Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

The Good Fight - 2x11 : Day 478

Résumé

Récap : Adrian se fait tirer dessus. La police se concentre sur le mauvais suspect. Et Lucca est toujours enceinte.

2x11 : Day 478 © 2018 - CBS

Ouch. Il fait mal cet épisode. Et il fait aussi réfléchir. « Day 478 » aborde de manière frontale un thème brûlant dans notre société actuelle en particulier depuis le mouvement #metoo : l’interprétation. La qualité du scénario se trouve dans son humilité face au sujet. L’épisode présente différents points de vue sans réellement prendre parti. Oui il y a un vainqueur à la fin mais la question morale reste sans réponse. Parce que ce n’est pas un sujet auquel une série ne peut répondre en cinquante minutes. Parce que ce n’est pas la place des producteurs de prendre parti sur un thème où chaque histoire possède son propre contexte, ses propres arguments… C’est pourquoi j’ai trouvé très intelligent que les scénaristes n’oublient pas certains thèmes comme la généralisation, les dangers d’un mouvement ou encore l’hypocrisie.

Ce dernier était omniprésent dans cet épisode. Ce qui rendait le sujet d’autant plus réaliste et sombre. Je pense au personnage de Diane ou de Maia mais aussi de Marisa. Car dans le fond ce qui m’a marqué dans cet épisode est le manque de dialogue. Ou plutôt le manque d’écoute. Ce qui est étrange car c’est pourtant ce que reproche Diane à la créatrice du site. Mais l’épisode le montre bien, ce débat est aujourd’hui stérile car trop proche au niveau du temps et trop intime pour chacun. Cela se traduit dans l’épisode par les brouhahas constants que deviennent chaque dialogue entre les personnages sur ce sujet. Le génie de « Day 478 » est de ne pas tomber dans la caricature du duel homme/femme. Ici le thème tourne autour de la gente féminine et des divergences autour du mouvement #metoo. Un exemple réel et à la maison serait la tribune publiée dans Le Monde par Collectif. Il y a de réelles questions à se poser concernant ce mouvement mais aussi sur notre société. The Good Fight les annonce puis laisse le spectateur libre de ses choix. Je pense que la production a fait le bon choix car les portes restes ouvertes et cela permet aussi de travailler les personnages.

Tel que celui de Diane qui se retrouve à la fois sauvée et punie par son propre statut. La scène avec le comptable était très drôle. Le petit bémol vient pour moi de l’arc autour de son couple. Si les deux acteurs ont une belle alchimie, leur couple lui manque un peu de substance. J’espère que ce nouveau chapitre signifie un changement de statut pour Gary Cole car ce duo mérite d’avoir un arc plus constant à la prochaine saison. En parlant de couple, mais que se passe t-il avec le personnage de Maia ? Le petit dialogue entre Marisa et elle sur Amy m’a laissé perplexe… Cela me rappelle les jours noirs de The Good Wife avec notamment la relation Kalinda/Lana. Une histoire tellement délaissée qu’elle finit par ne plus avoir de sens.

Pour finir, nous avons le fin mot de l’histoire sur la tentative d’assassinat d’Adrien. Ce qui laisse le spectateur avec un grand point d’interrogation pour le final. Oh joie…

9/10

Bilan

Un très bon épisode avec malgré tout quelques petits défauts.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 18/06/2018 à 15h16

    Une intrigue qui m'a rappelé l'affaire Aziz Ansari, questionnant sur le consentement et les signaux. Sinon, j'ai apprécié que l'épisode mette en avant les bienfaits du mouvement MeToo et le côté très néfaste de BalanceTonPorc.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

5 votes

Contenu relatif

The Good Fight
Note de la série :
9.2/10