Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Westworld - 2x8 : Kiksuya

Résumé

Récap : Dolores fout le bordel pour repartir avec un objet très précieux. Maeve se retrouve gravement blessée entre les mains de Lee. Ford prend le contrôle de Bernard.

2x8 : Kiksuya © 2018 - HBO

Cet épisode est une claque. Je pensais écrire à propos d’un épisode de transition avant le dernier duo, de backstory intéressante mais qui était du remplissage… J’ai eu tellement tort ! « Kiksuya » est pour moi l’un des plus beaux épisodes de cette saison. J’écris « beau » dans son sens le plus large car de la réalisation, à la performance des acteurs, de la musique au scénario… Tout était magnifique. Il y a bien une ou deux scènes dans lesquelles l’écriture s’autorise de grosses ficelles mais je ne vais pas perdre de temps là-dessus.

Par où commencer ? L’histoire peut-être qui est effectivement une backstory et un focus sur le personnage d’Akecheta. Carly Wray, Dan Dietz et Gina Atwater sont les noms derrière le scénario de cet épisode. Dans la vidéo « Westworld 2x08 Inside Kiksuya », Lisa Joy explique que l’épisode voulait se concentrer sur le pourquoi du combat des robots plutôt que l’ennemi en lui-même. Quoi de mieux qu’une histoire d’amour pour cela ? Le tour de force du scénario est de créer une véritable émotion autour d’un couple que le spectateur n’avait jamais vu. Et même pour aller plus loin autour d’une communauté qui n’existait pas réellement dans Westworld. The Ghost Nation faisait figure de décor derrière les arcs de Maeve et Dolores. J’ai trouvé intéressant que le parcours d’Akecheta nous fasse vraiment revivre l’histoire du parc avec par exemple le retour de Logan. A travers sa quête, le héros emmène aussi le spectateur dans une réflexion autour de la nature humaine, un peu comme Dolores dans la première saison. On veut qu’Akecheta trouve cette porte, qu’il soit réunit avec sa bien-aimée car il le mérite tout simplement. Il est intéressant de noter l’indifférence des employés du parc qui participe à la construction de cette quête. On peut l’interpréter tel que Lisa Joy et voir la figure de Prométhée en espérant une autre fin... Mais dans le fond et malgré le twist final ou la scène avec Ford, le scénario est assez simple. Un « homme » fait une découverte puis devient un passeur dans l’ombre. C’est peut-être l’humilité qui ressort de cette histoire qui en fait sa beauté.

Même si la réalisation aide beaucoup ! Pour cela je dois citer une femme : Uta Briesewitz. La photographie de certaines séquences est magnifique. Les décors naturels participent bien sûr mais la caméra ne se contente pas de plans fixes avec le soleil en fond d’écran. Il y a des prises de risque comme une vue aérienne qui n’était pas nécessaire ou un travelling un peu trop long mais cela permet aussi de faire vivre l’image. La musique aussi qui accompagne Akecheta tout le long de l’épisode est très belle. Je citerai évidemment « Heart-Shaped Box » au piano qui fonctionne à merveille avec la séquence du hangar.

Enfin et pas des moindres, la performance du cast était juste exceptionnel. Je dois avouer que mes seuls souvenirs autour de Zahn McClarnon remontent à Docteur Quinn, femme médecin donc c’était pratiquement une découverte pour moi. Et quelle surprise ! L’acteur arrive à nous faire vivre tellement d’émotions dans cet épisode. La scène du hangar est sans doute l’une des plus belles de cette saison. Il a réussi à insuffler une profondeur à un personnage qui restait très superficiel. De plus avec cette voix de conteur, Zahn McClarnon m’a fait découvrir la langue appelée Lakota. Pendant près de 40 minutes, le spectateur peut regarder un indien parler sa langue natale sans que celui-ci ne meure à la fin… J’ai trouvé l’interview des acteurs dans la vidéo que je citais plus haut très émouvante car on peut sentir leur bonheur de faire partager leur culture. Maintenant quel avenir les scénaristes ont-ils réservé à la Ghost Nation ? Est-ce qu’Akecheta deviendra le dernier rempart contre Dolores ?

10/10

Bilan

Magnifique de beauté et de talent. Merci qui ? Merci Westworld !

1 Commentaire

  • cyp
    Le 07/07/2018 à 16h34

    D'accord avec ta note ! Une histoire simple, avec des temporalités différentes, mais où tout est limpide. C'est très intéressant de suivre la propagation du labyrinthe.
    J'ai bien aimé aussi le twist méchant/bon Akecheta. Par contre, pas compris comment la fille de William arrive là: peut-être dans un autre épisode?
    Quel contraste en tout cas avec les épisodes de TWD où on suit également le parcours d'un personnage, mais où c'est souvent très chiant.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

24 votes

Contenu relatif

Westworld
Note de la série :
8.9/10