Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Fear The Walking Dead - 5x14 : Today and Tomorrow

Résumé

Althea et Morgan entreprennent une dangereuse mission d’infiltration en terrain ennemi.

5x14 : Today and Tomorrow © AMC - 2019

Attention : vous devez avoir vu l’épisode avant de lire cette critique.

L’introduction de ce quatorzième épisode a comme un goût de déjà-vu. Et fait naître par conséquent un certain agacement. On y voit Morgan se confier sur sa vie passée devant la caméra d’Althea. La caractérisation du personnage tourne en rond, à l’image de la créativité des équipes de la série.

Today and Tomorrow replace Althea et Morgan sur le devant de la scène. Le duo qui s’était éloigné de la caravane et de sa vie en communauté, ratant ainsi l’attaque des hommes de Logan et des cavaliers de Ginny. En voulant apporter leur aide à un survivant isolé, la journaliste et de l’homme au bâton apprennent l’existence de ce mystérieux groupe qui semble contrôler le secteur. Il n’en fallait pas plus pour Althea, qui pense reconnaître ici les méthodes de CRM, de se lancer dans une mission d’infiltration risquée dans leur Quartier Général.

La séquence de tension au milieu de ce lotissement fortifié est plutôt correcte. L’attaque d’Althea par un rôdeur qui se finit dans la piscine offre une scène d’action inédite qui vient donner un coup de fouet à l’intrigue. Puis le soufflé retombe. Repéré par Ginny et ses hommes, Althea et Morgan sont fait prisonnier, marquant ainsi la fin du minimum de tension et d’intérêt que représentait cette mission. La cavalière, qui connaît ses détenus par cœur grâce aux cassettes, les traite comme des invités, petits cadeaux et promesses d’un monde meilleur inclus. De quoi déstabiliser nos deux survivants qui font pourtant face à une menace sérieuse pour ce qu’ils ont construit avec les autres jusqu’ici. Derrière sa gouaille et son air décontracté qui n’est pas sans rappeler le naturel du cow-boy John Dorie, Ginny cache probablement une face plus sombre de sa personnalité. En atteste la froideur extrême avec laquelle elle s’est débarrassée de son vassal Logan et de ses hommes.


Le futur construit par Ginny et sa communauté se rapproche fortement de celui voulu par CRM qui, pour l’instant, ne montre plus signe de vie depuis le début de saison. Interrogée par Althea, Ginny ne semble pas avoir connaissance de la présence des fameux hélicoptères noirs qui sillonnent la région. Les infiltrés sont relâchés dans la nature après cette expérience qui les laissera sans voix. Voici comme Today and Tomorrow conclut son intrigue principale, sans parvenir à maintenir le mystère et la tension imposée par l’arrivée de ce nouveau groupe la semaine dernière. Un véritable gâchis pour Fear the Walking Dead qui a su transformer ce qui avait le potentiel d’une bombe en un vulgaire pétard mouillé.

Pour ne rien arranger, l’intrigue principale était flanquée d’une intrigue secondaire stérile qui mettait en scène Grace et Daniel en mission de collecte de ressources. Quelque chose sonne faux dans cette tentative de rapprochement des deux personnages par la série. Le summum du ridicule est atteint avec ce court passage musical complètement raté. Que dire de cette attaque de rôdeurs bâclée qui fait passer Fear pour un show zombiesque de série B. Au final, on peine à croire au nouveau Daniel qui se réclame désormais ouvert sur le monde grâce à la petite Charlie. Difficile également de s’inquiéter du sort de Grace, que l’on ne connaît pas assez, alors que l’épisode la laisse en mauvais point à cause des effets des radiations.

Today and Tomorrow se rapproche de la moyenne des épisodes de cette cinquième saison à savoir une absence totale d’intérêt pour les personnages et pour l’intrigue qui fait du surplace malgré son potentiel. L’épisode manque cruellement de rythme mais surtout d’un bon scénariste. Richard Naing, qui avait déjà signé le faible Still Standing, propose ici une coquille presque vide alors que la fin de saison se profile. Et ce n’est pas son co-scénariste David Johnson, qui a fait ses armes sur la série en tant qu’assistant personnel des showrunners (!), qui l’aura aidé à écrire un meilleur script. Seule Sydney Freeland se démarque de ce manque de créativité global qui touche les équipes créatives de Fear the Walking Dead. Pour sa première contribution au show, la jeune réalisatrice signe une mise en scène soignée jalonnées de plans originaux.

3/10

Bilan

La série ne parvient pas à capitaliser sur la fulgurance scénaristique et visuelle de la semaine dernière. Ni plus ni moins que du gâchis.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 15/10/2019 à 12h08

    Tout à fait d'accord sur Salazar et Grace. Le premier aurait dû mourir pour de bon il y a 3 saisons et la seconde a été introduite rapidement pour mieux ne pas être traitée ensuite, d'où le grand manque d'empathie que l'on peut ressentir lorsque celle-ci approche de la mort.
    En bonus, les scénaristes pondent des dialogues gonflants autour du chat de Salazar, une histoire de collecte de denrées et un passage chanté idiot dont je n'ai pas compris l'objectif, si ce n'est tenter de rendre l'insupportable Salazar sympathique...

    Concernant Morgan et Althea, on assiste bien à un pétard mouillé autour du groupe des cavaliers, qui ne révèle rien de ses objectifs et se montre étonnamment "gentil". Bref, là où FTWD se devait de faire grimper la tension en vue de la fin de saison, la série fait tout l'inverse et la saison manque alors toujours d'enjeux et de précisions sur sa mythologie.
    Sinon, il faut arrêter les interviews face caméra, ça devient redondant et pénible, surtout avec une photographie aussi lumineuse qui fait tache par rapport à l'aspect gris ambiant.

    Un épisode sans saveur ni contenu. 2.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

5 votes

Contenu relatif

Fear The Walking Dead
Note de la série :
7.6/10