Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

House - 6x11 : Remorse

Résumé

Alors qu'un revendeur de drogue perd connaissance pendant un deal, House et Wilson rencontrent leur nouvelle voisine...

6x11 : Remorse © 2010 - Fox Broadcasting Co

On retrouve notre bon docteur là où on l’avait laissé. Il a une équipe faisant le lien entre les deux périodes du show, et assume enfin l’homosexualité latente du couple qu’il forme avec Wilson dans un jeu manipulateur follement amusant.
Moins pour la guest de NCIS (Sasha Alexander), qui tombe dans le panneau comme une bleue. Faut dire, c’est une série de qualité, ici, rien à voir avec une pâle copie des Experts (comment ça c’est un coup bas ?). Pourtant, ce genre de traîtrise fait le sel de cet épisode, puisqu’elle touche également Foreman, victime d’une mauvaise blague par ses collègues. Mais comme toujours chez House, Everyone lies (leitmotiv des premières saisons un peu oublié), et le chat peut vite se transformer en souris.

Le cas de la semaine commence sur un mode humoristique ; l’évanouissement à chaque stimulis auditif se révèle être un gag très visuel, surtout quand House imite Jack Bauer ; et évolue peu à peu en tragédie, sans que l’on s’en rende compte. On finit en plein James Gray, et c’est sublime.

Si le show s’enfonce dans la monotonie, il reste néanmoins l’un des derniers bastions de l’âge d’or de la télévision américaine. La lassitude pointe, mais fait également partie du concept même du show. On attend de voir si le docteur peut encore évoluer, mais en supposant que les scénaristes en ont encore sous le pied, on se réjouit facilement de retrouver House et sa clique. Après tout, maintenant, ils font partie des meubles.

7.5/10

Bilan

Un épisode plaisant, frais, drôle autant qu’émouvant dans ses dernières minutes, il représente parfaitement la dualité du show : c’est toujours la même chose, mais on aime toujours autant.

2 Commentaires

  • BUENOO
    Le 22/01/2010 à 12h45

    Daccord avec toi, toujours la même recette mais qui nous tiens toujours en haleine.

  • fanfoi
    Le 31/01/2010 à 14h37

    Je nous trouve globalement bien sévère avec "la monotonie de house", parce que s'il y a bien un rythme de un épisode/un cas, les scénaristes se débrouillent quand même pas trop mal pour les présenter de manière assez originale.
    Exemples: prise d'otage, hallus de house, un casting de docteurs...

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

18 votes

Contenu relatif