Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

Westworld - 2x5 : Akane No Mai

Résumé

Récap : Maeve et compagnie se retrouvent avec des samouraïs. Dolores part à la recherche de son père.

2x5 : Akane No Mai © 2018 - HBO

« Akane no Mai » est l’épisode attendu par une grande partie de l’audience. Le Shogun World nous est présenté de manière assez brillante notamment dans la réalisation. Craig Zobel s’appuie sur une image presque picturale de ses scènes et crée une beauté visuelle à la fois sobre et détaillée. On apprend beaucoup en regardent des vidéos comme BTS : Shogun World. Il est toujours intéressant de comprendre comment un tel travail est effectué. On peut aussi observer que cet épisode n’aurait peut-être pas eu le même impact sans le choix intelligent du casting. Enfin, l’arc de Dolores prend une tournure très sombre qui me fait un peu revenir sur mes propos de la semaine dernière.

Shogun World

Au-delà de la réalisation, ce nouveau parc marque par ses costumes, son décor, sa scénographie qui m’a complètement fait oublier Westworld. Jusqu’à la musique bien sûr qui vacille entre originalité et remake. L’effet était moins imposant avec The Raj dû au nombre de scènes et le focus autour de Grâce. Il y a un aspect tout bête mais que je me dois de citer : un cast japonais parlant japonais… ça aide je trouve.

Hiroyuki Sanada et Rinko Kikuchi nous présentent sans effort deux nouveaux personnages qui à priori n’auront pas de véritables arcs scénaristiques mais peu importe car comment détourner le regard ? Le premier possède une noblesse du geste tandis que Rinko a toute la grâce de l’école japonaise. Forcément cela fait des étincelles à l’écran. Le but est clairement de taper dans l’œil du spectateur avant un intérêt scénaristique. Le plus intéressant est l’idée des doubles ainsi que l’effet miroir qui se crée. On pouvait s’en douter. Pour autant, la scène du braquage est très bien amenée tout comme le lien émotionnel entre Maeve et Akane. Thandie Newton offre aussi une belle performance : l’évolution de son personnage est très intéressante. Maeve semble peu à peu devenir l’opposé de Dolores alors qu’on pouvait les comparer il n’y a pas si longtemps. Si je devais malgré tout citer un petit défaut, je parlerai des personnages secondaires comme Felix ou même Hector. Disons-le clairement, ils n’ont aucune utilité pour l’instant dans cette saison et c’est bien dommage. En particulier Hector qui contrairement à Teddy n’est pas utilisé à sa juste valeur.

Pour finir sur le Shogun World, je reste encore perplexe face au twist autour de Maeve. Sur le coup, j’ai trouvé que Gina Atwater avait pris le chemin de la facilité : quitte à ériger Maeve en personnage badass, oublions les cohérences scientifiques. Mais après avoir lu quelques hypothèses/explications sur la toile, je me dis pourquoi pas ? L’histoire continue d’avancer et ce n’est qu’une question parmi d’autres. Cela permet aussi de montrer la capacité d’adaptation des robots. Une qualité qui peut se transformer en vilain défaut pour Dolores…

Moi qui « défendais » ce personnage la semaine dernière je me suis un peu retrouvée sans voix. Tout simplement parce que je ne m’attendais pas à ce twist. Il est confirmé au début de l’épisode que Teddy va connaître une fin tragique. Donc à chacune de leur scène je pensais « Voilà, elle va le tuer. ». Par conséquent, non seulement le twist fonctionne mais le renversement effectué ouvre un nouveau chapitre dans la saison. Celle qui se battait pour le libre-arbitre et la liberté devient une meurtrière avec un complexe de Dieu. Je dis meurtrière car on peut considèrer qu’elle a tué de sang froid Teddy en effaçant sa personnalité. Je reviens aussi sur l’idée du complexe car ce qui est marquant est le parcours psychologique de Dolores. Si on enlève le côté romantique j’ai eu l’impression que cette relation était une expérience scientifique. Teddy a présenté l’hypothèse d’un amour libre et sincère. Dolores teste cette possibilité puis la valide. Mais soudainement on peut lire un côté très humain dans le fait de tuer son amour au nom de ses convictions et en même temps le garder auprès d’elle. Du coup comment et pourquoi Teddy finit-il dans la mer avec les autres robots ?

