Critique The 100 - 5x11 : The Dark Year - Series Addict



Critiques

Seriesaddict.fr  par | 5

The 100 - 5x11 : The Dark Year

Résumé

Récap : Octavia entraîne de force son armée vers la Vallée. Clarke priorise la sécurité de Madi avant tout y compris ses anciens amis. Abby a fait une overdose.

5x11 : The Dark Year © 2018 - CW

The Dark Year est l’épisode grandement attendu par les fans. Après autant de teaser, il était temps de nous offrir une explication sur l’origine de l’année noire et ses conséquences sur Octavia. Le point positif de cet épisode se trouve dans la manière dont ses réponses ont été apportées : oubliant l’idée d’un épisode flashback, le scénario offre des instants clés de cette période. De ce fait, The Dark Year n’est pas une parenthèse avant le final mais une continuité de la semaine dernière.

Les qualités de cet épisode reposent à mon sens sur la réalisation d’Alex Kalymnios qui avait déjà travaillé sur le bon The Chosen dans la saison précédente. Puis les performances des comédiens notamment Paige Turco et une nouvelle fois Marie Avgeropoulos. L’épisode insuffle une tension crispante avant le final en deux parties. Elle atteint son paroxysme avec la scène de la cantine qui pourrait avoir bien d’autres surnoms mais restons sobre. Alors… ce n’est pas une surprise. Le thème du cannibalise était attendu au tournant depuis longtemps. Pour autant, les scènes flashback restent très intéressantes et finissent de construire l’histoire de Blood Reina et Wonkru. La scène de la cantine donc est certainement l’une des plus perturbantes de la série. Entre le décor froid, la musique et le jeu de Marie, comment ne pas être touché ? J’ai beaucoup aimé le parallèle entre Octavia et Clarke dressé par Madi : toutes les deux se sont retrouvées dans des situations impossibles et il était temps que quelqu’un rappelle les actions passées de Clarke.

Ce qui me dérange dans cet épisode mais aussi cette saison de manière générale, est le travail des personnages secondaires. Entre Raven qui se résume à une histoire d’amour, Murphy qui fait du Murphy, Monty qui possède les mêmes répliques depuis 5 ans et Natahn qui ne sert à rien… Il y a tellement de potentiel gâché. Même Echo possède plus d’aplomb cette saison. Je trouve que ce problème est particulièrement frappant dans cet épisode avec le comportement de Kane. Je n’ai juste pas compris. Cet homme a fait des choses horribles, a vu les actes de Clarke dans la montagne, le choix cornélien d’Octavia… Malgré cela, il l’appelle le diable ? Mais pourquoi ? Surtout que les flashbacks indiquent qu’il savait que l’idée du cannibalisme venait d’Abby. Cela m’a fait revenir à l’après Mount Weather où tout le monde semblait juger Clarke sans la moindre gratitude. C’est ce qui est un peu énervant avec cette série, on a l’impression que les personnages n’apprennent jamais de leurs expériences passées. Peut-être aurais-je mieux compris la décision de Kane si celui-ci avait été mieux écrit.

Pour finir, The Dark Year finit de mettre en place son échiquier et je dois avouer que j’ai hâte de voir certaines retrouvailles ou confrontations pendant le final. Le fait que Clarke soit littéralement l’ennemi est aussi très intéressant. Quelle sera la place de Madi dans tout cela ? Va-t-on dire adieux à des personnages ?

7/10

Bilan

Un épisode sans surprise mais très bien réalisé. On notera de belles performances et une scène à présent mythique dans l’histoire de la série.

5 Commentaires

  • kitekat
    Le 30/07/2018 à 23h20

    Pour Kane, il sait que l'idée du canibalisme est d'Abby, mais pas celle de forcer/tuer ceux qui refusaient. Et l'épisode le montre assez bien, qu'il accepte que le peuple le fassent pour survivre mais que lui ne veut pas survivre à ce prix, et qu'il y ait forcé par Octavia parce qu'elle tue ceux qui refuse. D'ou le fait qu'il la voit elle comme le diable et non Abby.

    Autant je comprends qu'Octavia se soit déshumanisés pour la survie du peuple, autant je continue de la voir comme un despote, notamment à cause du fait qu'elle ait brulé le "champs" de Monty. Ce qu'elle a vecu explique qu'elle veuille récuperer la vallée coute que coute avant ça (plus de nourriture) car sinon tous les sacrifices faient auraient été vain mais à partir du moment ou elle a une autre solution, cette excuse ne tient plus, elle devient juste un tyran banal

  • cyp
    Le 31/07/2018 à 01h48

    Beaucoup d'attente sur l'année noire, et au final pas grand chose. Oui, le cannibalisme flottait dans l'air depuis longtemps, mais bof. Octavia passe très rapidement du 'C'est pas possible' au 'sinon tu meurs'.
    Les scénaristes auraient très bien pu raconter que certains s'y résolvaient de suite, d'autres jamais, et qu'après une longue agonie, certains finissaient par céder. Une année à menacer chacun à chaque repas, c'est très long.
    Non, au lieu de ça, Octavia est une facho basique: tu obéis ou tu meurs. Même la solution de Monty y passe, alors qu'il aurait enfin servi à quelque chose.
    Très déçu également de la désintox express d'Abby.

  • Lexaa
    Le 31/07/2018 à 19h51

    Merci pour les commentaires !

    kitekat > pour Kane je comprend ton argument après cela ne colle pas pour moi avec le vécu du personnage. Je veux dire lui aussi avait pour habitude de tuer des gens pour éviter la famine. Bien sûr le personnage a évolué mais Kane a toujours été pragmatique donc je pense que ce qui m'a manqué est un réel débat autour du cannibalisme. Comme le dit @cyp on passe trop vite sur le sujet

    Je suis d'accord pour Octavia elle reste un despote. Après elle n'est plus Octavia non plus. L'épisode sert aussi à montrer cela.

    cyp > "une facho basique" ? Comment on doit appeler Clarke qui a tué toute une population pour la vie de 10 personnes alors ? ^^ il faut pas non plus caricaturer notre chère BloodReina. Si le scénario est l'un d'être parfait il montre quand même la déchéance d'Octavia au point de perdre la notion entre le Bien et le Mal.

  • cyp
    Le 01/08/2018 à 10h52

    @Lexaa: j'ai plus l'impression qu'Octavia choisit le mal, à au moins 2 reprises: tuer de sang froid ceux qui ne veulent pas manger et détruire la solution de Monty.
    On passe trop vite d'une scène dans la salle de commandement où elle dit que non, vraiment, on ne peut pas faire ça, aux exécutions dans le réfectoire. Pour moi, c'est le scénario qui est trop faible et 'trahit' d'une certaine façon le personnage d'Octavia, alors que l'actrice est vraiment excellente dans le rôle.
    Quant à Clarke, je trouve depuis longtemps que son intérêt principal reste les changements de coiffure. Mais pour le coup, elle est plus individualiste et sans remords que dans l'optique de soumettre les autres (au moins dans cette saison). Mais là encore, c'est souvent les facilités du scénario qui fragilisent le personnage pour moi.

  • kitekat
    Le 01/08/2018 à 11h06

    @lexaa Oui par rapport aux vecu de Kane, le changement fait un peu to much. Mais je répondais plus au fait qu'il en veuille à Octavia plus qu'à Abby alors qu'elle est aussi responsable par le fait qu'il ignorait que l'idée de tuer les récalcitrants venaient d'elle et non d'Octavia

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

8 votes

Contenu relatif