Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Heroes - 4x5 : Hysterical Blindness

Résumé

Samuel se prépare à agrandir sa famille, tandis que Lydia tente de le mettre en garde. Claire découvre que sa colocataire Gretchen a peut être un dessein caché. Pendant ce temps, Peter trouve un moyen inattendu d'entrer en contact avec Emma, qui préfère rester éloignée. Ailleurs, une autre facette de Sylar émerge alors qu'il tente désespérément de se rappeler la personne qu'il était.

4x5 : Hysterical Blindness © 2009 - NBC Universal Inc

Encore un épisode de prestidigitateur pour Heroes, la série où les intrigues apparaissent et disparaissent au gré du vent.

D’abord Claire. Il y a vraiment un malaise (à mes yeux en tout cas) à suivre les aventures de Claire à la fac. Tous les poncifs du teenage movie nous sont infligés, et on en vient même à regretter la fausse révélation concernant Gretchen, (l’autre déception de l’arc) même si finalement cela pourrait dynamiter un peu cette intrigue et pourquoi pas relancer un semblant d’intérêt pour ses personnages.

Peter Petrelli. Lui aussi a un grand déficit de sympathie à mes yeux. Si en plus on lui colle une histoire d’amour dans les pattes. Alors c’est mignon, plein de bons sentiments, de jolies couleurs, mais ça reste assez vain. La scène où Peter tente de courir au rythme de la musique est très drôle. Mais que va-t-il bien pouvoir faire de ça. Le revers de la médaille pour un personnage surexploité qui mériterait des vacances. Même Samuel ne s’y est pas trompé.

Samuel justement, et son cirque ambulant. L’homme a un plan. Il est mystérieux. Il est déterminé. Malgré tout, que les auteurs n’oublient pas de le faire évoluer en cours de saison. Ça reste quand une des très bonnes satisfactions du show cette saison, notamment de par l’implication du cirque dans toutes les intrigues de la saison. Sans ce fil directeur, certains arcs paraîtraient bien fades. Robert Knepper incarne à merveille son personnage, et l’idée d’une fête foraine…magique, est intéressante pour la suite. Comme la révélation du nouveau membre de leur « famille ».

Et le gros morceau pour la fin. Nathan Petrelli n’est plus. Vive Sylar. Un Sylar diminué car amnésique. On dira facile d’un point de vue scénaristique. Heureusement, il n’a pas oublié ses pouvoirs. Tout l’intérêt de ce personnage réside là dedans. Il marche à l’instinct. C’est son instinct qui lui insuffle ses pouvoirs alors qu’il n’en n’a même pas conscience. Les scènes d’interrogatoire sont intéressantes à ce niveau. Après, comment le Sylar va coexister dans l’univers Heroes avec son double mental, là est la question. Une réunion semble probable. En tout cas, la rencontre entre Sylar et Samuel va sûrement s’avérer déterminante pour la suite.

Pour finir juste une pensée pour les absents, Hiro/Matt/head Sylar. D’ailleurs il convient de noter que Sylar est devenu tellement essentiel au show qu’il se paie le luxe de deux storylines distinctes mais cohérentes dans leurs approches : l’un n’a pas de corps, l’autre n’a pas de mémoire.

Épisode intéressant. Des storylines un peu creuses, par moment rattrapées par des arcs vraiment fouillés aux ramifications multiples qui promettent beaucoup. À suivre…

0/10

Bilan

Épisode intéressant. Des storylines un peu creuses, par moment rattrapées par des arcs vraiment fouillés aux ramifications multiples qui promettent beaucoup. À suivre…

1 Commentaire

  • lafayette
    Le 24/10/2009 à 11h27

    merci pour cette critique.sans avoir vu l'épisode elle confirme ce que l'épisode 3 m'avait laissé comme impression:du sommeil.de défenseur que j'étais sur les 2 1ers épisodes,je deviens pessimiste.pour ma part je jette momentanément l'éponge avec heroes.il n'y a plus de rythme,ni cohérence.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

5 votes

Contenu relatif