Critiques

Seriesaddict.fr  par | 3

Orange Is the New Black - 7x2 : Just Desserts

Résumé

Récap : Alex se retrouve au sein d’un traffic de drogue. Piper fait face à différentes difficultés à l’extérieur de la prison. Taystee se renferme sur elle-même.

7x2 : Just Desserts © 2019 - Netflix

J’ai beaucoup aimé cet épisode pour l’émotion qu’il dégage avec en particulier l’histoire d’Artesian et l’arc d’Alex. Les thèmes abordés sont suffisamment variés pour construire un épisode avec un bon rythme malgré une certaine lenteur. Il y a des scènes phares qui se démarquent et permettent aussi à l’histoire d’avancer. Les personnages évoluent aussi notamment Suzanne. Même la bande son est super avec « No Peace at All » d’Aldous Harding qui accompagne la belle séquence finale.

Suzanne a une épiphanie sur sa situation. J’ai adoré le dialogue avec sa mère. Je ne m’attendais pas à ce que la vérité soit dite aussi brutalement. On aurait pu penser que la mère de Suzanne essayerait de la protéger de l’injustice du système judiciaire. A la place, son honnêteté crée un beau moment d’émotion. Quelle sera la réaction de Suzanne après cette révélation ? Comment va-t-elle aborder son environnement à présent ? Je trouve que les scénaristes ont fait le bon choix en poussant ce personnage dans cette direction.

Enfin nous avons le droit aux flashbacks sur Artesian ! La seule garde avec Tamika à ne pas être une caricature ambulante. Si je peux comprendre et même adhérer à l’aspect féministe de cet épisode, certaines scènes étaient juste difficiles à regarder. Les gardes masculins ne sont qu’un ramassis de clichés parfois poussés à l’extrême. C’était déjà un problème dans la saison précédente mais la production ne semble pas vouloir changer la donne. Pour revenir sur Artesian, j’ai aimé le fait que sa décision finale soit controversée. Parce qu’elle est une femme, on peut s’attendre à de l’empathie pour Alex et à la place, l’ancien soldat profite de la situation. C’est de l’abus mais je pense que c’est aussi réaliste. Car il y a en face le modèle de Tamika qui essaye de bien faire. Artesian ne devient pas une caricature du coup, simplement une femme qui se salit les mains car elle n’a plus aucune foi dans le système (et les hommes).

Et voilà le retour de Maritza ! Diane Guerrero manquait à l’appel pendant la saison 6 à cause de son rôle principal dans Doom Patrol que je recommande fortement. Ce personnage a eu une histoire intéressante pendant les saisons 4 et 5 surtout. Mais c’est surtout son duo avec Flaca que les spectateurs attendent. Au delà de ce retour bienvenu, j’ai surtout apprécié la manière dont il a été écrit. Rien de surprenant, pourtant quand on connaît l’histoire de l’actrice et de sa famille, cette dernière scène touche beaucoup je trouve.

9/10

Bilan

Un super épisode avec de l’émotion et une histoire qui fait un grand bon en avant !

3 Commentaires

  • Toff63
    Le 08/09/2019 à 14h03

    Tu as tout dit sur Artesian, un personnage féminin vraiment génial car elle tente de bien faire dans un monde très masculin sans pour autant agir de manière faible. Que ce soit lors de son passé militaire (le viol qu'elle subit) ou bien dans le présent, elle affronte les événements avec courage et sait faire ce qu'il faut quand personne ne l'aide (se salir les mains avec Vause).
    Au passage, outre le féminisme et le viol, cette trame traite aussi la question de la diversité (celle qui obtient le poste de directrice), celle des différences salariales entre hommes et femmes et offre un strip-tease burqa hilarant.
    Dommage en effet que les gardiens soient des abrutis finis. Si je peux accepter qu'un gardien s'amuse à mettre un autocollant "gros zizi" sur son vestiaire, la séquence d'auditions des gardiens est franchement too-much et celle où ils sont tous à mimer des actes sexuels est navrante.

    Sinon, tu as mentionné la bonne orientation de Suzanne (touchante) et l'intrigue très réaliste de Maritza (j'ai lu son histoire sur wikipédia et ça colle grandement à l'épisode), je rajouterais l'évolution de Diaz qui me plaît également (elle devient une sorte de leader mais qui ne contrôle pas grand-chose).

    Enfin, concernant Piper, l'objectif de l'épisode était assez léger (faire en sorte que Piper ait confiance en Alex (bon coup de téléphone émouvant)) et j'aurais bien pris plus de scènes à ce sujet. La série a tellement de personnages qu'il est difficile de tous bien les traiter à chaque épisode. Toutefois, avec peu de scènes, Suzanne et Maritza arrivent à convaincre, moins Piper, redevenue très secondaire. 8.5/10

  • Lexaa
    Le 09/09/2019 à 13h37

    Merci pour tes commentaires (avec le premier épisode) :)
    On est dans le cas d'une tentative de viol plutôt avec Artesian endormie qui donc ne peut pas consentir et puis le fait qu'elle arrête son agresseur avant une forme de pénétration. J'écris ça de mémoire donc je me trompe peut-être sur la scène...

  • Toff63
    Le 10/09/2019 à 10h12

    @Lexaa
    J'ai désigné cela comme un viol parce que le militaire met clairement sa main dans l'entrejambe d'Artesian. Après, je ne sais pas si d'un point de vue juridique on appelle cela un "viol" ou une "agression sexuelle".

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

1 votes

Contenu relatif

Orange Is the New Black
Note de la série :
9.2/10