Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Orange Is the New Black - 6x6 : State of the Uterus

Résumé

Récap : des rats partout !!!!!!!!

6x6 : State of the Uterus © 2018 - Netflix

A ma grande surprise l’épisode ne reprend pas avec Ruiz. Mieux elle n’apparaît pas du tout. Un petit suspense pour la suite de la saison ? Il faut dire que State of the uterus est assez mitigé dans son scénario. Entre les flashbacks de Daddy qui arrivent très tôt dans la saison, l’humour trash et l’utilisation de Black Lives Matter… Cet épisode compte plusieurs petits défauts qui s’accumulent rapidement.

Le personnage de Daddy est intéressant car il est plus ambigu que celui de Badison par exemple. Pour autant les flashbacks n’apparaissent pas au bon moment : il y a tellement de choses qui se passent que les scénaristes auraient pu éviter ce focus sur un personnage secondaire. Si cela permet un aperçu de la mentalité de Daddy, je ne suis pas certaine que ces séquences fussent nécessaires. Pour le coup, un dialogue sous la douche avec Diaz aurait pu être tout aussi efficace.

L’humour trash n’est pas un défaut en soi mais j’ai trouvé le thème tellement répétitif que ce n’était plus drôle après les deux premières blagues. Quant au mouvement Black Lives Matter j’ai peur des choix des scénaristes qui n’ont pas su pendant la saison 4 délivrer un message important. C’est un phénomène de société complexe et par conséquent ambitieux : cela peut une nouvelle fois se retourner contre la série.

Pour le positif le duo Linda/Nathalie était assez drôle, tout comme la paire Sophia/Gloria. Je pense que celles-ci vont rester dans l’ombre pour laisser place à d’autres personnages comme Badison ou Carol. J’espère me tromper car Sophia par exemple a beaucoup de potentiel et elle reste un point de vue différent sur la prison. Pour finir, nous avons enfin un garde avec une once d’humanité. Si le discours tenu est rafraîchissant, il se transforme aussi très vite en anecdote. Le fait que ce soit un personnage de couleur qui tient cette position rajoute à la caricature du blanc sans foi ni loi que nous dépeint cette saison.

7/10

Bilan

Un épisode moyen qui est sauvé par quelques duos intéressants. Le rythme ralentit aussi. Une petite pause en milieu de saison ?

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 20/09/2018 à 10h57

    Personnellement, j'ai bien aimé les flashbacks sur Daddy et je pense qu'ils sont pertinents dans la mesure où sa position est fragilisée dans la prison. Quant à l'humour trash, si il est omniprésent et un poil redondant (gynéco, la merde, les rats), la puissance des vannes est bien là grâce à l'écriture et l'énergie des interprètes.
    Pour le reste, je suis d'accord avec toi, notamment sur l'évocation du Black Lives Matter, un mouvement à prendre avec des pincettes car il n'est pas toujours utilisé de manière constructive par tous ceux qui revendiquent d'y appartenir, un peu comme le féminisme, vu par certains comme un machisme au féminin et non la notion d'égalité des sexes.
    Enfin, tu n'en parles pas dans ta critique mais j'ai apprécié Aleida et son bagout pour tenter de récupérer ses enfants, le duo Piper-Alex fonctionne bien et Red est assez émouvante lorsqu'elle comprend qu'elle a délaissé sa vraie famille au profit d'une fausse en prison. 7.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Contenu relatif

Orange Is the New Black
Note de la série :
9.2/10