Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Bored to Death - 1x8 : Take a Dive

Résumé

Comme Georges a accepté le combat contre Richard Antrem, il prépare son équipe composée de Ray et Jonathan. Les femmes de leur vie essayent de les persuader qu'il y a autre chose dans la vie que la victoire.

1x8 : Take a Dive © 2009 - Home Box Office

Le dernier épisode sortait des sentiers battus avec son « To be Continued » rafraichissant. Tout ce que l’épisode de cette semaine a de surprenant, en revanche, c’est son statut. Eh oui, chers lecteurs – enfin, lectrice, ce huitième épisode était en fait le season final. HBO a fait à peu près la même chose avec Hung cette année, mais là, c’était déjà plus justifié (même si la série aura aussi une deuxième saison, il était temps d’arrêter les dégâts pour celle-ci).

En revanche, même si Bored to Death n’est pas la série la plus palpitante que l’on ait vu, elle réservait chaque semaine de bons moments, construits avec légèreté, mais sans jamais friser l’ennui, contrairement à ce que j’ai pu lire ici et là. La série aurait au moins mérité une douzaine d’épisodes, ce qui lui aurait peut-être évité cette fin.

Take a Dive est simplement le pire épisode de cette saison. La série sait très bien mettre en scène les « bromance », ces amitiés masculines en vogue depuis un moment, mais dès qu’il s’agit de relations amoureuses, elle manque de détails. Or, si l’épisode veut que nos trois amis se serrent les coudes, leurs actions sont surtout dictées en fonction de leur moitié. Et ce qu’on essaie de nous vendre en tant que simple relation est en fait une jolie petite morale, emballée comme il faut, et dont on se serait bien passé. C’est juste dommage de finir la saison en disant que les femmes, que l’on nous a souvent montrées pas très futées, (la copine de Ray !) dominent leurs hommes en utilisant la raison. Ou quelque chose dans le genre.

La seule qui peut donner le change, à la limite, c’est l’ex femme de George, Priscilla, sûrement parce que l’actrice qui l’incarne est convaincante, et qu’elle n’a pas l’air aussi idiote que la fumeuse d’herbe rencontrée par Jonathan.
Malgré tout ça, qui tient plus de l’agacement qu’autre chose, l’épisode se laisse regarder. L’entraineur de boxe, prétexte à un peu d’humour noir, ou l’affaire vite réglée de Jonathan et l’homme qui lui fait du chantage, tout cela est sympathique. Mais pas suffisant. Surtout que les combats de boxe ne prouvent rien et sont totalement dénués d’intérêts.

Depuis ses débuts, la série a réuni pas mal d’ingrédients qui lui permettraient, avec un peu plus d’efforts et de recherche, de passer du statut de série sympathique à celui de vraie bonne série, mais je doute qu’ils les mettent en pratique. Reste que le portrait de cette ville fantasmée sous un angle fantasmé, ces enquêtes légères et ces protagonistes attachants me manqueront ces prochaines semaines.

5/10

Bilan

  Un épisode plus que bancal, bien en deçà de ce que la série a pu nous offrir jusque là, pour une conclusion bâclée, dommage. Malgré tout, l’épisode se suit facilement.

2 Commentaires

  • JB
    Le 15/11/2009 à 08h16

    Ah, je ne suis pas d'accord ! Je l'ai trouvé relativement métaphorique, léger, que ça soit justement dans les relations qu'ils entretiennent avec les femmes, qu'avec leurs ennemis : c'est leur amitié qui est importante, le reste n'est qu'un accessoire, et c'est développé comme tel.

    Certes, ce n'était pas le meilleur épisode de la saison, mais pour autant, c'était une conclusion , disons, suffisante. Vivement la saison prochaine !!

  • Charlotte
    Le 15/11/2009 à 13h17

    Mouarf, un peu déçue moi aussi. Une saison vraiment bien mais une fin un peu vite faite. Dommage!

Ajouter un commentaire







 Spoiler