Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Orange Is the New Black - 6x5 : Mischief Mischief

Résumé

Récap : Nicky sauve sa peau. Alex est de retour. Taystee demande de l’aide à Caputo.

6x5 : Mischief Mischief © 2018 - Netflix

Un très bon épisode qui m’oblige à revenir sur certains de mes propos dans ma précédente critique. Mischief mischief est loin d’être un épisode banal contrairement à ce que son titre pourrait penser. La comédie est présente bien sûr mais le scénario souligne aussi les prémisses de futures tragédies. Il y a tellement de bons moments dans cet épisode : les retrouvailles Nicky/Lorna, la décision de Tiffany, la performance de Jessica Pimentel et Emily Tarver… Je reviendrai sur quelques arcs mais ce cinquième épisode est le meilleur pour moi de ce début de saison.

Hello darkness my old friend…” , je ne pouvais m’empêcher de penser à cette chanson en voyant la chute libre de certains personnages. Cet épisode nous présente un trio phare dans ce thème : Ruiz, McCullough et Caputo. Celui-ci est l’essence du personnage pathétique, celui qui essaye mais échoue sans cesse. Ensuite Ruiz et la belle performance de Jessica Pimentel, comment ne pas éprouver un minimum de sympathie pour l’ancienne leader ? Pourtant elle est loin de faire partie des favoris chez les spectateurs. Mais l’épisode réussit très bien à montrer sa solitude extrême. De plus comment détester quelqu’un qui a déjà tout perdu ?

La super mais déprimante surprise de cet épisode se trouve du côté d’Artesian. Je critiquais le manque de profondeur des gardes dans l’épisode précédent mais j’aurais dû retenir mon stylo pour ainsi dire. C’est la seule qui exprime un véritable stress post traumatique par rapport à l’émeute. Non pas que ce thème soit une obligation mais il était impossible de ne pas aborder ce sujet après la saison dernière. L’épisode frappe fort car il n’hésite pas à montrer une palette diversifiée des conséquences de l’émeute : dépression, angoisse, automutilation… Je regrette légèrement que cela soit abordé au travers du personnage féminin (pour l’instant). J’aurai aimé que Luschek par exemple qui a toujours été utilisé dans la comédie, évolue dans une autre direction. Pour autant, Emily Traver fait du bon travail et le sujet est mis en avant.

Pour finir, je suis heureuse du choix des scénaristes concernant Pennsatucky. Le personnage a une histoire intéressante et j’ai aimé le fait que le spectateur puisse interpréter la fin de l’épisode de différentes manières. Pourquoi ne se bat-elle pas plus pour sa liberté ? S’est-elle réellement remise du viol ? A-t-elle fait ce choix par rapport à sa relation ou est-ce personnel ? Bref, détachée de Coates je trouve que le personnage retrouve toute sa splendeur.

9/10

Bilan

Un très bon épisode ! Il y a de belles séquences autant pour rire que pour s’émouvoir. La saison continue sa bonne lancée et retrouve un certain équilibre comparé à l’année dernière.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 16/09/2018 à 14h56

    D'accord avec toi, sauf sur Pennsatucky et Caputo, qui sont pour moi les gros bémols de l'épisode avec les gardiens caricaturaux (sauf Artesian). Sinon, maintenant que tout le monde a trouvé sa place après les événements de la fin de saison 5, la série est nettement meilleure, pouvant traiter les nouveaux personnages (la coloc de Piper entre autres) avec ce mélange habituel de drama et d'humour. Bel effort aussi sur Ruiz et la fin avec les rats est extra.
    Enfin, j'attends un peu mieux de l'enquête générale, mise ici de côté, il serait temps de prononcer définitivement les sentences. 8.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Contenu relatif

Orange Is the New Black
Note de la série :
9.2/10