Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

The Good Fight - 3x8 : The One Where Kurt Saves Diane

Résumé

Récap : Diane oublie ses principes moraux et s’abandonne à la cause. Lucca a un nouveau copain ? Maia est toujours…pas là.

3x8 : The One Where Kurt Saves Diane © 2019 - CBS

Cette fin de saison est décidément très intéressante : « The One Where Kurt Saves Diane » est drôle, surprenant et arrive même à glisser un sujet tabou au point de se faire censurer par sa propre plateforme. Cette anecdote prouve que la production est réellement en roue libre pour le meilleur et le pire je suppose mais au moins elle n’hésite pas à franchir les lignes.

L’arc de Diane prend un tournant intéressant avec d’une part Kurt qui joue à Superman et de l’autre le possible évincement part le cabinet. J’ai adoré que le scénario mette en avant Kurt comme une sorte d’ombre autour de Diane car après tout leur drama, on pouvait s’attendre à une énième dispute et séparation. Par contre, l’écriture utilise de grosses ficelles et méritait peut-être un peu plus de mystère ou de logique. La façon dont Kurt retrouve l’agent de la NASA est… assez risible. On rajoute par dessus le coup de fil qui va bien pour supprimer les machines à voter et le tour est joué. Par conséquent, l’impression de danger s’efface assez rapidement.

J’ai beaucoup apprécié l’humour aussi, moins prononcé dans les épisodes précédents.
Ici, nous avons non seulement l’arc de Lucca mais aussi des scènes au tribunal, des scènes avec Diane et même des petites parenthèses de couloir (Adrian et Lucca). Je trouve que la balance était assez équilibrée face au sujet sérieux que le scénario abordait. Solomon Waltzer est l’un de ces personnages secondaires emblématique de la franchise. Son retour annonce souvent une grande cause à défendre et effectivement la série n’a pas déçu. Une séquence marquante est celle du témoignage de la victime musulmane qui a perdu sa famille dans un camp d’internement. Je conseille à tout le monde de lire certains articles sur le sujet comme celui de Liberation. C’est une réalité effrayante mais donc importante que la série tente de diffuser. Je crois que c’est la première fois que la production s’en prend aussi ouvertement à un autre pays que les Etats-Unis.

9/10

Bilan

Un épisode excellent qui marque parfois et fait rire à d’autres moments. La fin de saison s’annonce tendue.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 20/06/2019 à 13h53

    The Good Fight réussit pas mal de choses avec l'affaire Chumhum, mettre en danger le cabinet (si Chumhum n'est plus client), placer Lucca en avocate (les scènes où elle est perturbée par Gary sont hilarantes), évoquer les réseaux sociaux et s'attaquer à la Chine.
    La censure de l'animé prouve bien que The Good Fight aborde un sujet sensible.

    Je suis d'accord avec toi sur Kurt, il éloigne le danger rapidement, mais j'aime bien qu'il soit remis sur le devant de la scène et qu'il préserve Diane et son couple en priorité par rapport à ses opinions politiques.

    Enfin, que Reddick veuille parler du problème MeToo du cabinet à Sheryl annonce des soucis pour le cabinet. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler