Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Star Trek: Discovery - 2x4 : An Obol for Charon

Résumé

Récap : Spoke est passé par ici, il repassera par là !

2x4 : An Obol for Charon © 2019 - CBS

An obol for Charon est un bon épisode, un peu larmoyant malheureusement même si on peut compter de très belles scènes. J’attaque tout de suite sur les défauts pour se concentrer sur le bon :

- L’arrivée puis le départ de Number One. Simplement parce que j’aurais aimé plus. D’une part parce que ce personnage est complètement extérieur au Discovery donc il pourrait apporter un peu de nouveauté. D’autre part, elle aurait pu permettre une porte d’entrée sur le personnage de Pike. Celui-ci reste encore bien superficiel…

- Bizarrement j’ai trouvé que le blabla scientifique de cet épisode était de trop. Toute la séquence par exemple, dans l’ingénierie après la première « attaque » de la sphère : je n’ai rien compris. Tout va trop vite et on sent facilement que la séquence sert de bouche trou pour combler un vide dans l’épisode.

Les qualités reposent à mon sens sur l’équilibre entre les différents arcs. On ne s’ennuie pas et la transition entre chaque pièce, chaque personnage s’effectue avec facilité. Mais aussi les séquences émotions qui accompagnent les arcs de Saru et Tilly. Je citerai la scène chirurgicale avec Stamets : Anthony Rapp produit un jeu plus nuancé que lors de la première saison. J’aime aussi la direction que prend l’écriture autour de ce personnage, qui soudainement devient un antagoniste. Une petit chanson de Rent par-dessus et je suis aux anges !

Ensuite l’arc de Saru est juste beau. Dans son interprétation, ses dialogues, ses messages et même l’ouverture finale. Je crois que j’ai déjà demandé une statue officielle de Doug Jones… Toute sa performance dans cet épisode est incroyable. La scène d’adieu forcément touche beaucoup, Sonequa Martin-Green donne tout ce qu’elle a et je trouve que par extension le personnage de Michael continue son évolution. Ensuite au delà de l’émotion, j’ai adoré l’exploration de l’espèce kelpienne et les significations d’une telle nature. « Je suis né pour mourir » est un peu l’idée phare du personnage de Saru. Qui est-il sans cette réalité ?

Pour finir, Tig Notaro (Transparent) est une super actrice qui doit avoir autant de scènes que possible à l’écran ! Je suppose qu’il fallait trouver un substitut à Tilly : clairement Jett Reno est présent pour l’humour, rien de plus. En parlant de scène comique, la séquence langues étrangères était géniale. On peut noter par ailleurs l’accent américain à chaque phrase française prononcée…

8/10

Bilan

Un épisode plein d’émotion, soutenu par de bons acteurs ! Maintenant il faut que l’intrigue autour de Spock avance, on ne va pas jouer à cache-cache toute la saison n’est-ce pas ?

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 20/02/2019 à 11h36

    Complètement d'accord avec ta critique sur l'épisode et par rapport au déroulé de la saison (il serait temps d'avancer sur Spock). Les gros défauts sont pour moi quelques passages un peu trop excités, la prévisibilité du choix final de Michael et un ton parfois trop larmoyant.

    Pour le reste, Star Trek offre des intrigues fortes, des gros twists (sur Tilly et Saru) et place quelques bonnes séquences humoristiques (les langues étrangères, j'ai adoré!!!).

    Pour voir que l'histoire de l'épisode a été créée à plusieurs mains et le scénario également, j'ai trouvé l'ensemble assez cohérent, ce qui n'était pas le cas dans la saison 1 notamment. 7.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler