonctionne à merveille, c’est un régal pour les yeux mais aussi les oreilles. La réplique « What have you done to me ? » à la fin de l’épisode annonce pas mal d’étincelles. Il sera aussi très intéressant de voir le choix des scénaristes concernant le personnage de l‘impératrice : va t-on assister à un arc de rédemption ou une tragédie grecque ?

7/10

Bilan

Un bon épisode dont la note aurait pu monter bien plus haut sans certaines décisions scénaristiques. Si je n’ai rien compris à l’aspect scientifique, cet épisode a le mérite de mettre en avant ses personnages et créer de belles scènes.

2 Commentaires

  • Yazid
    Le 01/02/2018 à 12h08

    Je suis encore plus radical que toi, je pense que l'ambition démesurée a entravé le show dès ses débuts.

    Pour moi cet épisode est symptomatique de la série où le pire comme le meilleur se côtoient. La première partie est tout bonnement mauvaise (plombée par un montage hasardeux et une écriture bâclée que ce soit dans la narration ou dans les dialogues). La deuxième quant à elle est intéressante, rythmée (belles confrontations et chorégraphies) et concise : ce devrait être le mètre étalon de toute la saison, quel dommage !

  • Toff63
    Le 02/02/2018 à 11h24

    Je partage complètement ta critique sur cet épisode plutôt bon dans l'ensemble mais avec des défauts.

    Moi non plus, je n'ai rien compris au blabla scientifique et je trouve dommage que l'arc de Lorca soit si expéditif.
    Concernant l'action, en effet, la scène dans le couloir est excellente, en revanche, celle dans la salle du trône est très mal filmée. La réalisation en plan large est maladroite et fait apparaître clairement des chorégraphies exécutées mollement, on se croirait dans une répétition, pas dans un combat à la vie à la mort.

    Malgré ses inconvénients, cet épisode m'a plu car il met fin au mirror-universe, amène tout le monde dans le futur, offre de bons moments à Saru, Georgiou et Michael, et est très rythmé. Même si l'aspect scientifique est costaud, Stamets m'a convaincu et j'étais très content de son retour aux affaires. 7/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

10 votes

Contenu relatif

Star Trek: Discovery
Note de la série :
8.8/10