Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Fear The Walking Dead - 4x7 : The Wrong Side of Where You Are Now

Résumé

L’affrontement avec les Vautours bat son plein tandis que Naomi tente de sauver la vie de John Dorie.

4x7 : The Wrong Side of Where You Are Now © AMC - 2018

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

Si vous pensez avoir raté un épisode la semaine dernière, n’ayez crainte. AMC avait logiquement bouleversé ses programmes à cause du Memorial Day, jour de congé officiel très suivi aux Etats-Unis qui rend hommage chaque année à ses forces armées et à ses morts au combat. Just in Case s’était finit sur un cliffhanger et le calendrier ne rend pas vraiment service à la série puisqu’il a fallu attendre deux semaines pour connaître la suite.

Et The Wrong Side of Where You Are Now n’y va pas par quatre chemins : il nous plonge directement au cœur d’une fusillade entre les survivants du Diamant et les Vautours. Alors que Morgan et Naomi tente de sauver John Dorie, le trio Luciana-Victor-Alicia donnent du fil à retordre aux rapaces. Face à leur soif de vengeance, Mel prend la fuite et se voit brutalement stoppé par Alicia à coup de grenade explosive. Sans pitié, la jeune fille désormais bien endurcie l’achèvera peu après. Meurt par la même occasion les espoirs d’un nemesis à la hauteur en la personne de Mel (Kevin Zegers). La série ne semble donc pas décidée à remédier à l’une de ses plus grosses faiblesses.

Après sa capitulation au stade la semaine dernière, le personnage qui était introduit comme un stratège intelligent perd de sa superbe cette semaine. Il est sauvé in extremis grâce à Charlie venue appeler à l’altruisme de la mère de famille. En mauvais point, Mel révèle que son frère Ennis (Evan Gamble) prépare un assaut d’envergure sur le Diamant. L’épisode finit par tourner en rond sur sa thématique principale : le pardon. Chacun y va de son idée sur la position à adopter face aux Vautours. D’autant que Madison ne fédère pas les foules quant à ses décisions. On atteint presque le ridicule quand Mel est relâché de force par Madison, mais que Luciana et Nick finissent par aller le rechercher. Le second tiers de l’épisode constitue un ventre mou dommageable qui se perd en blablas. Fear aurait gagné en concision en se passant de ces redites dispensables, les choix risqués de Madison étant assez parlants pour pointer le danger qu’ils provoquaient.

Bien heureusement, le dernier tiers vient relever le niveau et regagne efficacement en tension jusqu’à la toute dernière minute de l’épisode. Le recours à la musique de circonstance de Danny Bensin et Saunder Jurriaans n’y est pas étranger. Barricadé, le Diamant fait face à l’attaque d’Ennis désormais à la tête des Vautours. Le parking du stade voit débarquer une flotte de camions qui déversent plusieurs dizaines de rôdeurs en plus d’allumer un incendie. Loin du siège psychologique du début de saison, l’ampleur de l’attaque fait son effet grâce à une gestion de la menace efficace dans ces scènes de nuit toujours aussi maîtrisées.

Fear the Walking Dead lève donc une partie du voile sur le sort du Diamant dont on pouvait deviner l’issue funeste sans connaître les détails de celle-ci. Mais point trop n’en faut, ce septième épisode arrête son exploration du passé sur le visage inquiet de Madison éclairé par le feu. Il faudra donc attendre le mid-season finale la semaine prochaine pour être fixé sur le dénouement exact de cet affrontement. J’ai apprécié que la petite Charlie (Alexa Nisenson) face son retour de cette manière. En effet, l’enfant cristallise une certaine haine à l’image de l’hésitation de Luciana de la descendre pour venger Nick. Espérons que la série sache où elle va avec le personnage : assez d’audace dans l’écriture de celui-ci permettrait à Fear de se démarquer davantage.

