Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Arrow - 6x13 : The Devil's Greatest Trick

Résumé

Tous aux abris ! Cayden James découvre qu'un de ses membres le manipule depuis le début. Il lance alors un ultimatum à la Team Arrow. A minuit, il détruira Star City. Heureusement, le Green Arrow est sûr le coup ! Meilleur résumé du monde vous avez dit ?

6x13 : The Devil's Greatest Trick © 2018 - CW

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Si on me demandait quelle formule conviendrait le mieux pour qualifier Arrow ces derniers temps, je choisirais : Tout ça pour ça ?
Une fois n'est pas coutume donc, Arrow s'est révélée être une grande déception dans ce twist de " mid-season ", notamment en ce qui concerne Cayden James et les révélations l'entourant.
Pourtant, Cayden James avait une histoire. Pas banale et touchante. Hacker réputé et père de famille, The Devil's Greatest Trick dévoilait enfin ses rapports avec Owen, son fils décédé, au travers de flashbacks, où Michael Emmerson a montré un visage plus tendre et une posture maladroite plutôt émouvante. Cependant, les scénaristes sont allé un peu vite en besogne (comme d'habitude me direz-vous). En effet, il est assez frustrant que ses actions en tant que chef de l'Hélix et sa relation avec Owen n'aient pas été plus développées sur plusieurs épisodes, même si on en apprenait ici l'essentiel. Suffisant pour tisser une véritable toile dramaturgique ? Pas sûr. Pour comprendre et ressentir les motivations et les sentiments d'un méchant, il faut construire mais surtout présenter aux téléspectateurs une histoire sur le long terme, son passé en somme, ainsi que le pourquoi et le comment de ses actes actuels. En résumé, sensibiliser et pas seulement évoquer. D'autant que sa douleur est tout à fait compréhensible et l'interprétation de Michael Emmerson fait que l'on y croit sincèrement. Certains diront que sa " fin " a rendu le personnage trop " bisounours " et je suis plus ou moins d'accord avec cela. On regrette évidemment que Cayden James n'ait pas été LE méchant que l'on espérait, cependant, le fait qu'on se soit servi de sa peine pour mettre Green Arrow à terre est, elle, très astucieuse. Malheureusement, ce rebondissement met en exergue deux choses :

La première, c'est que Cayden James, censé être un homme dont l'intelligence surpasse largement la moyenne, est bien crédule face à son équipe. Ses trahisons répétées est un non-sens vu le caractère du personnage. De plus, cela nous aurait évité le cliché de la team de super-vilains qui ne servent que leurs propres intérêts personnels.
Deuxièmement, le twist est beaucoup trop prévisible. Ceux qui suivent assidûment l'actualité autour de la série savaient que Richard Dragon serait l'antagoniste principal de cette sixième saison. Ce n'était donc pas une réelle surprise lorsque ce dernier est apparu dans le commissariat pour abattre Cayden James. Bien évidemment, dans mes critiques précédentes, j'ai omis de préciser que je connaissais ce petit détail, pour écrire des critiques le plus objectivement possible. Mais l'heure du bilan ayant sonné, je ne peux que constater inefficacité de ce rebondissement. Toutefois, j'ai hâte de savoir ce que Dragon prépare, dans quel but et comment. Tout en espérant que son histoire à lui soit efficace, plus développée, plus travaillée et que ce dernier s'impose comme une menace. Pour l'instant, si toutes ses actions sont floues, l'efficacité de ses nombreuses manipulations est à souligner. Comme il le précise, la ville de Star City est sens dessus-dessous, la Team Arrow est déchirée et certains politiques et membres du FBI sont à sa botte. Je crois donc encore que cette sixième saison a des choses à proposer, à prouver et que seul le temps nous dira si tout ceci aura été efficace ou non.
C'est marrant de voir à quel point cette série peut faire espérer. On est souvent déçu, mais on espère encore et encore. Bizarre, non ?

Doit-on revenir sur la seconde Team Arrow ? Désolé chers lecteurs, mais je n'en ai pas la force. Je suis las de voir Dinah, Curtis et René aussi bêtes, las de les voir enchaîner les mauvaises décisions. De plus, l'arrogance dont ils font preuve face à Oliver m'insupporte au plus haut point. D'ailleurs, pourquoi restent-ils à Star City ? Ne peuvent-ils pas aller jouer les héros de secondes zones ailleurs ? Arrow, Felicity et Diggle sont assez de trois pour sauver la ville. Vous n'êtes pas d'accord ?

5/10

Bilan

Difficile de juger une série comme celle-ci épisode par épisode, car elle se construit sur le long terme. Pour l'instant, je pense que la plupart d'entre nous sommes déçus de la fin attribuée à Cayden James et du twist ridicule concernant Richard Dragon. J'aimerais que les scénaristes aient désormais les cojones d'insufler à leur production de réelles menaces, conséquences et autres catastrophes pour faire de la vie des héros, un vrai enfer. Car entre nous, c'est fatiguant de voir les héros l'emporter aussi facilement.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 16/02/2018 à 11h57

    Triste fin pour Cayden James, censé être un super vilain, mais le twist fonctionne bien, malgré les motivations peu originales de Diaz (posséder la ville!!!). Concernant les flashbacks, c'est vraiment le service minimum et l'ensemble est tellement expéditif que c'est à se demander si les scénaristes ont anticipé le cliffhanger suffisamment à l'avance!!!

    Pour le reste, l'épisode ne s'embarrasse pas avec la cohérence, ça fait plusieurs épisodes que les méchants sont introuvables et là en une nuit Diaz, Black Siren et Anatoly sont trouvés facilement.
    Sinon, le concept des 2 team qui font équipe à chaque épisode et se sépare à la fin est ridicule, et c'est pas peu dire que Dinah a perdu beaucoup de crédit ces derniers temps, alors que je me souviens qu'elle était intéressante au début. Tu l'as bien dit, son arrogance est horripilante, heureusement qu'elle sait se battre!!! D'ailleurs, les combats étaient plutôt pas mal dans cet épisode, c'est à signaler.
    À propos de Quentin et Black Siren, je ne suis pas franchement enthousiaste sur cette trame, dont on voit venir l'issue à des kilomètres.

    Enfin, tu n'en parles pas dans ta critique et pourtant c'est l'élément comique par excellence (attendez, on me dit qu'Arrow n'est pas censée être une comédie!!!): William!!! J'ai pas pu m'empêcher de hurler de rire face à la médiocrité du personnage, que ce soit son utilisation maladroite en parallèle de la situation de Cayden ou bien l'apogée du summum du ridicule: William quitte la planque sans être repéré (bonjour la sécurité) et rejoint on ne sait comment le lieu de rencontre entre Cayden et la team Arrow. Là, je crois qu'on a touché le fond.

    Bref, c'est trop mal écrit pour avoir la moyenne. William, Dinah, Black Siren, Quentin, Rene, etc... sont trop médiocres, alors que les intrigues alternent le ridicule, la surprise et l'incohérent. 4/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

10 votes

Contenu relatif