Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

House - 6x4 : Instant Karma

Résumé

Un riche homme d'affaires amène son fils adolescent, qui souffre de douleurs inexplicables à l'estomac, à Princeton Plainsboro, et insiste pour que le Dr. House s'en occupe. Le père du patient estime que la peine karmique de sa réussite financière, fait qu'il soit victime d'une tragédie personnelle, et que la réponse au mystère médical de son fils se trouve dans un revers de destin plutôt que par un traitement médical. En attendant, Foreman et Chase se préparent à présenter des informations sur le cas Dibala.

6x4 : Instant Karma © 2009 - Fox Broadcasting Co

Il fallait bien que ça arrive un jour : House retourne dans sa formule habituelle, avec l’équipe de ses débuts. Reste que cette énième fournée se concentre autant sur le cas médical du jour que sur son intrigue de fond, à savoir les répercutions des actes de Chase contre le dictateur de la semaine dernière. De même, House n’a pas encore repris pleinement possession de ses pouvoirs. Mais le personnage reste le chef, qu’il le veuille ou non, à l’instar de cette dernière réplique de Chase à la fin de l’épisode. C’est donc toujours lui qui tire les ficelles, résout le mystère final grâce à une phrase de Wilson, et encore lui qui balance des vannes et réflexions sarcastiques à la pelle. Avec la variante subtile que maintenant House est gentil. Il ne cherche plus à ruiner son entourage, mais plutôt le comprendre, l’accepter, voire même l’aider. Grande première pour le fan donc, et une nouvelle orientation du show qui surprend, mais se révèle aussi exigent en terme de qualité narrative et d’interprétation. House change, mais la série reste une référence en terme de drama. C’est bien là le principal.

Le cas de cet épisode est quelconque, mais émeut forcément plus car il s’attaque à un enfant. Reste que la mise en place d’un parallèle entre la réussite du père en affaire et la maladie de son fils n’est pas la chose la plus heureuse, et le happy-end final sur fond de karma est carrément décevant, la série nous ayant déjà bluffé auparavant par son discours audacieux et brillant à propos des religions et autres croyances.
Le célèbre docteur ne s’y intéressera d’ailleurs pas tellement, si ce n’est pour tirer tout le monde de la mouise en sauveur final, là où d’autres épisodes avaient sondé la réflexion en profondeur. Ici, le karma est l’affaire de quelques répliques, et n’a pas d’intérêt à proprement parler dans cette dernière saillie médicale. C’est dommage, à croire que le concept du Karma ne s’applique que pour les comédies (voir pour ça la réussie - puis juste sympathique, puis honteusement annulée sans véritable fin – série qu’était My Name is Earl).

On n’est donc pas aussi surpris que depuis le début de la saison, mais le show garde son contrôle qualité. Ce qui fait d’un épisode juste moyen, un épisode déjà bien loin de la concurrence.

0/10

Bilan

On n’est donc pas aussi surpris que depuis le début de la saison, mais le show garde son contrôle qualité. Ce qui fait d’un épisode juste moyen, un épisode déjà bien loin de la concurrence.

1 Commentaire

  • gio
    Le 20/10/2009 à 22h29

    D'accord avec la critique. Mais je suis comme même très contente de revoir la old team!!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

11 votes

Contenu relatif