Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

The Good Fight - 2x8 : Day 457

Résumé

Récap : Liz est embauchée par le parti démocrate pour faire tomber Trump. Maia a trompé sa petite amie…en étant filmée.

2x8 : Day 457 © 2018 - CBS

Un excellent épisode. Peut-être l’un des meilleurs scénario de cette saison. Cerise sur le gâteau, le personnage de Jay est enfin mis en avant. Que demander de plus ?

Déjà, je trouve que le fait d’apprendre quelque chose (personnellement) lorsqu’on regarde ce type de série est très gratifiant. Quand c’est bien exécuté, il y a cette petite sensation de se coucher moins bête qui est très agréable. De plus, tous les thèmes abordés dans cet épisode sont d’une modernité qui effraie un peu mais tellement vrais. Je pense par exemple au juge qui a été nominé pour tout sauf son diplôme de droit. C’est une réalité aujourd’hui sous la présidence de Trump et je croise les doigts pour ne jamais voir cela en France. Et comment ne pas parler des « fake news » ? La série avait déjà abordé le sujet l’année dernière avec l’arc de Maia. J’ai beaucoup aimé l’aspect presque scientifique où le sujet du « fake news » est étudié de manière objective.

Au niveau des personnages, Diane et Jay sont aux avants postes dans cet épisode : ce dernier que nous retrouverons plus tard j’espère, se dévoile d’une très belle manière. Sa droiture face à ce qu’il voit comme une déception voire une décadence de son patron était rafraîchissante dans cet univers qui se veut déprimant. L’intérêt est que le spectateur peut comprendre aussi le point de vue d’Adrian. Il ne pouvait aller que dans le sens de son client. Leur confrontation était non seulement bien jouée mais elle permet aussi à Jay de donner un coup de pied dans la fourmilière et partir la tête haute.

Que dire de Diane… ? Une fois encore Christine Baranski nous impose son talent avec une facilité déconcertante. La phrase « I am not that woman ! » va rester dans ma tête pendant un moment. Ensuite il y a deux arcs intéressants qui se dessinent avec plus de précision : la possibilité d’une addiction et l’amant anarchiste. Ce dernier en particulier pourrait revenir pour un coup de théâtre ou du drama avec Kurt.

10/10

Bilan

Bon je me lâche et je mets 10 ! J’ai peur de rien…

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 22/05/2018 à 14h54

    T'as raison de te lâcher car l'épisode est franchement excellent, mixant l'actualité (fake-news, micro-targeting, nomination des juges) avec haute valeur ajoutée (c'est très bien décortiqué) et humour (c'est un peu l'arroseur-arrosé cette histoire de fake news), et d'excellents personnages, entre Marissa qui continue de prendre sa place, Jay qui est lié personnellement à l'affaire, Adrian qui est contesté par Jay, et Diane (droguée) face à sa vie sentimentale entre un McVeigh pas tout blanc et un anarchiste compulsif.
    Si il y avait peut-être un bémol à souligner, ce serait que Maia et Lucca passent un peu au second plan, tant leur implication dans l'affaire est quelque peu anodine. Néanmoins, il y a du progrès sur Maia, qu'on voyait peu ces derniers temps dans le cadre professionnel. 9.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Contenu relatif

The Good Fight
Note de la série :
9.2/10