Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

The Bold Type - 2x8 : Plan B

Résumé

Récap : Sutton a un fusil puis n’en a plus. Kat commence son exploration avec la bénédiction d’Adena.

2x8 : Plan B © 2018 - Freeform

Ouf on revient sur de bonnes bases après le massacre de la semaine dernière. Plan B est à la fois drôle et touchant sans pour autant être le meilleur de cette saison. L’arc de Sutton se distingue par son humour puis celui de Jane par son émotion. Les deux actrices offrent une belle performance chacune dans leur propre catégorie. J’ai été un peu déçue par l’histoire de Kat qui aurait pu avoir un plus grand impact à mon sens sur le personnage. A peine était-elle dans une situation délicate que le happy ending se profilait déjà. Il est envisageable que cet arc continue sur le long terme avec notamment une nouvelle dualité entre Kat et Cléo. Plan B a surtout pour défaut de rappeler le manque de personnages secondaires : si Jacqueline est plus ou moins présente, je regrette le fait qu’Alex ou Angie n’existent plus. Certes la série n’a que 10 épisodes par saison mais elle a aussi été renouvelée très rapidement donc je pense que les scénaristes peuvent s’autoriser un peu de folie.

Les scénaristes reviennent sur le thème du cancer du sein de manière surprenante par la question de la maternité. Si j’ai trouvé le premier épisode sur le sujet incroyable, celui-ci a le mérite d’approfondir un peu plus cette maladie. Katie Stevens semble tellement fragile devant la caméra qu’il est difficile de ne pas vouloir lui faire un câlin. J’ai beaucoup aimé l’aspect réaliste de l’épisode dans le sens où malgré tout l’amour de ses proches, on sent la solitude de Jane. Je pense à la réaction de Ben par exemple qui est logique même si j’espère que les scénaristes ne vont pas utiliser cela simplement pour remettre Jane avec Ryan.

L’arc de Sutton était juste drôle, je l’écris encore une fois mais Meghann Fahy est une excellente actrice. La scène finale mérite une place dans les GIF d’honneur. Sa relation avec Oliver est aussi très amusante.

7/10

Bilan

Un bon épisode. Pas le meilleur mais les personnages continuent d’évoluer dans cette fin de saison.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 05/06/2019 à 13h30

    Malheureusement, je trouve que The Bold Type devient de plus en plus superficielle sur les sujets qu'elle traite. Y a qu'à voir l'arc moderne de Kat, extrêmement bâclé et sans réelle incidence pour la suite (sauf peut-être que Kat va enfin grandir, elle qui refait les mêmes erreurs).

    Concernant Sutton, la première réunion budgétaire, son futur voyage à Paris, son côté MacGyver pour faire le shooting et bien sûr les échanges de SMS avec Oliver sont des moments très amusants, sans pour autant qu'ils traduisent un quelconque danger pour Sutton, qui semble trop vite résoudre les problèmes professionnels auxquels elle est confrontée.

    Sur Jane, oui l'actrice est excellente, Jacqueline est un bon mentor pour elle (et aussi une confidente mine de rien) et la thématique cancer-maternité est réussie, mais on en revient toujours au même souci: Jane cristallise tous les problèmes du monde. C'est bien simple, dès qu'un sujet sensible est mis sur le tapis, on peut être sûr que Jane aura une anecdote tragique de vie à révéler là-dessus, c'est too-much.
    Au passage, je regrette que le scénario soit très light sur la question des enfants. À peine a t-on écouté l'avis de Kat (qui en veut pas pour des raisons écologiques; on pourrait parler de cet argument et y répondre de manière simple en disant que l'adoption est possible et n'a pas d'impact écologique supplémentaire vu que l'enfant est déjà né) que c'est fini. Pas de débat entre les 3 femmes à ce sujet, des interviews trop courtes et basiques des mères au parc, The Bold Type est passée à côté de quelque chose à mon avis.

    On ne s'ennuie pas et il y a un bon équilibre entre l'émotion et l'humour, mais les scénaristes doivent faire des efforts pour approfondir leurs sujets. 6/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler