Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The Bold Type - 2x1 : Feminist Army, 2x2 : Rose Colored Glasses

Résumé

Récap : Jane a quitté son travail. Sutton a confirmé son talent et sa place au sein du département de mode. Kat a rejoint Adina au Perou après avoir atteint son objectif professionnel.

2x1 : Feminist Army, 2x2 : Rose Colored Glasses © 2018 - Freeform

« Feminist Army »

Elles sont de retour !!! Ce premier épisode reprend deux semaines après le final. Jane et Sutton accueillent Kat à son retour du Pérou. Que dire sur « Feminist Army » ? La série reprend en posant directement des bases essentielles pour le reste de la saison. A commencer par le couple Adena/Kat : Nikohl Boosheri a été promu en regular donc les fans ont eu droit à un arc important pour ce couple dès le premier épisode. Le scénario offre au spectateur non seulement une scène de sexe assez visuelle pour Freeform mais en plus le mot cunnilingus… Le ton est donné je dirais. J’ai trouvé ce choix surprenant, ce n’est pas forcément ce type de thème que l’on attend d’un nouveau couple. En même temps, il est aussi logique et cela permet de creuser un peu plus les personnages. J’ai apprécié le fait de montrer l’insécurité des deux femmes et pas seulement Kat.

Du coté de Jane et Sutton, la première commence tout juste une nouvelle carrière après avoir quitté Scarlett. L’arc de Jane était surtout touchant par rapport à sa relation avec Jacqueline. Les deux femmes ont un lien fort et Katie Stevens joue très bien ce côté élève/professeur. Pour Sutton, l’épisode délivre un beau message avec au passage une scène d’émotion importante. Le cliché qui se crée autour de Sutton à cause de son histoire avec Alex frappe juste et sans fioriture. Le dialogue de rupture entre Richard et elle montre aussi le décalage qui existe encore entre un homme et une femme dans le monde professionnel. Le choix de Sutton est à la fois juste et injuste car il ne devrait pas y avoir de choix en premier lieu. On retrouve bien pour le coup la patte de la série qui tacle et met en avant un problème de société avec force et simplicité.

« Rose colored glasses » :

Beaucoup de choses à dire sur cet épisode qui est dans la continuité de son prédécesseur. Je trouve que pour l’instant le scénario gère assez bien l’éclatement du trio. Chacune a sa propre histoire, comme dans la saison 1, mais on sent la distance physique entre les filles. Ce qui rend leurs scènes encore plus précieuses, je pense à l’intro par exemple qui était très drôle ou la petite danse de Kat sur la chanson de Jane.

Celle-ci marque le premier gros twist de la saison en se faisant virer d’Incite. J’étais surprise de comprendre la logique et la décision de sa patronne. Même si certaines de ses demandes étaient agaçantes, dans le fond elle n’a pas tort. Il est intéressant d’observer les problèmes professionnels de Jane face à la montée en puissance de Sutton ou le talent de Kat. Est-ce que cela signifie un retour chez Scarlett ? Si oui dans quelles conditions ?

L’arc de Sutton était une nouvelle fois important. Le terme a été donné, « slutshaming », ainsi que les leçons à en tirer. Alors oui Jacqueline est la patronne idéale ! Pour autant ses mots ont un impact et portent une réflexion qui est simplement nécessaire dans notre société actuelle. Je pense aussi que le fait que ce soit Jacqueline qui prononce ces paroles et non Jane ou Kat est significatif. Parce que c’est une femme de pouvoir, parce que c’est la supérieure de Sutton, parce qu’elle est plus âgée aussi. Le « slutshaming » provient d’un personnage jeune et inexpérimenté. Il faut savoir écouter les anciens…

Pour une fois je me permets d’être un peu plus personnelle qu’objective concernant l’arc de Kat. A la fin de l’épisode, j’étais heureuse du chemin parcouru par Kat, des dialogues autour de ce sujet ou ne serait-ce que la rencontre avec ses parents. Malgré cela, cet arc me laisse aussi confuse car je suis métisse : pourquoi Kat n’envisage à aucun moment de mettre ce mot dans sa biographie ? Toutes les questions que se pose le personnage sont je crois des points d’interrogations qui traversent le cerveau de n’importe quelle personne ayant plusieurs origines. Kat a une mère blanche et un père noir. Comme moi. Pourtant il ne me viendrait jamais à l’esprit de dire que je suis noire. Il vrai que Kat est foncée de peau mais est-ce que cela justifie sa décision ? Même si on parle de représentation, n’aurait-il pas été plus judicieux qu’un personnage étant bi-racial mette en avant le fait d’être métisse ? Mais je me suis aussi rappelée qu’il s’agissait d’une série américaine. Avec son histoire et ses démons. Et je pense que je peux comprendre la volonté d’Alex mais aussi des parents de Kat. Au final, Kat choisit mais elle le fait pour une raison et un contexte spécifique. Le débat est ouvert et encore une fois merci à la série d’écrire sur des thèmes qui ne sont pas si simple d’accès.

Note de l'épisode 2x1

8/10

Note de l'épisode 2x2

9/10

Bilan

Un retour en fanfare ! De l’humour mais aussi de l’émotion ! Mention très bien à l’actrice Aisha Dee qui s’expose de belle manière dans le second épisode.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 2x1

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Notez l'épisode 2x2

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Contenu relatif