Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Fear The Walking Dead - 4x12 : Weak

Résumé

June et Althéa font face à l’épuisement de leurs ressources tandis que Morgan sillonne le secteur à la recherche de ses amis.

4x12 : Weak © AMC - 2018

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

Sans surprise, Fear the Walking Dead évoque cette semaine le sort d’Althéa et de June à l’occasion de l’ouragan. Si vous vous attendiez à revoir les éléments se déchaîner, ce ne sera pas le cas cette semaine. Weak se contentera de montrer quelques débris sur les routes, de quoi alimenter la déception après ce qui avait été teasé comme l’Évènement de cette seconde partie de saison.

Fortement éprouvé par la tempête, le duo June/Althéa fait face à l’épuisement de leurs ressources alors que les environs n’offrent ni abri ni provisions. C’est l’occasion pour Fear de mettre en parallèle les objectifs foncièrement différents des deux femmes : la recherche d’une vie plus stable pour June - par le biais de John jusqu’ici porté disparu - et l’attachement excessif aux témoignages des survivants pour l’autre. Weak en profite pour rendre Althéa plus abordable, à travers ses faiblesses notamment : malade et privée de sa caméra ainsi que de son blindé, la journaliste apparaît sous un jour moins confiant et mystérieux qu’à l’accoutumée.

L’épreuve est également de mise chez June, grâce à un personnage tiers interprété par Charles Harrelson (Graceland). Il ne s’agit pas là d’un nouvel ajout au casting – déjà bien renouvelé – mais bel et bien d’un redshirt qui fera office de simple faire-valoir pour l’intrigue. Les quelques minutes de mise en joug entre lui et June permettront d’illustrer le combat intérieur de cette dernière qui cherche à tout prix à devenir altruiste et arrêter de fuir. L’intrigue principale finit par se perdre en bla bla et nous perd en chemin par la même occasion.

Et ce n’est pas l’intrigue secondaire qui relèvera le niveau. Pour boucher les trous, Weak ne trouve rien de mieux que des séquences redondantes de Morgan cherchant à tout prix à contacter ses amis dispersés par la tempête. Quant aux nouveaux venus - Wendell, Sarah et Jim – ils sont relégués au rang de simples figurants. Tout ce beau monde finit par enfin se réunir sans pour autant qu’on ait l’impression d’un réel aboutissement.

Comme pour The Code la semaine dernière, l’ultime séquence de l’épisode vient titiller notre curiosité avec ce personnage étrange et repoussant incarné par Tonya Pinkins (Gotham). Avec peu, Fear parvient à susciter l’intérêt autour d’un ce probable nemesis solitaire aux allures inédites. Un peu plus tôt, Morgan aura fait sa rencontre alors qu’elle empoissonnait les provisions des cartons déposés par celui-ci. Un sabotage potentiellement à l’origine des maux d’Althéa. Weak se ferme alors avec cette inconnue aux commandes du fameux blindé du SWAT, bien décidée à mener la vie dur à notre bande de survivants.

Au final, ce douzième épisode ne parvient pas à relancer l’intrigue de cette nouvelle saison. Le scénario de Kalinda Vazquez – collaboratrice des showrunners sur Once Upon a Time (2011)manque cruellement d’enjeu et semble bien porter son nom (Weak = faible). De quoi compliquer la tâche pour Colman Domingo qui quitte son costume de Victor Strand et passe derrière la caméra. Pour une première, il signe une copie classique - pour ne pas dire scolaire – avec une ou deux idées de mise en scène qui sortent du lot.

Déjà la moitié de cette seconde partie de saison et il ne s’est rien passé ou presque. Préparer un final c’est bien, encore faut il avoir quelque chose à se mettre sous la dent en route. Fear the Walking Dead semble traverser une période de vaches maigres qui vient plomber tout ce que ce renouveau avait de positif avec des épisodes plutôt oubliables. Y a t-il encore des scénaristes dans la salle d’écriture ?

4/10

Bilan

Un scénario bien trop léger qui se perd en bla bla alors qu’il ne sait pas vraiment ce qu’il raconte. Un comble.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 18/09/2018 à 11h15

    T'as tout dit, il ne passe quasiment rien depuis le retour de la série, c'est assez navrant. Que Fear The Walking Dead adopte la narration de sa série mère (1 épisode par groupe) pourquoi pas mais qu'elle ait peu à raconter sur chacun est triste (Morgan tourne encore en rond, le duo June-Althéa montre ses limites).
    Quant à la Némésis, il serait pas mal de la développer plus rapidement.
    Sinon, ça n'a étonné personne que Althéa ait laissé les clés du fourgon sur le contact alors qu'elle partait en voiture??
    Enfin, le seul vrai point positif de l'épisode, c'est le zombie accroché au camion façon Mad Max. 3/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

11 votes

Contenu relatif

Fear The Walking Dead
Note de la série :
7.6/10