Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Star Trek: Discovery - 2x12 : Through the Valley of Shadows

Résumé

Récap : Michael perd sa mère une nouvelle fois. Et avec l’ange rouge. Contrôle réussit à s’échapper.

2x12 : Through the Valley of Shadows © 2019 - CBS

Through the valley of shadow annonce un final en deux parties qui avait besoin d’être à la fois structuré pour préparer les bases de cette fin de saison mais aussi de qualité. Une nouvelle fois, le scénario se sépare en deux grands arcs avec d’un côté Michael et l’autre Pike. Le premier apporte de l’action mais aussi un manque d’efficacité. Le second est plus intéressant et met en lumière un personnage qui gagne en profondeur.

L’épisode est agréable dans son ensemble : le spectateur peut compter sur la bonne réalisation de Douglas Aarniokoski, très dynamique et qui joue beaucoup avec la scénographie (décor, lumière…). Visuellement, j’ai adoré le temple klingon et le personnage de Tenavik que j’ai trouvé très charismatique. Malheureusement et encore une fois, cet aspect de la culture klingonne reste superficiel au possible : il n’y a toujours pas d’explication sur les cristaux temporels, l’épreuve de Pike était au final assez simple par rapport à son enjeu et je doute que Tenavik reviendra dans la série.

Je trouve qu’il y a un petit soucis dans l’écriture de cet épisode, tout semble forcé pour amener seulement deux éléments : le destin de Pike et le cliffhanger final. Sur le premier, je regrette que son arc ne soit pas plus travaillé que cela. L’histoire autour des cristaux aurait pu permettre de découvrir plus de choses sur le personnage par exemple. L’arc semble trop long par rapport à ce qu’il apporte. Par contre, j’ai été bluffée par la performance d’Anson Mount. Concernant Michael, je n’ai pas compris l’intérêt de son histoire. Surtout en fin de saison. Car le spectateur n’apprend rien. Les personnages n’ont pas une évolution particulière. Je n’ai pas trouvé l’arc ennuyeux non plus mais inutile au possible. Il y a aussi quelques points d’interrogation dans ce scénario, notamment autour de la scène finale : la logique de Michael est… illogique. Le vaisseau est entouré d’ennemis donc nous allons perdre du temps à évacuer tout le monde puis exploser l’engin… Qu’est ce qui empêche Contrôle de simplement débarquer et tuer tout le monde ? De plus, comment l’IA a pu prendre le contrôle de toute la flotte de la section 31 ? Que fait Starfleet ? Bref, un nouvel exemple que le scénario préfère s’assurer d’un cliffhanger plutôt que d’une écriture qui tient la route.

Pour finir, nous avons le retour en demi-teinte de L’Rell qui existe seulement autour de Tyler. Certes, leur scène était touchante mais j’aurai aimé voir un peu plus de l’empereur que de l’ancienne amante. Ne parlons pas de Tilly qui a disparu de la circulation ou les scènes sorties de nulle part autour du couple Hugh/Paul. Au moins Jett Reno est toujours aussi tranchante.

7/10

Bilan

Un épisode certes sympathique mais pas au niveau à deux épisodes de la fin de saison. Trop superficiel malgré quelques scènes intéressantes.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 16/04/2019 à 13h02

    Oui, cette histoire de cristaux temporels est un peu décevante par rapport à son potentiel et la série se laisse aller à mon sens dans un certain déluge (très (trop) bruyant) d'action au détriment d'éléments plus approfondis, sur Pike notamment.

    Concernant les personnages, si on enlève Pike, Michael, Spock et Saru, c'est un peu le désert. L'absence de Tilly est dommageable, Tyler ne m'a jamais vraiment plu depuis son retour et le couple Stamets/Culber m'indiffère prodigieusement. 6/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler