Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

The Office (US) - 6x19 : St. Patrick's Day

Résumé

Depuis que Dunder Mifflin est devenue Saber, les vendeurs sont les rois de l’entreprise, et comptent bien le faire savoir. Ce qui est loin de ravir le reste de l’équipe.

6x19 : St. Patrick's Day © 2010 - NBC Broadcasting co.

Comme on avait pu le comprendre il y a quelques semaines de cela, avec Jim souhaitant être rétrogradé, les vendeurs font toute la différence, chez Saber. C’est à eux que l’on accorde des primes, ce qui renverse totalement la hiérarchie établie. Sujet parfait pour la série s’il en est.


Pousser les employés, quelque soit leur fonction, dans leur retranchement, était une très bonne idée, qui a suffit à faire tenir tout l’épisode, et qui aurait même pu être poussée davantage. C’est comme une expérience sociologique, dont on connaitrait par avance le résultat.
Donnez un peu de pouvoir à environ 50% du personnel, et regardez tout le monde réagir. Presque une révolution.  C’est là que l’on se rappelle de ce qu’est, à la base, The Office. Un mockumentary. On a tendance à oublier de plus en plus les caméras qui suivent l’équipe de Scranton, d’une part parce qu’elles n’ont plus d’identité propre, comme ça a pu être le cas auparavant, (la caméra aidait Pam à découvrir la relation entre Dwight et Angela) mais aussi parce que six ans à filmer un documentaire dont on ne sait rien, ça fait long.
Mais elles sont toujours là, et nous permettent d’assister au résultat de cette expérience, avec des personnages auxquels on est attaché malgré leur caractère clairement antipathique la plupart du temps, et dont on ne sait rien ou presque en dehors de leur cadre de travail.

En revanche, on commence à trop bien connaitre leur façon de réagir au bureau, que ce soit Michael, Phyllis, Angela ou Kevin, rien de surprenant. Mais c’est toujours drôle. Il y a quelque chose de grisant, en réalité, à voir ces personnages évoluer dans leurs vies pas vraiment édulcorées

Même la romance naissante, toujours plus ou moins stagnante, entre Andy et Erin, n’a rien pour faire rêver. Ils n’ont pas un très grand temps d’écran tous les deux, mais l’atmosphère est toujours aussi gênante, un peu tendue.

Un autre point de l’épisode, qui mérite que l’on s’y attarde, c’est cette confrontation semi-improvisée entre Michael et Dwight, qui remet un peu les choses à plat, concernant l’évolution de certains personnages, parfois incohérente, ou peu satisfaisante en tout cas. Un moment de nostalgie qui devrait plaire aux fans des premières saisons de la série, à raison.

8/10

Bilan

L’épisode oscille entre nostalgie, expérimentation et changements. Plutôt réussit.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Contenu relatif

The Office (US)
Note de la série :
8.6/10