Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Star Trek: Discovery - 2x11 : Perpetual Infinity

Résumé

Récap : Michael retrouve sa mère qui est l’ange rouge. L’IA s’installe au sein du vaisseau de la section 31.

2x11 : Perpetual Infinity © 2019 - CBS

Ce onzième épisode est plaisant à regarder dans son ensemble mais le scénario m’a semblé un peu forcé sur plusieurs sujets. L’arc de l’ange rouge se referme, du moins pour l’instant, de manière prévisible. Heureusement le talent de Glenn Keenan permet de soutenir des scènes souvent longues avec une belle cinématographie. La réalisation de Maja Vrvilo installe aussi un bon rythme avec des plans simples mais efficaces.

Je suis déçue de l’explication autour du lien entre l’ange rouge et Spock : c’est une question qui était omniprésente au début de la saison. Je trouve que le scénario se débarrasse trop vite de l’histoire de Spock. Si la présence du comédien est toujours aussi intéressante, son personnage semble se fondre de plus en plus dans le décor. Je pense que le scénario a manqué une occasion de confronter Spock à la femme qui a bouleversé son existence. Cela aurait pu faire évoluer le personnage ou simplement créer une belle scène émotionnelle.

Je ne vais pas m’attarder sur l’aspect scientifique de cet épisode car je n’ai pas tout compris… autant j’avais saisi l’idée principale dans le dernier épisode mais ici je trouve que le scénario manque de cohérence. Par exemple, Leland qui tire sur le champ de protection pour détruire la combinaison… mais le champ n’est pas détruit. Après ces explications sont souvent détournées pour satisfaire telle ou telle fin souhaitée par le scénario. En l’occurrence, le sacrifice de la mère de Michael. Un personnage qui est pourtant très sympa, joué en plus par la formidable actrice Sonja Sohn. J’ai beaucoup aimé la construction psychologique de Gabrielle, cette abnégation face à la courbe du temps, son caractère… J’espère que ce personnage reviendra dans la série car il y a un joli potentiel.

Par ailleurs, les scènes de confrontation avec Gabrielle étaient à la fois touchantes mais cliché. En particulier, celle avec Georgiou dont le dialogue ne dépasse pas le niveau collège. Par contre, les séquences avec Michael étaient plus intéressantes même si elles reposaient surtout sur le talent des actrices.

Concernant l’arc de Contrôle, je suis encore un peu perplexe car il y a beaucoup de questions sans réponse et une entité très superficielle pour l’instant. Je trouve que la mise en place de ce vilain est arrivée trop tardivement pour créer une réelle sensation de danger ou d’enjeux. J’ai l’impression que l’annonce du personnage de Contrôle a évincé tout le mystère du début de saison sans pour autant apporter une réelle satisfaction.

Note : 6.5/10

7/10

Bilan

Un épisode qui ne va pas au bout de son ambition. Heureusement les belles images et quelques scènes d’émotions permettent de sauver un ensemble trop superficiel.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 16/04/2019 à 12h53

    Tu as tout bien résumé. De manière générale, je trouve que la série a tellement lancé d'arc et de nouveaux personnages qu'elle ne sait pas toujours tout gérer à la perfection. 6/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler