Critiques

Seriesaddict.fr  par | 3

Grey's Anatomy - 6x7 : Give Peace a Chance

Résumé

Alors qu'Isaac a une tumeur inopérable, il veut que Derek fasse tout son possible. Derek demande alors au chef quand Richard refuse d'avancer la date de l'opération.

6x7 : Give Peace a Chance © 2009 - American Broadcasting Company

.


On rappelle pour ceux du fond qui ne suivent pas.
Grey’s Anatomy perd peu à peu son casting original. Entre les insultes homophobes, les licenciements abusifs, les grossesses et les actrices un poil trop narcissiques qui réclament un congé pour tourner des films, on pensait que le show aller sombrer sous le poids des rumeurs et clash sur et hors plateau, à l’instar des grandes séries au casting trop nombreux.
Que nenni.
Les scénaristes sortent leurs plus beaux atouts pour accrocher le spectateur, et ressortent encore une fois cette semaine le coup de l’épisode concept après celui tout en flashbacks énigmatiques retraçant étapes par étapes les erreurs ayant conduit à la mort d’une patiente de la semaine dernière.

Le beau Derek (qui n’a toujours pas pris des cours de comédie, hein, mais passons) est au centre de cette histoire, le sanctifiant quasiment au statut de Dieu de la médecine capable d’opérer pendant une vingtaine d’heures une tumeur inopérable, le tout sans se fatiguer.
Le show n’est jamais meilleur que lorsqu’il veut faire son intéressant, à l’instar des épisodes du Super Bowl, toujours impressionnants et d’un suspens hallucinant. Celui-ci ne déroge pas à la règle, et s’éloigne encore, suivant le schéma entamé la semaine dernière, des problèmes romantico- cul cul d’un casting devenu complètement transparent. On se fiche complètement d’une quelconque fusion, d’une Izzie évaporée dans la nature, ou encore d’une Meredith clouée au lit à cause d’un don de foie aussi rapide qu’incohérent, tant ils ressemblent à des tentatives désespérées de faire revivre le show malgré la valse de ses acteurs et les remous de la production. La série est clairement pensée au jour le jour, et si l’on perd en caractérisation des personnages (les pauvres ont tellement changé de personnalité au fil des saisons, sans aucune once de cohérence, que les auteurs n’ont plus qu’à ramasser les miettes), on gagne en tension et en épisode aux concepts finalement bien plus pensés que les arcs scénaristiques décidés pour l’année.

Si cette prise de position ne fonctionnera pas sur la durée, car pour que l’on tremble pour ces personnages, il faut que l’on y croie, qu’on les aime, il reste néanmoins que ces épisodes façon rollercoaster médicaux sont de jouissives récréations avant de retourner aux bases du show, avec plus ou moins d’envie.
En espérant que Meredith reste encore à couver de nombreux épisodes.

8/10

Bilan

Un épisode franchement haletant, débarrassé de toute véracité médicale pour n’offrir qu’un ride décérébré mais d’une tension palpable. Pourvu qu’ils poursuivent cette voie.

3 Commentaires

  • Adelawouide
    Le 04/11/2009 à 11h59

    je ne suis pas du tout d'accord, cette épisode était ennuyeux à souhait surtout par rapport au précédent qui lui était haletant!
    je n'aurais pas du tout mis cette note!
    (par contre je suis d'accord : mérédith, reste à l'écart c'est mieux ainsi! ;) )

  • Khaira
    Le 04/11/2009 à 19h42

    Je partage ton opinion Adelawouide, comparé à l'épisode précédent celui-ci ne fait pas le poids. Je n'ai pas bcp apprécié cet épisode, il manquait quelque chose, la sauce n'a pas pris. Faut dire que c'était centré sur Derek et on va dire que ce n'est pas mon perso préféré. Grosse fracture entre le 6ème et 7ème épisode. On est passé d'un épisode fou à un épisode mou...

  • eléeuh
    Le 20/11/2009 à 21h45

    Je suis d'accord avec vous, cet épisode ne m'a pas du tout intéressée!!!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

10 votes

Contenu relatif

Grey's Anatomy
Note de la série :
9/10