9/10

Bilan

Un excellent épisode. Vive le Shogun World !

4 Commentaires

  • Nalek
    Le 26/05/2018 à 13h16

    Très bonne critique !!
    Je trouve aussi que l'épisode est particulièrement réussi. Je ne suis pas certain cependant que les actions de Dolores soient si éloignées de son désir de liberté. Il me semble au contraire que supprimer Teddy est un acte de liberté. Dans l'épisode précédent et celui-ci, je pense que Dolores prend conscience que Teddy est incapable de s'émanciper de sa programmation. Il n'aspire qu'à se conformer aux exigences de son ego construit (un peu chevalier blanc quand même le teddy) par les hommes. Par conséquent, Teddy symbolise tout ce que Dolores rejette, à savoir, une forme de soumission par rapport aux êtres humains.
    Dolores et le complexe de Dieu, c'est intéressant. Mais Dolores est avant tout une figure prométhéenne. Elle tue Dieu (à la fin de la saison 1) et en conséquence, elle tente de recréer un monde dans lequel les robots de Westworld pourront à leur tour s'émanciper.

  • Lexaa
    Le 26/05/2018 à 19h31

    Merci beaucoup Nalek !
    Si supprimer Teddy es un acte de liberté alors c'est une liberté très personnelle pour moi. j'aurai été d'accord si Teddy était un ennemi. Mais pour moi sa trahison ne méritait pas une telle punition. Je pense que tu as raison sur le fait que Teddy n'est pas encore dépassé son propre code et en même c'est ce même code qui lui permet de suivre Dolores dans ses actions.
    Bon ok j'ai regardé la définitions acte d'une figure prométhéenne avant de te répondre... ^^
    Dolores est aux antipodes de Promethée pour moi du simple fait qu'elle établie un sélection pour ce nouveau monde au lieu de rassembler/aider tout son "peuple". Après c'est aussi l’intérêt du personnage : à mon avis on a tous les deux un peu raison ce qui rend l'arc de Dolores très ambigu.

  • Nalek
    Le 27/05/2018 à 00h45

    Oui, oui, je suis tout à fait d'accord, Dolores est hyper ambivalente et ça nous réserve sûrement de jolies surprises.
    Bien sûr que c'est un acte de liberté très personnelle pour Dolores, en même temps, mis à part Maeve, elle est le seul robot a etre capable d'accomplir un acte de liberté. En tout cas, je trouve que le personnage est en équilibre entre une révolte idéaliste (conquérir le monde des humains et le remplacer // nous sommes des êtres immortels etc) et un profond cynisme, sans doute provoqué par les révélations sur la finalité que les hommes ont imposé à leurs créations (divertissement immoral + business).
    En tout cas, j'attend la suite avec impatience tout comme tes prochaines critiques !

  • cyp
    Le 29/06/2018 à 10h12

    Très bel épisode, graphiquement parlant. Les décors sont superbes, mais sous exploités, je trouve, avec finalement beaucoup de scènes en intérieur ou de nuit.
    Par contre, je n'ai pas accroché à l'histoire de Sakura, complètement prévisible en plus. Si je trouve aussi que l'effet miroir est très intéressant, là encore je le trouve peu développé.
    D'accord pour Hector qui mériterait beaucoup plus, tout comme Felix.
    Quant à Wyatt... Son God Complex me paraît incohérent avec le parcours de Dolores pendant la saison 1.
    Pour ce mid-saison, je trouve que Westworld ne développe pas complètement son potentiel, et c'est bien dommage. Pour moi, l'un des personnages les plus intéressants est Bernard, c'est dire...

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

13 votes

Contenu relatif

Westworld
Note de la série :
8.9/10