Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

The Good Place - Bilan saison 3

Bilan saison 3 © 2019 - ABC

Après une deuxième saison réussie, The Good Place n’avait pas le droit à l’erreur. Il fallait se renouveler et d’une manière ou d’une autre faire évoluer la série à un autre niveau. Alors pari tenu ? La réponse est assez mitigée malheureusement. Est-ce que la saison 3 est correcte ? Oui, certains épisodes sont même assez géniaux. Mais l’ensemble manque de souffle et de rythme. Un petit défaut déjà présent dans la saison 2 mais que je trouve plus prononcé cette année. Cette saison est structurée ce qui empêche l’élément de folie que le spectateur a connu dans la première saison. Il y a trois thèmes si on veut dans cette saison : nouvelles vies sur Terre (1-3), révélations et réconciliations (4-8) et la découverte du paradis (9-12). J’ai trouvé cette structure gênante car elle se ressent devant l’écran. Dans ses thèmes, ses mauvaises transitions et par conséquent son rythme.

Le scénario :
Malgré cela, les scénaristes continuent d’approfondir le thème de l’au-delà en particulier à la fin de la saison. J’ai adoré les twists autour du paradis et les conséquences de notre société (trop complexe) sur notre vie après la mort. Il y a matière à réflexion ce qui est toujours agréable dans une comédie.

Celle-ci est toujours aussi présente évidemment, je citerai les épisodes Jeremy Bearimy dans lequel William Jackson Harper excelle. Mais aussi Janet’(s) pour la performance de D'Arcy Carden et enfin Chidi sees the time-knife pour ses excellentes répliques. Mais l’ensemble de cette saison est drôle. Mon reproche se trouve au niveau des personnages :

— le couple Chidi/Eleanor est génial. Mais l’attention qui leur est portée pendant le final empêche une bonne fin. Malgré le talent des acteurs et la grande scène d’émotion, j’ai trouvé que le scénario faisait plus du fan service qu’un véritable final de saison. De manière générale, j’ai eu l’impression que seuls ces deux personnages avaient une évolution intéressante.
— Tahani possède un épisode qui permet d’approfondir un peu le personnage et d’aborder son passé. Puis elle prend cette position de confidente où elle existe pour mettre en avant d’autres protagonistes. Quel est l’intérêt ?
— Jason… Oh boy. Je serai mauvaise langue en blâmant l’acteur qui disons-le n’est pas aidé par l’équipe scénaristique. Mais entre les blagues idiotes répétitives et le surjeu, le personnage est la mauvaise surprise de cette saison. The ballad of Donkey Doug était pour moi un supplice. Je trouve que l’humour forcé autour de ce personnage (excepté quelques répliques) a tendance à le desservir car il n’évolue pas.
— Janet/Michael, un duo qui fonctionne heureusement car entre elle qui est coincée en boucle sur Jason et lui qui court après des questions sans réponses, la saison aurait pu être longue. Mais la dynamique et l’alchimie entre les deux comédiens sont incroyables. On suit avec plaisir leur aventure et je trouve qu’une réelle empathie s’est créée depuis la saison 2. Du coup, on oublie les petits déchets scénaristiques comme le fait qu’il est logique que Doug Forcett ne puisse pas accéder au paradis puisqu’il connaît le système des points…

Pour finir, si les guest sont souvent drôles je regrette le manque de fraîcheur au niveau du casting. Kirby Howell-Baptiste apportait une jolie nouveauté dans les personnages avec des scènes souvent drôles voir importantes. Disparue pour réapparaître dans le final, j’espère que son personnage aura une véritable place dans la prochaine saison.

7/10

Bilan

Une saison moins impressionnante que la dernière. Malgré les efforts louables des scénaristes, la série s’essouffle un peu. Des situations redondantes, des personnages un peu coincés… Mais l’ensemble se regarde toujours avec plaisir donc j’espère que la saison 4 saura faire repartir la machine.

2 Commentaires

  • lenatf
    Le 18/02/2019 à 20h16

    c'est une critique très pertinente et bien construite. Pour ma part, j'ai l'impression qu'on repart du début (avec un contexte different, soit) mais j'ai peur que que ca devienne un peu trop répétitif dans l'ensemble..

  • Toff63
    Le 19/02/2019 à 11h06

    Excellente critique pour une saison qui a parfois du mal à se renouveler (même si l'histoire du comptage des points et la découverte de différents lieux apportent un souffle nouveau) mais dont les délires (autant visuels qu'humoristiques) me font toujours rire.

    Si je partage ton aversion pour Jason, le fait que Tahani n'évolue pas (elle est surtout là pour faire de bonnes blagues sur les people) et que Janet est encore meilleure, j'ai aussi trouvé que Michael avait beaucoup plus de place cette saison que les précédentes. C'est bien simple, il fait désormais partie du groupe et c'est tant mieux, car Ted Danson est excellent.
    Quant au duo Chidi/Eleanor, il apporte une touche d'émotion jusque-là assez rare dans The Good Place.

    Concernant la saison 4, je reste prudent. Autant l'idée de voir Eleanor en architecte me plaît, autant je ne voudrais pas que ça fasse disparaître Michael et la relation Chidi-Eleanor risque de revenir à la case départ. 7.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler