Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The 100 - 5x12 : Damocles (1)

Résumé

Récap : Octavia entraîne toute sa petite troupe vers la mort. La relation entre Clarke et Madi est plus tendue que jamais. Kane et Dyoza trahissent leur allié.

5x12 : Damocles (1) © 2018 - CW

Cet avant dernier épisode est sans nulle doute le meilleur de cette saison à mes yeux : dynamique et touchant, il réunit de nombreuses qualités (et quelques défaut) avant d’ouvrir la porte pour le final.

Pour une fois je vais vraiment me concentrer sur le positif et ne pas parler de l’inutilité de Kane et autres personnages secondaires. Ou encore le fan service poussé un petit trop loin. Ou les inconsistances scénaristiques comme Abby et ses supers conseils. Non vraiment concentrons-nous sur le bien.

D’abord le rythme de l’épisode qui tel un bon film de guerre enchaîne scènes d’actions puis de réflexions puis d’émotions. On passe un peu par tous les étages soutenus souvent par de bonnes répliques. On ne s’ennuie par dans cette première partie car le scénario approche de sa fin et nous le fait ressentir dans chaque étape. Je me suis plainte du côté répétitif et réchauffé de cette saison mais je dois avouer que contrairement à d’autres épisodes, « Damocles Part 1 » apporte comme une clôture à certains arcs. Il ouvre déjà des perspectives pour les personnages dans la saison 6. Je pense bien sur à Octavia et Clarke sur lesquelles je reviendrai. La mise en scène de Dean White combinée avec la musique de Tree Adams fonctionne à merveille. La séquence épique du presque sacrifice d’Octavia au duel Kane/Vinson, l’ambiance est toujours soignée. Au point que cela créer un manque de surprise mais qui est dans cet épisode rattrapé par de bons dialogues.

Le trio Clarke, Madi et Echo :

C’est une rencontre pour ma part attendue et qui commence avec de grands éclats. Le personnage d’Echo a suffisamment été mis en avant pour comprendre ses intérêts, ses inquiétudes etc… Par conséquent le clash avec Clarke est non seulement logique mais aussi nécessaire. Ce que j’ai apprécié dans ce duel est le parallèle établi même de loin avec Octavia. Les deux femmes commencent l’épisode perdues dans leurs désirs personnels sans réellement prendre conscience du mal qu’elles font. A la fin elles sont « sauvées » par la volonté d’un personnage externe. On démarre l’arc de rédemption.

Je parlais de fan service un peu plus haut mais il faut reconnaître l’intelligence de Justine Juel Gillmer de sortir la carte Lexa au bon moment. Car quitte à reprendre l’arc des commandeurs autant l’approfondir et lui donner plus de consistance. Cela passe par l’émotion dans cet épisode avec un rappel d’un personnage déchu mais aussi le symbole que représente Madi. L’avantage est que Lola Flanery embrase complètement cette nouvelle dynamique. Le contraste entre la scène où Lexa est citée puis la séparation avec Clarke est saisissante. On passe d’un commandeur à une petite fille.

Note : 8.5/10

9/10

Bilan

Un très bon épisode qui prépare certainement un beau final.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

10 votes

Contenu relatif