Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Arrow - 6x12 : All for Nothing

Résumé

Oliver continue son combat contre Cayden James. Dinah et Oliver ont un désaccord majeur qui met en danger la vie d’un des leurs.

6x12 : All for Nothing © 2018 - CW

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Avec All for Nothing, Arrow met au cœur de son intrigue la relation entre Vince et Dinah, à la fois passée et présente. Vince qui s'est révélé être un agent double, infiltré dans l'organisation de Cayden James, pour le détruire de l'intérieur. Et si on ne comprend pas pourquoi il ne l'a pas tué lui et sa bande, avant que Cayden ne construise la bombe capable d'anéantir la ville de Star City, on sait désormais que, celui qu'on appelle The Vigilante n'est pas un si mauvais gars (tiens, tiens surprenant !).
Passons sur ce choix scénaristique très discutable, parce-qu'entre nous, j'en ai un peu marre de taper sur ces pauvres scénaristes, qui ne font aucun effort pour tenter de proposer autre chose que des rebondissements inefficaces et que l'on voit arriver à des kilomètres. Et je suis fatigué de leur rappeler leur médiocrité. Non, concentrons-nous plutôt sur l'impact de sa mort. Car une fois sa couverture grillée, l'épisode a pris un tournant qui me pose un certain problème et pourrait également être le gros point noir de cette sixième saison, si ce n'est déjà pas le cas.

Lorsque Dinah entend Vince se faire torturer, elle prend donc la décision d'abandonner la Team Arrow (la vraie !) - dont l'objectif était de trouver la bombe pour sortir de l'emprise de Cayden James - pour aller sauver son petit ami. Alors certes, on peut comprendre sa réaction et le choix qu'elle fait d'aller sauver son ami. Entre nous, qui pourrait lui en vouloir ? Certainement pas ce cher Oliver, comme elle le lui fait comprendre. Cependant, cela est tellement convenu qu'on sent venir le piège et ça, c'est malheureusement très maladroit. La vraie prise de risque aurait été que la seconde Team " Arrow " prenne la décision de rester. Mais bref, j'en arrive au deuxième point, le plus lamentable. Personne, ni René, ni Curtis, n'essaient de la convaincre que retrouver la bombe est une priorité et le choix le plus judicieux. Et s'en suit donc des scènes cliché, rythmées par des dialogues insipides, qui sont agaçantes au plus haut point. Non seulement leurs décisions sont catastrophiques et lourdes de conséquences, mais en plus, la façon dont ils parlent à Oliver est à la fois énervante et risible. Et franchement, je commence à en avoir marre de leur attitude de gamins, qui pourrit la série et le peu de qualités qu'a cette sixième saison. Le pire étant Dinah, qui ne comprend pas qu'Oliver ait choisi de sauver la ville dont il est le Maire, avant une personne en laquelle il n'a pas confiance. Comble du ridicule, cette malheureuse " veuve " décide de poursuivre le combat de son défunt copain en tuant, ni plus ni moins, les responsables de sa mort. Preuve, s'il en est, que Dinah, Curtis et René ne sont que des enfants immatures qui n'ont pas leur place dans cette série. Un héros, c'est quelqu'un capable de faire des sacrifices pour le bien commun. Une leçon qu'il n'ont pas retenu. Enfin, ce n'est pas vraiment de leur faute. Les scénaristes sont à l'origine de cette ambiance (désolé, je ne peux pas m'en empêcher), qui nous font détester trois personnages, que l'on a déjà eu beaucoup de mal à accepter.

Concernant, Quentin Lance et Laurel, je suis un peu agacé de la redondance de la situation. D'autant qu'on sait pertinemment, et ne vous leurrez pas, qu'une prise de conscience de Laurel est à venir. Le meurtre de Vince n'y changera rien. Elle reviendra dans la lumière, soyez-en certains. Les scénaristes d'Arrow ne sont pas assez intelligents (et ça continue, je suis irrécupérable) pour nous donner un rebondissement cohérent. Cela dit, j'espère encore que ce soit un piège de Cayden James (que je suis naïf). Mais vu le temps qu'il a mis à comprendre que Vince était un traître, je commence à douter des capacités de Cayden. Je pensais voir une coopération de super-vilains aboutir, mais le cliché des méchants qui complotent contre leur leader est apparemment de mise. Triste réalité. Cependant, j'avoue que savoir qu'un traître manipule Cayden depuis le début pour atteindre Oliver est assez intéressant et ce mystérieux méchant donne un côté palpitant à la série.

Un petit point sur la mise en scène, cela faisait longtemps. Dites au réalisateur de mieux cadrer les scènes d'actions. C'est brouillon, on ne comprend rien. Et les chorégraphes, un effort. Je sais qu'au bout de six saisons, les chorégraphies d'action peuvent se ressembler, mais là, c'est même plus une question de ressemblance, mais d'effort. Par pitié, proposez-nous des vraies séquences chorégraphiées. Ça ne mange pas de pain, et ça fait plaisir à la rétine !

6/10

Bilan

Je vais pas être trop méchant sur la note car il y a des petits côtés intéressants à la suite de cette sixième saison, même si certains rebondissements sont attendus et très conventionnels. Ce qui nuit à la série cette année, selon moi, c'est la seconde Team " Arrow " et les clichés liés à leurs choix, qui sont vraiment insupportables.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 10/02/2018 à 13h51

    Hormis une bonne intro et l'existence d'un gars qui tire les ficelles au-dessus de Cayden, il n'y a rien à sauver dans cet épisode.
    Les flashbacks sur Dinah et le Vigilante ne servent à rien (sinon à meubler), l'idée des 2 team est une catastrophe (chacun préfère être perdant de son côté que gagnant ensemble), les dialogues sont affligeants et j'en peux plus de la lourdeur de Quentin avec Black Siren.
    Enfin, le cliffhanger est bien pourri. 4/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

9 votes

Contenu relatif