Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Orange Is the New Black - 6x8 : Gordons

Résumé

Récap : la tension atteint son paroxysme quand Badison se fait poignarder par le bloc ennemi. Suzanne retrouve ses maies mais se sent perdue face à la pression qui lui impose son secret.

6x8 : Gordons © 2018 - Netflix

Ce huitième épisode est plus percutant et intéressant que les deux derniers. Gordons avance sur différents arcs avec un vent de fraîcheur grâce notamment à de nouveaux duos. On peut compter sur quelques défauts aussi tels que l’histoire d’Aleida : le personnage en lui-même est toujours aussi drôle et agréable mais l’arc sert clairement un comic relief au lieu d’apporter un point de vue unique. Les sujets apportés par Aleida sont intéressants mais ils étaient déjà présents l’année dernière. Il faudrait presque un autre personnage de l’extérieur afin de montrer un regard sur l’après prison. Par contre, j’ai apprécié le lien entre Aleida et Hopper : comment réagirait la maman si elle entendait parler du jeu que les gardes organisent ?

Une autre qualité de cet épisode est l’arc de Taystee. Vera Santamaria a été intelligente dans son écriture en concentrant les flashbacks sur une anecdote qui montre et explique beaucoup de chose. Au lieu de mettre en avant du drama entre Taystee et Tamika, le scénario choisit de mettre en avant une amitié avec ses imperfections et surtout deux caractères opposés. J’ai trouvé les scènes drôles évidemment mais aussi surprenantes. La réalisation de Sian Heder est très efficace : la dernière image est sans doute un peu facile, un peu trop littérale mais cela fonctionne avec le décalage sur le présent. Je trouve que la relation entre les deux femmes est vraiment rafraîchissante pour la série car au-delà des différents points de vue, le personnage de Tamika est travaillé. Comment ne pas comprendre sa déception en écoutant l’interview de Taystee ? Celle-ci parle vrai mais c’est une humiliation pour son amie. Très belle performance au passage de Danielle Brooks, toute en émotion pendant cette scène soutenue par des répliques marquantes.

Pour les petits défauts je regrette que certains personnages semblent peu à peu disparaissent. Je pense à Gloria pour le coup qui amuse mais ne possède aucun arc. Ruiz aussi alors qu’on ignore toujours qui a tenté de l’assassiner. Je peux aussi citer celles qui ne sont toujours pas réapparues comme Maritza. D’autres vont revenir sur le devant de la scène telles que Suzanne ou Frieda pour autant on sent que des visages manquent.

8/10

Bilan

Un super épisode bourré de bonnes séquences et très dynamique.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 27/09/2018 à 11h11

    D'accord avec toi sur Aleida, sinon j'ai adoré l'arc de Taystee et de sa copine, avec de bons flashbacks, une interview émouvante et un plan final à la symbolique forte.
    J'ajouterais à ta critique l'arc intéressant de Red Vs Frieda, le duo Chapman-Luschek (qui n'est pas aussi bête et inhumain qu'on pourrait le croire, comme le prouve sa relation avec Gloria) qui me plaît (le chantage, l'idée des blocs qui s'affrontent au foot, Piper qui se met dans des combines (ce qu'elle reproche à Alex)), Diaz (malgré les redondances) et la trame tordante de la capote pour faire le bébé. Dans le même registre, la sauce piquante cachée dans le vagin c'est assez hilarant.

    Concernant l'absence de certains personnages, c'est l'inconvénient de toutes les séries qui ont une quantité astronomique de protagonistes, il est difficile de tous les traiter. Personnellement, Maritza ne me manque pas, au contraire de Boo et Ruiz.

    Bilan, l'épisode a mis en place de nombreuses intrigues prometteuses pour la fin de saison. 8.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Contenu relatif

Orange Is the New Black
Note de la série :
9.2/10