Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Fear The Walking Dead - 5x12 : Ner Tamid

Résumé

Charlie traverse une crise existentielle tandis que Logan et ses hommes harcèlent le convoi de survivants.

5x12 : Ner Tamid © AMC - 2019

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

Cette semaine, les fans - ce qu’il en reste tout du moins - de Fear the Walking Dead se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour dénoncer la direction artistique chaotique de la série cette année. À la question Qu’avez-vous pensé de l’épisode de ce soir ? posée par le compte Twitter officiel de la franchise zombiesque, les téléspectateurs déçus ont écrit toute leur amertume pour les équipes créatives du show. La plupart décrivent la série comme « impossible à regarder » cette saison.

Et ce n’est pas Ner Tamid qui va changer les choses. L’épisode introduit un survivant singulier dans ce monde post-apocalyptique : Jacob, un rabbin qui s’est confiné dans sa synagogue et poursuit ses offices religieux sans relâche. Fear the Walking Dead va ici traiter le thème de la foi sans réel questionnement et par-dessus tout sans le soin qu’il nécessitait. Une déception davantage inacceptable que la série a déjà prouvé par le passé pouvoir aborder les crises existentielles de ses personnages avec nuance et profondeur. Ce qui ne semble plus être le cas désormais.

Malgré leur pertinence, les questionnements de la petite Charlie souffrent d’une écriture bâclée qui n’aborde pas une seule seconde toute la complexité de la psychologie d’un enfant dans ce monde. Ce fut d’ailleurs le cas avec les enfants du camping en première partie de saison. Pire encore, ce qui s’avère être une vraie problématique pour la jeune fille prend les traits d’une crise d’adolescence qui mettra en danger les autres survivants.

Le manque d’enjeux de cette intrigue principale vient souligner un ennui profond provoqué par la lenteur de l’action. L’assaut des rôdeurs de la synagogue et la résolution de la situation ne contient pas une once d’intérêt. Ni plus ni moins que du vu et revu d’une prévisibilité folle. Alexa Nisenson marque l’écran pour cette première mise en avant tandis que Peter Jacobson (House, Colony) incarne avec naturel le rabbin Jacob qui rejoint désormais la caravane de survivants.

Cette dernière subit le harcèlement psychologique de Logan. Sous la direction de June et John, le campement mobile roule toutes les nuits pour échapper à ses poursuivants. De quoi miner la santé et le moral des survivants nomades. Ils seront d’ailleurs rattrapés par les hommes du camionneur qui vont se lancer dans une course poursuite de la citerne conduite par Dwight et Sarah. Il y avait bien de quoi réaliser une grosse scène d’action à la Mad Max : Fury Road mais c’était sans compter les économies – ou la flemme artistique – des équipes créatives. La course poursuite se révélera n’être qu’un pétard mouillé dont on ne verra malheureusement pas grand-chose. Et ce n’est pas l’issue du duel qui relèvera le niveau : cernée, Sarah compte bien faire exploser son camion-citerne rempli d’essence pour ne pas le laisser aux mains de ses ennemis. Sans aucune tension aucune, le dilemme explosif est désamorcé en un clin d’œil avec l’arrivée prophétique du blindé du SWAT dont la seule présence fera fuir les hommes de Logan dans une mise en scène ridicule au montage indigeste qui frôle l’amateurisme.

Les fans qui attendaient avec impatience une belle scène d’action pourront repasser. La conclusion de Ner Tamid dévoile alors un twist : la course-poursuite était en réalité une diversion de Logan qui vient de finalement mettre la main sur les fameux puits de pétrole. Difficile de saisir l’ampleur de la mainmise sur cet atout stratégique puisque nous ne connaissons pas les ressources militaires ou matérielles du camionneur. La faute à un traitement inégal et peu poussé du personnage supposé être le nemesis de cette deuxième partie de saison.

Bâclé à tous les niveaux, Ner Tamid concentre tout ce que la série peut faire de pire. Les équipes créatives proposent ici un sous-The Walking Dead indigne du renouveau artistique impulsé la saison dernière. Andrew Chambliss et Ian Goldberg qui en étaient pourtant à l’origine semblent avoir complètement perdu les pédales cette année. Le duo de showrunners signe d’ailleurs ce douzième épisode et prouve par la même occasion qu’ils sont de mauvais scénaristes à l’image de D.B. Weiss et David Benioff sur Game of Thrones. Derrière la caméra, l’excellent Michael Satrazemis est à la peine avec un scénario aussi vide à mettre en scène. Il parviendra néanmoins à offrir quelques astucieux plans ici et là : une goutte d’eau d’excellence dans un océan de médiocrité.

1/10

Bilan

Le pire que la série puisse proposer. Tout simplement mauvais.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 24/09/2019 à 10h58

    Chaque semaine, je regarde Fear the Walking Dead en me disant que la série va retrouver de l'allure et du contenu, et à chaque fois, c'est la déception.

    La série a un nombre incalculable de personnages mais prend pourtant un malin plaisir à en introduire un autre (ici le rabbin qui a perdu la Foi mais s'évertue à maintenir la flamme allumée) qui ne sert à rien (c'est une très pâle copie du père Gabriel de TWD; je partage ton avis sur Charlie), tout cela pour fournir des péripéties bien complexes pour pas grand-chose (fallait-il vraiment tout ce cinéma avec les échelles pour lutter contre les walkers?? Clairement non, et si c'est pour ne tuer ni John ni June, ça a encore moins d'intérêt. Tout aurait pu être résolu en 5 secondes...) et oublier de traiter le plus important: LOGAN!!!

    C'est fou comme le gars est secondaire alors que c'est un Némésis. Difficile alors d'adhérer à sa mission, d'autant plus quand il suffit d'une petite diversion sans suspense et mal fagotée pour qu'elle aboutisse.

    Bref, en cette seconde partie de saison, on a des protagonistes éparpillés dans des trames stand-alone sans relief et à la psychologie de comptoir, où ils se mettent finalement en danger tout seuls sans qu'il y ait besoin que le transparent Logan intervienne.

    2/10, parce qu'il n'y avait pas les discours rébarbatifs de Morgan!!!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

9 votes

Contenu relatif

Fear The Walking Dead
Note de la série :
7.6/10