Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Arrow - 6x21 : Docket No. 11-19-41-73

Résumé

La pression monte pour Oliver qui commence à se demander s’il va tout perdre dans sa bataille pour sauver Star City. Un visage familier est de retour.

6x21 : Docket No. 11-19-41-73 © 2018 - CW

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Ce vingt et unième épisode était celui que je redoutais le plus. La qualité des scénaristes d'Arrow laisse très souvent à désirer, et réaliser un épisode-procès allait leur demander une très grande rigueur dans l'écriture. Etonnamment, le procès d'Oliver était d'une grande justesse : intense, émouvant, avec un dénouement imprévisible (sur lequel on reviendra dans un instant).
Cependant, je ne me leurre pas pour autant, Docket No. 11-19-41-73 a quelques défauts qui viennent entacher la cohérence globale.

Les rigolos de service

J'appelle René, Curtis et Dinah. Accusés, levez-vous. Le verdict des jurés est tombé.
Vous êtes reconnus coupables d'idiotie, d'immaturité et d'actes de gamineries. Pour avoir traité Oliver, je cite, d'imbécile, et avoir mit près de dix épisodes pour vous excuser et faire la paix avec le vrai héros de Star City, Réné, vous êtes condamné à ne jamais revenir dans la série Arrow. Quant à vous, Curtis, Dinah, pour votre ignorance, votre insolence et vos insupportables crises d'humour et d'humeur, vous êtes condamnés à la même sentence que votre petit collègue justicier.

Il aura donc fallu un procès et un Oliver potentiellement en danger pour que la seconde Team Arrow réagisse et que des remises en question découlent d'excuses sincères. Il était temps !
Reste désormais à voir comment la situation entre les deux équipes va évoluer puisque Dinah et Curtis n'ont toujours pas vu Oliver depuis la fin du procès.

Un procès et des conséquences

Je parlais de l'écriture tout à l'heure, et il est vrai que les scénaristes ont livré un réel procès aux fans de la série, avec des dialogues savoureux et des séquences presque poétiques et émotionnellement pures (cf. la scène avec René et sa fille au tribunal). Mais c'est surtout la performance de l'avocate de la partie adverse qui a été sensationnelle, en offrant des moments de tensions extrêmes, prenant à partie chacune des connaissances d'Oliver pour les retourner contre lui, au travers de questions redoutables et pertinentes.

Si l'issu du procès était inévitable, le dénouement n'en n'était pas moins surprenant. J'avoue m'être fait avoir lorsque Chance se dévoile sous le masque du Juge en charge du procès, corrompu par la volonté de Ricardo Diaz. Cependant, j'ai été gêné, même choqué de la finalité du procès, qui se conclut au détriment de la vie d'une autre personne. Pourquoi ne pas avoir mis le juge sous protection, soit auprès d'une Team Arrow, soit de l'A.R.G.U.S ? Comment peut-on oublier que Diaz allait laisser passer un tel échec et se venger ? Sauver Oliver très bien, mais sans stupides dommages collatéraux, aurait été plus sain.

Enfin, parlons de l'ultime changement de camp de Madame Laurel Lance. Que dire mise à part que la finalité de cette sous-intrigue était d'une grande prévisibilité ? Cela prouve, encore une fois, que les scénaristes n'osent jamais prendre de risque concret, et c'est peut-être aussi pour ça que les séries du Arrowverse sont si lisses.

8/10

Bilan

Un joli procès, prenant et intense, qui met l'entourage d'Oliver dans des positions délicates.
On regrettera le dénouement autour de Laurel très prévisible. Des regrets aussi en ce qui concerne les épisodes précédents, qui auraient dus être de ce gabarit. Malheureusement, les nombreuses ruptures entre membre de la Team Arrow, pour des raisons plus que douteuses, se résolvent dans un calme presque inespéré, alors que ces mêmes excuses auraient pu se faire bien avant, avec du recul et de l'intelligence, n'est-ce pas Réné ?

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Contenu relatif