Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The Good Doctor - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © 2018 - ABC

The Good Doctor est l’adaptation d’un drama sud-coréen appelé Good Doctor. Une série racontant l’histoire de Park Shi-on, un jeune chirurgien autiste ayant le syndrome du savant. Il doit pendant six mois prouver son mérite au sein de l’hôpital. La série est un succès commercial et a été nommmée neuf fois depuis son lancement en 2013. Parmi ses récompenses on peut nommer la catégorie du meilleur acteur, meilleur scénario et meilleur drama.
David Shore reprend donc une petite pépite de la télévision sud-coréenne pour une adaptation américaine avec dans le rôle principal Freddie Highmore connu en particulier pour Bates Motel ou si on remonte notre horloge Charlie et la chocolaterie.

Un « nouveau » drama médical
Oui encore un autre ! Et avec tous les critères si indispensable à ce genre : drame, humour, social… Donc ma première question serait « est ce que The Good Doctor est différente des autres ? »

La réponse est non. La série coche toutes les cases que j’ai énuméré plus tôt, elle rappelle bien sûr Grey’s Anatony avec tout de même moins de drama, mais aussi Dr.House pour un personnage principal atypique. L’humour sert parfaitement de comic relief face aux séquences émotions omniprésentes dans les épisodes. Divisé entre situations cocasses et répliques dignes d’un sitcom, le genre de la comédie est suffisamment exploité pour que le spectateur évite de pleurer toutes les dix minutes. A la rigueur, on pourrait regretter que cet humour provienne en majorité du personnage de Murphy mais je reviendrai là-dessus.

Ensuite côté drama, la série utilise tous les clichés connus : passé tragique, mauvais parent, décès, abus… On retrouve au travers des personnages, des portraits classiques comme le fils de riche qui ne s’entend pas avec ses parents, le chirurgien arrogant ou ambitieux… Enfin bref, à part un personnage principal autiste, on ne trouvera rien de nouveau par ici. Le drama de la série se base sur des thèmes explicites à chaque épisode. On retrouvera le thème de la paternité, du harcèlement sexuel ou encore de l’autonomie. Chaque personnage sera confronté à une expérience enrichissante grâce à un patient. L’histoire autour de ces rencontres est écrite pour nous faire pleurer ou nous rendre fier de l’équipe médicale. Ainsi, The Good Doctor met souvent en avant un positivisme à toute épreuve avec des patients qui décèdent rarement…

Un succès garanti

Alors malgré tous ces parallèles, tous ces clichés, The Good Docteur est devenu un phénomène aux Etats-Unis, salué autant par la critique que le public. Ma deuxième question serait donc « est-ce mérité ? ».

La réponse est oui. A mon sens, la série compte sur deux principales qualités qui la rendent à la fois moderne mais aussi très attachante. D’abord il y a le format choisi par David Shore : Dans une série basée sur le drama, l’important se trouve dans les personnages et leur évolution. Les clichés dont je parlais plus haut ne disparaissent pas mais ils se transforment au fur et à mesure des épisodes afin de donner de l’ampleur aux personnages. Je pense en particulier à Melendez et Glassman. Première impression : le chirurgien arrogant et la figure paternelle. Arrivé au dernier épisode, ces deux protagonistes ont eu une vraie évolution. Il faut reconnaître le travail des scénaristes (très nombreux) à transformer un cliché en quelque chose de plus accessible et donc appréciable pour le spectateur. Cela contribue aussi à l'émotion et aux performances individuelles des acteurs. Je pourrai aussi citer le couple Claire/Jared : on aurait pu s’attendre à une épique love story et au final la série s’appuie sur leur dynamique pour aborder d’autres sujets. Le personnage de Morgan apporte aussi une nouvelle dynamique pendant la deuxième partie de saison assez plaisante et qui offre pas mal d’étincelle. Ensuite il y a Shaun Murphy.

L’autisme :
Si le cast est très bon dans son ensemble, la série repose tout de même sur Freddie Highmore et le personnage de Shaun. Personnellement, tout ce que je connais de l’autisme se résume en quelques films et livres mais de manière assez superficielle. Par conséquent, il serait assez hypocrite pour moi d’écrire que The Good Doctor dépeint ce syndrome avec réalisme. Pour autant, le but de la série n’est pas de faire un documentaire sur le syndrome d’Asperger ou un commentaire sur la vie des personnes autistes aux USA. Ainsi, j’ai trouvé que par le personnage de Shaun le spectateur apprend beaucoup car la série ne se construit uniquement autour du feel good. Shaun n’est pas parfait. Il commet des erreurs, il peut blesser les gens… Je pense par respect pour les personnes atteintes de ce syndrome qu’il était important et nécessaire de casser l’image « idyllique » de Shaun. Lorsque cela arrive (épisode 4), le spectateur se prend une claque et cela permets aussi de mieux comprendre les personnages qui entourent Shaun tel que Glassman. Je pense aussi à l’épisode 13 où la capacité de raisonnement de Murphy empêche le lien humain nécessaire avec un patient. Mais la qualité principale de la série est qu’il apprend sans cesse. On a véritablement l’image de l’enfant qui est confronté au monde adulte, à une société faite de codes, de non-dit… Bref c’est le parcours du combattant. Le spectateur a même eu le droit à l’arc du premier amour grâce au personnage de Leah.

Pour finir, j’ai été surprise de certaines performances du cast qui méritent d’être citées : Antonia Thomas (Misfits entre autres) dans l’épisode 16, l’arc autour de sa mère était très touchant. Richard Schiff qui est époustouflant dans le final, chacune de ses scènes est soulignée par une émotion qui vient des tripes. Freddie Highmore bien sûr… dans tous les épisodes. Honnêtement, ce jeune acteur mérite beaucoup mais alors beaucoup de statuettes !

8/10

Bilan

Plaisant, distrayant, touchant et même drôle. Que demander de plus ? La réalisation reste classique mais ce n’est pas vraiment le plus important pour ce genre de série. C’est bien fait tout simplement et repose sur un personnage atypique joué par un formidable acteur. Je pense que cette série a de longues années devant elle.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Contenu relatif

The Good Doctor
Note de la série :
7.8/10