En attendant, The Wrong Side of Where You Are Now nous donne un petit aperçu de la catastrophe de retour dans le présent. Grâce au blindé d’Althéa, Naomi accompagnée de Morgan et de la petite Charlie ont fait route jusqu’au Diamant à la recherche de soins pour John dont l’état empire. De l’extérieur, les ravages de l’incendie nous laissent deviner le chaos provoqué par l’attaque des Vautours. Une intuition qui se confirme quelques secondes plus tard quand le blindé s’enfonce dans le bâtiment et se voit immédiatement assailli par des dizaines de rôdeurs carbonisés.

Si Fear a plutôt réussi à maintenir le suspens jusqu’ici, la série devra tout de même répondre à quelques questions pour ne pas perdre les téléspectateurs après les récentes révélations. Comment Naomi s’en est sortie et pourquoi a t-elle rejoint les Vautours ? Madison est-elle bien tombée ce soir là ? Comment Luciana, Victor, Alicia et Nick ont échappé à l’assaut ? En ce qui concerne la timeline du présent, les choses ont rapidement évolué. Les Vautours ont perdu leur leader tandis que les survivants du Diamant partent à la poursuite du blindé et de ses occupants, bien décidés à punir ce qu’ils prennent comme une trahison.

Malgré quelques faiblesses, The Wrong Side of Where You Are Now est une antichambre efficace au mid-season finale prochain. Sarah Boyd propose une mise en scène rythmée et excelle dans la gestion de la tension. Pas étonnant pour la réalisatrice qui possède surtout une longue carrière de monteuse de Lost – Les disparus à Colony en passant par The Killing. Elle donne vie au scénario de Melissa Scrivner-Love (Person of Interest, CSI : Miami) qui utilise avec brio la narration double grâce à des parallèles judicieux entre les deux timelines. À l’écran, Jenna Elfman confirme qu’elle a tout pour définitivement emmener la série comme Kim Dickens l’a fait. Sa présence renforcée à l’écran est potentiellement un signe d’une implication plus grande si le personnage de Dickens connaît une fin tragique.

7/10

Bilan

Malgré quelques passages dispensables, cet épisode est une antichambre efficace qui amène correctement au mid-season finale.

2 Commentaires

  • Toff63
    Le 08/06/2018 à 11h45

    Je ne partage pas ton enthousiasme sur cet épisode, qui foire ses 30 premières minutes, à cause d'une narration très brouillonne et de scènes ridicules, à l'image de l'intro risible. Comment les différents camps ont-ils pu se réfugier derrière les véhicules alors qu'ils étaient à 2 mètres les uns les autres à la fin de l'épisode 6???? Pourquoi Mel se barre en courant face à seulement 3-4 personnes qui tirent sur toute son équipe plus nombreuse??

    Sinon, les choix des personnages sont incompréhensibles par rapport à Mel, que ce soit Madison qui le libère ou bien Nick et Alicia qui veulent l'aider, ça n'a pas de sens véritable. Le fameux "c'est ce qu'il faut faire" et l'intervention de Charlie sont deux éléments assez faciles.

    Enfin, l'épisode m'a rattrapé en chemin grâce à la menace finale, bien mise en scène et visuellement forte, entre l'incendie, les zombies brûlés, la sortie des nombreux zombies et l'incertitude avant l'assaut. Néanmoins, je me demande si les scénaristes n'ont pas exagéré les nombres sur les drapeaux des Vautours!!!

    Petit bonus: Althea demeure un personnage qui n'avance pas, et c'est bien dommage, elle s'est clairement fait dépasser par Naomi.

    Au final, les 10 dernières minutes sauvent un épisode bordélique, pas toujours crédible et bizarre quant aux choix de certains personnages. 5/10

  • Yazid
    Le 18/06/2018 à 17h25

    Je partage ton incompréhension sur l'introduction. Beaucoup de facilités (voire pire). Ca compte beaucoup pour les points que j'ai enlevé à la note. J'aurai mis 6,5/10 mais on est obligés de mettre des chiffres ronds.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

7 votes

Contenu relatif

Fear The Walking Dead
Note de la série :
7.6/10